Pour faire les meilleures pizzas, il nous faut le meilleur des fours, aidez nous à le financer

Large_first-1497905087-1497905098

Présentation détaillée du projet

Il n'y a pas de hasard dans la vie, il n'y a que des rendez vous … (Paul Eluard).

 

1er rendez-vous : le parking du supermarché :

Tout commence sur le parking du supermarché en croisant des amis perdus de vue depuis 4 ans (j’avais quitté la région). On discute et je parle de mon envie de revenir dans le coin pour ouvrir un ‘’truc’’ ici. Et là, surprise, ils m’apprennent que la commune lance un projet de zone artisanale et commerciale, ça vient de commencer, il y a des parcelles de dispo !

Banco, je réserve une parcelle dès le lendemain avec en tête l’ouverture d’une pizzeria à emporter, la graine est plantée.

 

 

2ème rendez-vous : les futurs partenaires :

Je discute, j'observe, je regarde, je réfléchis, et finalement l'évidence est là : non seulement on ne peut rien se faire livrer mais en plus il manque un lieu chaleureux pour que l'on puisse aussi manger sur place, un lieu de rencontre, Alors ce sera un restaurant. Mais le terrain est grand pour moi tout seul, alors je vais faire du porte à porte auprès des commerçants de Verny pour leur proposer de me rejoindre dans mon idée folle. L’opticien, l’esthéticienne, les infirmières vont se déplacer, mais un nouveau coiffeur nous rejoint également. Nous voilà à 5 sur la parcelle, je dessine les ébauches de plan et ça passe, on peut même accueillir un 6ème commerçant.

 

Plan-1497908696

 

3ème rendez-vous : mon sauveur

L'aventure commence, le bâton de pèlerin en main, je prends rdv avec toutes les banques de la région, les unes après les autres, refus sur refus, tout le monde croit au projet immobilier, mais le mot "restaurant" est un gros mot pour eux, la profession est black listée, toutes les portes se ferment ! J’en parle autour de moi et un ami providentiel connaît quelqu’un dans une banque à qui il a parlé de mon projet et qui voudrait bien me rencontrer, problème, cette banque m’a déjà dit non !! Mais là n’était pas la question : nouvel interlocuteur, nouvelle présentation du projet, et il accroche ! Le projet va naitre.

 

4ème rendez-vous : Mercotte

Je continue d’arroser ma graine. J’ai le terrain, les partenaires, le financement, maintenant il faut travailler le principal : la carte du restaurant. Diplômé du Lycée hôtelier et issu (à moitié) d’une famille italienne, je ne crains pas les plats salés. Mais je veux une vraie offre de dessert, alors je travaille la pâtisserie, tous les jours … toutes les nuits, ça prend, je m’améliore, je progresse, ça devient bon, ça devient beau. Pour me tester, je m’inscris à l’émission le meilleur pâtissier. 1 semaine plus tard : coup de fil d’un ‘’casteur’’ qui me propose de venir le rencontrer à Paris en emmenant 2 gâteaux avec moi. C’est parti. Une fois la bas, casting filmé, 1000 questions, et photos de mes réalisations on me recontactera pour l’étape suivante si je suis retenu. On est 6000 à envoyer notre candidature, 500 à aller à Paris. On me rappelle pour faire le ‘’testing’’ devant Mercotte et Benoit Couvrant (le chef pâtissier de Cyril Lignac). Nous ne sommes plus que 40 et 12 seront retenus pour l’émission. Je m’entraine comme un dingue, j’arrive sur place, ambiance géniale et détendu, en plein travail sous les caméras, j’ai les félicitations de Benoit, Mercotte veille aussi et reste bienveillante avec tous les candidats. Mais il fait une chaleur étouffante en cuisine, je suis juste à côté des 6 fours à pains, ma ganache tranche et mon chocolat ne sera jamais tempéré … l’aventure s’arrête là. Mais le parcours est génial, je me motive et m’inscris au CAP pâtissier en candidat libre que j'obtiens en 2016.

