Aidez - moi à faire en sorte qu'UNE PLUME POUR VOUS existe !!!

Large_ep2-1487956286-1487956296

Présentation détaillée du projet

Découvrir le métier d'écrivain public fut pour moi une révélation. C'était la concrétisation d'une passion pour l'écriture et la possibilité, pour moi l'empathique, de mettre au service des autres mon goût des mots. 

 

Il faut dire que, depuis l'enfance, j'écris sans arrêt. Sur des cahiers de cours, sur les vieux carnets, sur un téléphone portable.... Mais le quotidien, très longtemps, me force à écrire entre parenthèses... Jusqu'à ce que, à 30 ans, je termine (enfin) deux romans. (Le premier, "L'incendie des Lilas", sera publié aux Editions Edilivre au printemps 2017) C'est aussi l'année où je suis enceinte ; il est clair que je ne reprendrai pas ma profession d'avocate, trop délicate à concilier avec la maternité.  

 

Durant mon congé, un projet de reconversion germe, comme une évidence. Je serai écrivain public.

 

 

Livres__1_-1487712719

 

Le métier d'écrivain public

 

C'est un métier plus qu'ancien mais pourtant méconnu. Sous l'Antiquité Egyptienne, l'écrivain public était le scribe, au Moyen Age, c'était un travailleur indépendant à l'utilité sociale indéniable puisqu'il reliait le peuple au pouvoir central. 

 

Aujourd'hui, face à une population suffisamment lettrée pour savoir lire, l'écrivain public rédige des courriers administratifs, relit et corrige des travaux scolaires ou universitaires, créé des contenus Web ou encore s'attelle à la rédaction de récits de vie... 

 

Un-ecrivain-public-a-rome-1487772847

 

Mes démarches

 

Après cette brève présentation, retour à mon parcours. Une fois ma décision prise, je prends contact avec l'Académie des Ecrivains Publics de France, une association existant depuis 1980 et qui oeuvre pour la réglementation de cette profession très (trop?) libre. 

 

Au cours de nos échanges, et bien que j'ai toujours eu de bonnes capacités rédactionnelles, je prends alors conscience de la nécessité de me former à ce qui est bien un métier à part entière.

 

La formation

 

C'est ainsi que je commence par suivre  une journée de formation au cours de laquelle je me constitue un début de réseau, que je complète le mois suivant par le passage d'un examen, nommé agrément, qui valide mes compétences dans le domaine de l'écrit

 

En parallèle, je m'inscris au Certificat Voltaire, qui valide la maîtrise de l'orthographe à haut niveau. Je dois étudier trois modules avant de passer l'examen, j'en suis actuellement à deux. 

 

Je suis également  la formation "Devenir écrivain public", du CNED ainsi qu'une formation de rédaction web par un organisme dénommé "le Comptoir des Rédacteurs". 

 

 

Livrzq_photo-1487773589mon

La communication

 

Ne disposant actuellement d'aucune clientèle, je prépare également des opérations de communication et crée :

*un site Internet (www.votre-ecrivain-public-dreux.com ;mon site Internet !),

*une page Facebook (www.facebook.com/uneplumepourvous/)

*un blog littéraire, (www.uneplumepourvous.canalblog.com)mon blog littéraire

 

Dans le même temps, je prends également contact avec une agence de communication pour créer un logo. 

Flyer-1487773300

 

La partie administrative

 

Je compte m'immatriculer sous le statut d'auto-entrepreneur, dès que j'aurai obtenu l'ACCRE (une exonération de cotisations pour les premières années d'exercice) et réussi le Certificat Voltaire.

 

Ce qui me motive, c'est de me mettre au service du public, et à l'écoute de ses attentes. Et particulièrement, j'adorerais rédiger des biographies, ou récits de vie... ! Prendre la plume pour quelqu'un qui souhaite se souvenir d'une partie de son passé, ou bien transmettre ses souvenirs à ses enfants serait pour moi une magnifique expérience.

