Un documentaire esthétique et pédagogique sur la semaine solidaire des Big Bang Ballers au Sénégal du 15 au 22 juin 2013.

Large_image_kisskissgood

Présentation détaillée du projet

Please Click on the UK Flag in the upper-right corner to read about our project in English

 

Le Projet de Semaine solidaire

 

L'association Big Bang Ballers France en partenariat avec les Big Bangs Sénégal et quatre associations sénégalaises réalisera un documentaire filmé de 26 minutes à l'occasion de la Semaine Solidaire. Cette Semaine Solidaire aura lieu du 15 au 22 juin et réunira des membres venant de tous les continents sur lesquels les Big Bangs sont présents.

 

Au cours de la semaine, les Big Bangs permettront à près de 500 garçons et filles de découvrir le basket et de jouer. Favoriser l'accès au sport permet à nos yeux de porter de nombreuses valeurs et des enseignements informels, tels que l'apprentissage et le respect de la règle, la prise en considération d'autrui, le collectif ou même l'abnégation pour un objectif.

 

Les enfants que nous rencontrerons sont bénéficiaires de 4 associations de jeunesse locales partenaires. L'organisation de ces temps ludiques permettra également de promouvoir dans leur communauté le travail et l'engagement quotidien de ces structures.

 

 

 

L'importance d'un documentaire

 

Orientée vers l'éducation par le sport, la rencontre interculturelle et la promotion des jeunes au Sénégal, la semaine sera le support des images tournées par notre réalisateur et membre des Big Bangs France depuis leurs début : Nabil Senhaji.

 

Le projet consiste à créer une empreinte documentaire à dimension nationale et internationale pour le développement de l'ONG. Le film s'attachera à valoriser les échanges des membres Big Bangs avec les jeunes sénégalais et aura la vocation de faire partager ces moments avec les jeunes de France et d'ailleurs, afin qu'eux aussi rejoingnent la famille Big Bangs si l'idée leur plaît.

 

Transmettre ces moments de partage aux jeunes, les encourager à faire du Basket un vecteur de plaisir et de solidarité à la fois, c'est l'objectif de ce documentaire qui sera présenté en France auprès des établissements scolaires, des camps de jeunes et à l'occasion de projection/échange sur le thème de l'éducation des jeunes à travers le sport.

 

Ce film permettra également aux Big Bangs, ainsi qu'aux associations de jeunesse partenaires de mettre en avant et d'expliquer leur action sur le terrain, ce qui valorisera leur engagement pour la jeunesse.

 

 

 

Les Big Bangs

 

Les Big Bang Ballers sont nés en 2008 d’une rencontre entre quatre basketteurs sur un terrain de basket cosmopolite de Dhaka, au Bangladesh. Deux Français, un Australien et un Bangladeshi, tous animés par la passion du jeu. Au fil des rencontres, des premiers tournois caritatifs, des camps pour les enfants, l'idée s'est transformée en projet : l'ONG Big Bang Ballers était née.

 

Basée en Australie, ses branches sont désormais présentes au Bangladesh, en Malaysie, aux Philippines, en Ouganda, au Népal, au Pakistan, en Afghanistan, en Inde, en Papouasie Nouvelle-Guinée, au Canada, en France et au Sénégal.

 

Le projet Dribbler solidaire reprend le modèle de la Semaine Solidaire qui avait déjà eut lieu au Népal en 2012.

 

Il est initié par la Branche Française des Big Bangs, la branche du Sénégal et les associations partenaires  sénégalaises qui nous accueillent tout au long de la semaine : Village pilote, les Gones de Mbour, Espoir Enfants Diofor et le Mouvement des jeunes de Sibassor.

