Créer une compagnie de danseurs qui associe l'esprit de fête des revues parisiennes avec les derniers courants de danse de hip hop.

Large_aaa

The project

 

Le monde du music-hall participe depuis longtemps à l’image que les étrangers se sont faits de Paris et de ses nuits agitées. A l’instar du film grandiose de Baz Luhrmann, « Moulin Rouge »,  les cabarets s’affichaient comme des écrins de velours au sein desquels la danse, la musique, l’érotisme, les paillettes avaient comme finalité de créer un authentique esprit de fête.

 

  07a

 

 

Mon projet a pour ambition de retrouver cette ambiance promue par Joséphine Baker et Mistinguett et qu’un excès de plumes et de chorégraphies trop attendues ont très largement galvaudée et appauvrie. Selon cette idée, je souhaiterais, dans un premier temps, monter une troupe de danseurs/es que je formerais à un nouveau style de chorégraphie articulée autour de la danse classique et associée à la sensualité du music-hall français. Dans un second temps, je souhaiterais- (comme un rêve)-  donner à cette troupe un lieu qui deviendrait un centre de formation, d’échanges autour de la danse, mais surtout de fêtes simples et sincères.

 

 

05a

          

 A ce stade, mon projet a rencontré le soutien du Théâtre du Gymnase de Paris qui a accepté de programmer, à l’automne prochain la troupe de danseurs, que j’ai réunie récemment avec mes dernières économies, pour un tout nouveau spectacle. Cette bonne nouvelle a été suivie de l’appui de l’agence Paris On Stage pour la commercialisation des places. Toutefois, si ces cooptations sont de nature à consolider et crédibiliser ma démarche, j’ai conscience qu’à ce stade, je n’ai encore parcouru que la moitié du chemin…

Credit photos: Giles Lorenzo, Raphael Haski, Olivier Balladur, Maxime Lefebvre-Roque

Répetition du spectacle "Divine France"

Why fund it?

 

Un des axes les plus importants du développement de ce projet, dans une perspective de pérennité et d’autonomie financière, réside dans la capacité que la troupe aura à communiquer autour de ces activités et programmes. Dans ce cadre, je souhaiterais mettre en œuvre une organisation « web media » capable de relayer l’univers dans lequel les danseurs (individuellement) et la troupe (globalement) évoluent. Le crowdfunding pourrait alors me permettre de passer cette étape que je sais indispensable et qui nécessite un investissement financier non négligeable. C’est donc aujourd’hui grâce à votre soutien que je pourrais être en mesure d’atteindre ce dernier objectif. J’ai conscience que mon discours est très « entrepreneurial ». Mais derrière ce projet c’est une entreprise qui pourra voir le jour avec, à la clé, des emplois et des objectifs de croissance. Si nous atteignons ensemble cette étape, je vous parlerai d’avantage de l’art de la danse… ma véritable passion.  Promis ! 

 

06a

Thumb_daniela_portret
Fournadjieva

Mon parcours commence à l’école de danse de Sofia, en Bulgarie, que j’intègre à l’âge de 10 ans. Après 9 années d’apprentissage en danse classique et des nombreux stages avec la troupe de l’opéra de Sofia, le Ballet Arabesque (2e compagnie bulgare) me donne la chance d’interpréter les parties solos dans des spectacles comme le Boléro de Ravel et... See more

Newest comments

Thumb_default
Ca promet de belles choses on peut déjà se faire une idée. Pour votre final, oui restez sur une couleur par costumes cela ressort mieux et les tenues seront plus beau dans une seule couleur. Hâte de pouvoir voir la suite.
Thumb_daniela_portret
Merci pour les belles paroles, je n'oublierai pas des que nous avons le spectacle sur scène.
Thumb_default
Il faut un premier et j'en suis ravis un beau projet avec des gens de talent. J'espere pouvoir assister un jour a votre spectacle.