Mobilisation générale: en vue de la COP 21 (Paris 2015), 4 rédacteurs en chef invités pour 4 revues consacrées aux nouveaux possibles !

Large_logo-kkbb-hd-1414660566

Présentation détaillée du projet

1. Le contexte

2009, Copenhague, la COP 15

En 2009, un train partait de Bruxelles vers Copenhague. Quelque 900 personnes, gonflées d’espoir, se rendaient ainsi à la "COP 15" (la Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques). C'était un projet un fou que la conviction de quelques personnes (membres de l'association Climat et Justice sociale) et l'enthousiasme de dizaines de bénévoles avait réussi à concrétiser...

Il est d’ailleurs possible de voir un documentaire relatif à cette merveilleuse aventure sur le site de Playtime (qu’on ne remerciera jamais assez de nous avoir ainsi accompagnés !) : http://www.playtimefilms.com/#2/14/78

On le sait à présent, malgré une présence massive de la « société civile » dans les rues (plus de 100.000 personnes ont défilé dans un climat policier très tendu…), la COP 15 fut un échec retentissant. Nnimmo Bassey, le président des "Amis de la Terre-International", a par exemple déclaré :  "En retardant l'action, les pays riches ont condamné des millions de personnes parmi les plus pauvres du monde à la faim, à la souffrance et à perdre leur vie avec l'accélération des changements climatiques."

6 ans plus tard : Paris, la COP 21

Du 30 novembre au 11 décembre 2015, le sort de la Planète et de l’Humanité va en grande partie se jouer à Paris lors de la COP 21. Depuis Copenhague, et malgré le protocole de Kyoto, les émissions de gaz à effets de serre n’ont cessé d’augmenter de façon structurelle. Seules les crises économiques freinent parfois, et pour un bref moment, cette terrible progression.

Le réchauffement global et les dérèglements s’aggravent inexorablement.

Des centaines de milliers de militants, partout le monde, préparent déjà fiévreusement ce sommet parisien, dont on sait qu’il sera crucial.

 

2. La place et le rôle d’Eco-Vie

Les convictions de 2009 sont restées intactes : « Il n’y a pas de Planète B » et « Il faut changer le système, pas le climat » (pour reprendre des slogans qui ont fleuri dans les rues de Copenhague).

 Slogans-cop-15-1413389256

 

Avec l’équipe d’Eco-Vie, une petite association belge active en éducation permanente et basée à Mouscron (frontière franco-belge), nous avons dès lors décidé d’apporter notre contribution à la mobilisation pour Paris 2015, en nous tournant vers le "public populaire" auquel s’adresse prioritairement l’éducation permanente pour ensuite, bien entendu, disséminer le plus largement possible le message…

Logo-eco-vie-150x150-1413531079

 

3. L’approche : philosophie

Mais, à Eco-vie, nous avons pensé qu’il convenait de tenir compte du surgissement de nouvelles façons de voir et de faire les choses… On pourrait résumer notre approche de la façon suivante :

depuis 2009, des dizaines de milliers d’initiatives, publiques ou citoyennes et militantes, ont pris racine dans le terreau de nos vies quotidiennes : des éoliennes coopératives aux jardins urbains en passant par la réappropriation des terres, se construit en effet sous nos yeux un début de société résiliente ; dès lors, pour sensibiliser et mobiliser un public aussi large que possible, il nous est apparu adéquat d’éviter le "catastrophisme" mais bien plutôt de montrer qu’un autre monde commence à s’élaborer sous nos yeux. Que le changement est possible!

En d’autres termes, nous avons choisi de mobiliser pour un monde nouveau plutôt que contre un système dont il est clair qu’il est mortifère.

 

4. Les moyens

Une revue

Eco-Vie dispose d’une belle d’expérience en matière de revue militante et de sensibilisation. Tout au long de ses 36 années d’existence, notre association a édité un bulletin (qui a bien entendu connu de multiples formats). Aujourd’hui, nous éditons 6 fois par an un petit journal de 24 pages destiné à nos membres.

C’est cet outil que nous avons décidé de mettre au service d’associations, de collectifs ou de citoyens actifs. Nous avons acquis la conviction que le support papier demeure un atout indispensable dans la communication : une édition comme la nôtre se lit en quelques heures, en quelques jours ou semaines, selon l’humeur du lecteur, selon ses capacités, selon ses disponibilités : pas besoin de disposer d’une connexion Internet ou de brancher un ordinateur, la revue est là, à portée de main… Nous savons qu’en outre un petit journal, c’est facile à transmettre, à prêter ou à donner.