 

Dans cette optique, j'ai pris contact avec un écrivain-biographe reconnu, Guillaume Moingeon, afin de me procurer un exemplaire de son livre-formation. Cependant, pour pouvoir aborder pleinement l'aventure de la biographie,  j'ai conscience d'avoir besoin d'une formation complémentaire....  D'où cette collecte. 

Plume-1487712810

 

À quoi servira la collecte ?

Le stage d'écriture biographique

 

- A m'inscrire au stage d'une semaine dédié à l'écriture biographique et organisé à Montreuil par l'AEPF, soit du 20 au 24 mars, soit plus probablement du 19 au 23 juin, le temps que je réunisse les fonds. 

 

Ci-joint un extrait du programme, la totalité étant disponible sur le site de l'AEPF (www.ecrivains-publics.fr) le site de l'AEPF 

 

Formation à l’écriture biographique (en stage ou au module) Le travail de l’écrivain public-biographe ; être écrivain public aujourd’hui ; La généalogie dans la biographie ; mille histoires dans une ; La biographie d’une personne disparue ; singularité du processus d’écriture ; La biographie militaire ; quand l’Histoire fait l’histoire ; L’impression d’une biographie, du manuscrit au livre (une demi-journée).  Tarif déjeuner compris : 700 € la semaine – 160 € par module d’une journée et 60 € pour la demi-journée du vendredi – ½ tarif pour les adhérents à l’AEPF

 

 

Cette formation me permettrait d'acquérir les bases nécessaires pour ne pas me retrouver perdue face à une personne souhaitant faire rédiger ses souvenirs: comment structurer son texte ? Quelles questions poser ?

 

Concernant les tarifs, je ne suis pour le moment pas adhérente à l'AEPF, dans l'attente de mon immatriculation sous le statut d'auto-entrepreneur, mais je devrai l'être prochainement moyennant une cotisation de 45 €. 

 

= Soit 445 €. 

 

 

Bandeau_entete1-1487773079

 

 

Je précise que les fonds  récoltés sur cette plateforme me seront reversés sur mon compte bancaire, aux fins de mener à bien le projet exclusivement. Jusqu'à présent, j'ai pu financer mes formations sur mes deniers personnels, Toutefois, j'arrive au bout du budget qui y est consacré, d'autant plus que depuis que j'ai arrêté l'exercice de la profession d'avocat, je ne dispose pas de ressources.... 

 

Si je dépasse le budget, j'aimerais..

 

Suivre la formation complémentaire du CNED

 

Je souhaiterais également m''inscrire à la formation complémentaire du CNED "Devenir écrivain public" : une formation complémentaire en français ainsi que deux formations en bureautique. C'est le Pack Ecrivain Public disponible du 15 avril 2016 au 15 avril 2017. 

 

La bureautique est un domaine dans lequel je ne suis certes pas malhabile, mais j'ignore le fonctionnement de Powerpoint et aurai besoin de me former sur Outlook, que je ne pratique pas. 

 

= Soit 150 €

Images-1487774108

 

 

L'édition de cartes de visite 

 

Un bon complément à mes flyers ! 

 

 Environ 25 € sur Vistaprint !

 

 

-Lancer de la publicité sur le journal local M Ta Ville, à Dreux (75 €)

 

Logo_mtaville_couleur_70px-ok-1487774182

 

-Faire de la publicité sur Google (environ 150 €)

 

et bien d'autres projets.....

 

Thumb_dsc01778__2_-1487775506
Une plume pour vous

Catherine PARFAIT, 31 ans Diplômée en littérature et titulaire de deux Masters II en droit, je vis quelque temps à Londres avant de me diriger vers la profession d'avocat, que j''exerce cinq ans. Pendant mon congé maternité, j'écris deux romans (en cours de publication). Au fil de cette expérience, mon envie de mots, présente depuis l'enfance,... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bon courage dans la réalisation de tes projets Catherine!!!
Thumb_dsc01778__2_-1487775506
Merci à vous deux !
Thumb_aerial-1488751568
Bravo pour ce beau projet, et bonne continuation !