Soutenons ensemble ces 50 familles togolaises qui combattent l'insalubrité et les maladies qui l'accompagnent !

Large_kkbb_visuel

Présentation détaillée du projet

Qui sommes-nous ?

Nous sommes 4 étudiants de la faculté de médecine de Paris XIII, membres de l'association ASIEMBO (Association de Solidarité Internationale des Etudiants Motivés de Bobigny). Notre ambition : rencontrer les acteurs de l'association Visions Solidaires, basée au Togo, afin de donner une impulsion positive à leur projet de tri des déchets dans un quartier de Lomé (capitale du Togo). 

Jusqu'ici, Asiembo a été le garant de projets à destination du Cameroun, du Laos, du Mali, du Népal, du Pérou et du Bangladesh. 

 

Notre partenaire : l'association Visions Solidaires 

ONG Togolaise d’Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité, Visions Solidaires est une construction collective de jeunes du Nord et du Sud qui ont eu la chance de se rencontrer et d’oeuvrer ensemble durant l’été 2008 au Togo dans le cadre de divers projets sociaux.

Leurs actions, imbriquées dans le quotidien et sans discriminations, contribuent à poser les pierres de la vitalité de la société civile du Togo d’aujourd’hui. Leur mobilisation sur de nombreux dossiers, de l’éducation à la citoyenneté et au développement, à la promotion de l’égalité des sexes et du renforcement de la capacité de leadership féminin, en fait l'originalité et défini leurs domaines d'action. Visions Solidaires imprime ainsi le paysage social et politique et favorise l’ouverture toujours croissante d’une société décompressée d’autoritarisme.

 

 

Vs

 

 

Du développement écologique ? Mais dans quel contexte ? 

Situé à la périphérie de Lomé, sur la route Lomé - Vogan, et au bord du fleuve Zio, le quartier Kégué Zogbédji s'est développé depuis une dizaine d'années pour atteindre aujourd'hui 15 000 habitants. Le développement rapide et quasi spontané de ce quartier, avec une faible implication de l'Etat, a pour conséquence une forte dégradation du cadre de vie des habitants : absence d'adduction d'eau potable et de services liés à l'assainissement des déchets liquides et solides, inondations récurrentes. Il en résulte une forte insalubrité : les habitants du quartier ne disposant d'aucune structure de ramassage d'ordures ont recours à l'incinération des déchets en plein air chaque week-end, voire aux simples dépôts d'ordures sur les terrains encore inhabités du quartier. Au-delà des désagréments visuels et olfactifs ainsi générés, diverses maladies touchent les habitants, particulièrement les enfants, en raison de la proximité des tas d'ordures : mouches véhiculant les maladies sur la nourriture, forte concentration de moustiques dans la zone, problèmes respiratoires.

 

Arton6129

 

Nos objectifs : 

A la suite d'enquêtes prospectives menées sur le terrain par Visions Solidaires, 4 objectifs ont été définis :

- Améliorer la gestion des déchets solides

- Valoriser les déchets solides grâce au recyclage

- Créer des activités génératrices de revenus portées par les jeunes et par le groupement de femmes* 

- Promouvoir des logements respectueux de l'environnement

 

* Les femmes de ce quartier son très actives. De plus, leur statut permettra une plus grande mobilisation autour de ce projet : sollicitation des jeunes, des pouvoirs locaux etc.  

 

Ces objectifs s'intègrent dans un projet plus vaste, celui des Objectifs du Millénaire pour le Développement (définis par l'ONU) ! 

 

L'objectif 7.A : intégrer les principes du développement durable dans les politiques et programmes nationaux et inverser la tendance actuelle à la déperdition des ressources environnementales

                                                                             7

 

Les solutions proposées : 

Les activités prévues se déclinent en 3 temps, indispensables pour assurer une action qui soit à la fois pertinente, faisable et viable. 

Premièrement, place à l'apprentissage : nous mettrons en place un programme de formation au tri, à la gestion des déchets et d'éducation à l'environnement ouvert aux habitants du quartier.

Le deuxième temps sera celui de l'application : mise en place du tri et de la collecte des déchets végétaux, plastiques et papiers mais aussi création d'activité génératrices de revenus par l'initiation à la valorisation des déchets triés (compost, produits artisanaux, recyclage). 

Enfin, le programme se cloturera par la tenue d'un atelier de réflexion sur le développement durable impliquant les acteurs du quartier et les autorités locales. 

 

Quand ? 

Ce programme sera mis en place cet été durant le mois de juillet et touchera 50 ménages. L'évaluation de son impact dans les mois qui suivront permettra de prolonger l'action sur un groupe plus vaste. 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Où en sommes-nous ?

A l'heure actuelle, grâce à l'auto-financement de notre association et à l'aide du FSDIE (Fond de Solidarité et de Développement des Initiatives Etudiantes) nous sommes en possession de 5890 €. Toutefois, une part non négligeable de cet argent est destinée aux dépenses de logistique (environ 4770 €) : billets d'avion, visas, vaccins etc. 

Les 1120 € restant, ajoutés aux 1200 € de participations personnelles (300 € x 4) seront destinés à l'investissement propre au projet. 

 

 

Quels aspects du projet seront financés grâce à cette collecte ?

Afin d'assurer une action complète, nous sollicitons 1200 € qui seront destinés à : 

1/ La fabrication des paniers qui seront distribués au 50 ménages pour la collecte des déchets et le tri. Ces paniers seront fabriqués avec des matières recyclés et cela contribuera à faire travailler des jeunes au chômage.

2/ L'achat d'un charriot pour le transport des déchets collectés des ménages à l'espace du jardin communautaire pour le compostage.

3 / L'acquisition d'un espace pour le jardin communautaire.

 

Et ceci est un minimum : cherchons à dépasser ce montant ! 

Nous pourrons ainsi financer des moules pour la fabrication de briquettes en papier recyclé (utilisés pour le chauffage). Soyez assurés que chaque euro reçu sera affecté directement à des achats liés à la réalisation de ce projet ambitieux !

 

Nous avons l'espoir que les résultats d'une telle initiative constituent une impulsion positive pour le développement écologique de Lomé, ville grandissante, et que les autorités locales débloquent à terme des fonds afin de démocratiser la sensibilisation, la formation et l'application du tri des déchets

 

 

Thumb_affiche_asiembo__embl_me_
ASIEMBO

Une bande de 4 joyeux étudiants en médecine en appétit de changement, et qui rêvent d'un monde aussi vert que le logo ASIEMBO !

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonjour à tous Je suis impressionnée par ce que vous faites et aimerais tant faire autant que vous....Grâce à votre engagement et la possibilité de contribuer un tout petit peu à votre aventure, je participe et ferai partie du voyage...Je penserai bien à vous...Bravo.. Bonne route et à bientôt! ID
Thumb_default
Beau projet en perspective!! Il faut absolument vous rapprocher de l'ONG STEJ au Togo et de son projet ZAM KE : récupération de plastique pour de l'artisanat (http://www.stejtogo.org/?q=fr/zam-ke ), vous aurez plein de bonnes idées à échanger. Bien le bonjour à Samir et aux amis de VS. Lise