 

 

 

Le réalisateur

 

Nabil Senhaji est passionné de Basket depuis son plus jeune âge, certains diront que cela remonte à des temps où le dunk n'était pas autorisé. Dès 2000, il organise des tournois caritatifs dans l'Etat de Georgie aux Etats-Unis pour venir en aide aux victimes des Ouragans ayant dévasté une partie du pays. Il rejoint la famille Big Bangs à sa création en France en 2010 et a depuis filmé et photographié de nombreux événement  Big Bangs dans la région Rhône-Alpes. Mais quoi de mieux qu'un mot du réalisateur lui même pour décrire ce projet dont il est à l'origine : 

 

  "C'est dans cet espace de documentaire que je souhaite raconter ce qui se joue comme relation humaine, comme tension créative, comme effort physique derrière la tournée des BBB au Sénégal.

 

Je chercherai à mettre en évidence l'intime connexion qui persiste et qui se crée à travers l’acte de faire du sport. C’est aussi les liens humains palpables au regard des sourires et réactions de jeunes que je souhaite capturer.

 

J’utiliserai leurs paroles, leurs mots, leurs bruits, leurs regards et leurs gestes, à l’instar d’un compositeur manipulant ses instruments pour retranscrire au mieux l’atmosphère si particulière qui règne à cette occasion.

 

Ces séquences documentaires immersives seront nues de commentaires, laissant ainsi place à l’échange, à l’interaction humaine entre les hommes.

 

Il s’agit aussi de montrer comment le binôme membres Big bangs/Jeunes, se complète, se cherche, et comment chacun a besoin de l’autre: l’un écoute, apprend et découvre, l’autre enrichit son œuvre des échanges; chacun apprend ainsi de chaque rencontre.

 

Travailler en immersion dans les différents univers humanitaires, c’est la méthodologie que je choisis pour traduire au mieux ce qui est palpable dans une journée, dans l’heure ou dans l’instant, mais aussi ce qui se passe entre les lignes, comme dans un rêve.

 

Enfin, je voudrais donner à ce film cette belle identité, aussi troublante que réaliste qui va s’intéresser à l’humain qui utilise le sport comme un sourire lâché pour mieux réunir, construire ensemble.

 

Je serais ravi de réaliser ce film"

Senhaji Nabil.

 

Son travail sur :  http://nabilsenhaji.com

 

Capture_d__cran_2013-04-16___00.41.23

 

 

Moyens techniques : 

 

Image : Canon SDMark3 optique 24-105

 

Son: Micro cravate Sennheiser G3

 

Accessoires: Slidertravelling - Glidetrack 1m -  Bras magique

 

Montage: Final Cut Pro X - Aftereffect

À quoi servira la collecte ?

 

 

Production (250 euros)

- Préparation des temps de tournage en France

- Elaboration de la feuille de route

- Découpage technique

 

Tournage (1250 euros)

- Série d’interview (2 jours)

- Séquences documentaires terrain (3 jours)

 

 

Post-production (800 euros)

- Derushage

- Montage

- Etalonnage

- Mixage sonore

- Titrage

 

Promotion du film (150 euros)

- Organisation d’une séance de projection pédagogique/ débat / rencontre autour du documentaire

- Communication et distribution

 

Frais de fonctionnement (838 euros)

- Transport réalisateur/frais d’hébergement

- Amortissement matériel

 

« Contribution solidaire » (300 euros)

- Achat/production de t-shirts au Sénégal

- Achat de petits déjeuners complets pour les enfants des rues de Mbour

- Ballons, chasubles, matériel pédagogique

 

Commission Kisskissbankbank (312 euros)

 

Thumb_28016_448411515194135_482130359_n
Julien Kerdoncuf

Isérois d'origine bretonne, je suis avant tout un basketteur globetrotteur! Shooteur émérite et ancien étudiant de Sciences Po Grenoble et de UCLA, j'ai travaillé et aussi usé mes baskets en Asie, au Moyen-Orient et aujourd'hui en Afrique, au Sénégal. C'est lors de mon séjour au Bangladesh en 2008, que j'ai découvert à quel point le basket est un... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Premier jour de la semaine solidaire: grand tournoi de basket a Louga. 100 joueurs surmotives aux couleurs des big bangs et un public de folie. Un bon depart!
Thumb_default
Bon voyage :)
Thumb_default
courage le créateur et bravo ;-) !