 Lmp-1497223152

 

5ème rendez-vous : Marana Forni

Four-1497222773

La carte est prête, je sais ce que je veux proposer en salé et en sucré. Mais je veux ce qu’il y a de mieux pour le faire, alors il me faut le meilleur des fours à pizza. Pas un électrique, pas un carré, quelque chose d’autre. Je vais au salon Parizza (spécialisé sur la pizza à Paris) je le trouve, il est là : différent de tout ce que j’ai vu jusque maintenant, il est rond, métallisé, et en plus la sole est rotative. Ce four c’est un ovni, ce sera lui et aucun autre. Je discute avec le fabricant, son doux accent italien m’explique tout ce qu’il y a à savoir, il est fabriqué à Vérone, il faut compter au moins 2 mois entre la commande et l’utilisation, on me le fabriquera sur mesure, livraison et installation par les italiens eux-mêmes. Une fois livré, il faudra encore attendre 1 semaine que le rodage soit terminé : tous les jours on augmente la température de 60°C pour atteindre les 400°C. Là il sera prêt à accueillir 6 pizzas à la fois pour 2 min de cuisson à plus de 300°C. Gain de temps : pas besoin de tourner les pizzas à mi-cuisson puisque la sole tourne devant la flamme. Qualité optimale : cuisson sur sole micro percée chauffée, qui permet d’accumuler plus de chaleur pour une meilleure cuisson. Saveur inégalée : le four est mixte : bois et gaz pour une cuisson des pizzas à la flamme.

Cuisson_sur_sole-1497222619

 

Et comme un bijou n’est beau que si il est vu, j’ai dessiné la cuisine autour du four en élément central. On pourra le voir aussi bien de la salle que du comptoir à emporter.

6ème rendez-vous : Vous

Quelques chapitres de l’histoire sont déjà écrits. A vous de m’aider à écrire la suite pour que ma graine pousse autant que possible … famille, amis, clients et futurs clients.

 

Moi je ne savais pas que tout ça c’était impossible, alors je l’ai fait … Et si c’était écrit

 

Dans ma quête du produit de qualité, j'ai été amené à voyager un peu en Italie pour le salé, et à m'entourer des meilleurs pour le sucré !

 

J._brosius__9_-1497906615

 J._brosius__46_-1497906674

 Mich-1497906852

 

À quoi servira la collecte ?

La valeur du four est de 20.000€. La collecte servira à payer les options du four :

coupole Napoli en inox brossé pour lui donner une finition hors du commun : 2000€

turbo bois pour que les cendres chauffent le dessous de la sole : valeur 500€

Le four sera commandé dès la fin de la collecte, à savoir fin juillet pour une livraison courant septembre. Les contreparties seront utilisable dès l'ouverture du restaurant avec une durée de validité de 1 an.

Si la collecte dépasse les 2500€, tout sera réinvesti dans le matériel touchant à la pizza :

un gros batteur pour la pâte, une magnifique trancheuse manuelle pour des plateaux de charcuterie à la demande, un coupe légumes de compet' pour gagner en productivité, etc etc ...

Jérôme Brosius percevra l'intégralité de la collecte qui sera transféré sur le compte de la société afin de financer l'achat du four.

Thumb_normal_pizza_feu_bois-1024x682-1497737096_1_-1497737102
Eat'alia

Ce restaurant c'est l'idée folle de Jérôme pour concrétiser son rêve et enfin pouvoir vivre de sa passion : la cuisine. Mais comme la cuisine c'est avant tout le partage, le lieu sera aussi propice aux cours de cuisine et de pâtisserie. L'ambiance sera cosy et propice à passer un bon moment le tout en privilégiant le ''fait maison''. L'idée du... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Ravie de participer à ce beau projet !
Thumb_default
Content de participer au projet
Thumb_default
Voilà c'est fait ;-) Hâte de venir goûter tes merveilles Jennifer