4 rédacteurs en chef invités

Concrètement, en 2015, nous allons donc confier le rôle de "rédacteurs en chef" à 4 personnes fortement ancrées dans le tissu associatif et militant et/ou qui ont pour caractéristique de construire des alternatives.

La liberté de contenu et de ton sera complète, Eco-Vie se contentant de fournir l’aide logistique et technique nécessaire.

Les rédacteurs

Philippe Dutilleul, journaliste et réalisateur de films documentaires belge francophone. Philippe Dutilleul s’appuiera sur l’équipe de Roosevelt 2012 de Tournai et, le cas échéant, sur le comité scientifique de Roosevelt.be. Thème: "les mobilisations pour Paris 2015". Parution mi-mars 2015.

 

Phi-dutilleul-1413390608

 

Josine et Gilbert Cardon, fondateurs et animateurs des « Fraternités ouvrières ». Gilbert et Josine parleront de leur propre expérience, de leurs analyses et convictions ; ils relateront les multiples projets qui ont germé aux Fraternités Ouvrières. Thème: "des pratiques agricoles résilientes, la permaculture essaime". Parution mi-mai 2015.

 

Josine--gilbert-ok-1413390668

 

Daniel Tanuro, auteur de "L’Impossible capitalisme vert" et "Palme 2011" d’IEW, se chargera, avec l’appui de ses multiples connaissances et correspondants, de s'attacher au thème de "la situation climatique (état, enjeux, solutions)". Parution: mi-septembre 2015.

 

Daniel-tanuro-1413390726

 

Roger Bourgeois, membre du conseil d’administration de "Champ d’énergie" et vivement engagé dans l’éolien coopératif et solidaire, relatera les diverses expériences belges et ce, en lien avec d‘autres coopératives, "Clef" et "Emission zéro", ainsi que COCITER (le comptoir citoyen des énergies). Thème: "une transition énergétique citoyenne et solidaire". Parution: début juillet 2015.

 

Roger-bourgeois-1413390828

 

 

Une diffusion importante

Nous avons comme ambition d’imprimer 500 exemplaires* de chaque numéro concocté par les rédacteurs en chef. Une partie d’entre eux sera envoyée à nos abonnés (environ 200 numéros), le reste sera mis à la libre disposition des rédacteurs (et des associations ou collectifs dont ils sont issus) pour leur propre usage (militant, informatif, etc.)

En outre, un mois après sa parution, chaque numéro sera librement téléchargeable à partir du blog que nous avons créé pour l’opération ainsi qu’à partir des sites de tous les acteurs impliqués.

* Selon leurs besoins, les rédacteurs disposeront de 250 à 300 revues en noir et blanc ou d’environ 150 revues en noir et blanc et de 100 revues imprimées en couleur.

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Notre budget s’établit comme suit :

- 4 revues éditées à 500 exemplaires (en moyenne) : 2500 euros*

- environ 400 envois postaux : 100€ x 5 : 500 euros

- frais de déplacement et d’administration (coordination et rencontres avec les rédacteurs) : 333 euros

Total : 3333 euros

 

*le devis de l’imprimeur varie entre 433 euros pour 500 revues en noir et blanc et 566 euros pour 400 revues en noir et blanc et 100 en couleurs, nous avons donc établi une moyenne).

 

Remarque. Pour être tout à fait clair, précisons qu’Eco-Vie est une asbl qui bénéficie actuellement d’un (modeste) subside de la CFWB (ex-Communauté française) au titre de sa reconnaissance comme acteur en éducation permanente. Ce subside sert à financer les activités - diffusion (affiches, flyers,…), frais de déplacements et administratifs divers, locations, etc. Le salaire du permanent (employé à temps partiel) est payé sur fonds propres.

 

Quel que soit le montant récolté, nous nous engageons à en exposer l’utilisation détaillée sur notre blog. S’il est à l’évidence difficile, dans l’état actuel des choses, d’établir des projets précis pour un solde éventuel, nous pouvons affirmer que nous resterons dans la logique et la philosophie que nous avons définies.

Thumb_avatar_copie-1413531906
EcoVie

Eco-Vie est une association active en éducation permanente, dont l’objet social est la défense de la qualité de la vie, la promotion d’un milieu de qualité ainsi que d’un environnement sain dans le respect des valeurs fondatrices du développement durable. Eco-vie mène à bien ses activités et ses missions essentiellement grâce à ses bénévoles qui se font... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_logo-eco-vie-carr_
Antoinette : "Nous, solidaires avec les générations à venir, finirons par nous faire entendre !"