Devenez lecteur partenaire de "Théâtres du réel" et plongez dans la découverte d'un théâtre engagé et inscrit dans l'actualité socio-politique.

Large_1decouv_theatresreels-1478086033-1478086053

Présentation détaillée du projet

Théâtres du réel

En Angleterre et en Écosse des années cinquante à nos jours

 

Un choix d'auteurs, metteurs en scène ou collectifs innovants dont le projet artistique pose des questions essentielles quant au traitement du "réel".

 

Les Théâtres du réel présentés dans cet ouvrage constituent une suite logique au travail autour de l'expérience théâtrale pionnière de Joan Littlewood

 

RÉSUMÉ :

 

La Grande Bretagne a connu dans les années cinquante une dynamique importante autour du théâtre documentaire. Les difficiles années quatre-vingt ont donné naissance à de nouvelles formes résolument politiques souvent hors de la scène conventionnelle, du « mainstream ».  Durant ces deux dernières décennies, marquées par l’intervention du gouvernement britannique en Irak et le drame new-yorkais du 11 septembre 2001, on a vu se développer des propositions originales pour un théâtre essentiellement réaliste qui se décline en écritures théâtrales et pratiques scéniques extrêmement diversifiées.

 

QUELQUES MOTS À PROPOS DE L'OUVRAGE  :

 

« Théâtres du réel présente mon expérience de spectateur critique qui s’interroge sur le développement actuel de l’intrusion du réel sous toutes ses formes dans l’art en général et dans le théâtre en particulier : spectacles basés sur l’actualité, se référant à des histoires vraies ou à de grands événements contemporains. » Danielle Mérahi

 

Singulariser l’Angleterre et l’Écosse 

La tradition de réalisme dans l’écriture britannique privilégiait ce choix. En effet la tradition théâtrale outre-Manche s’intéresse au social comme au politique et tend à inscrire les histoires individuelles quotidiennes dans la mouvance de l’histoire.

L'auteur nous explique : « J’ai alors opéré un choix parmi les spectacles que j’avais vus, les entretiens que j’avais effectués auprès de metteurs en scène, auteurs, acteurs qui occupent actuellement la scène britannique. »

 

Désigner de nouveaux courants esthétiques

Plus que partout ailleurs le théâtre britannique met en scène une vision polémique de la politique sous toutes ses formes et s’interroge sur la place de l’individu dans la société contemporaine.

Le théâtre permet ainsi d’affronter les grandes questions de notre temps avec pour ambition de prendre de la distance avec l’actualité afin que le spectateur développe un point de vue.

La diversité des propositions scéniques et esthétiques sur la scène britannique offre un panorama passionnant de notre époque.

 

Inscrire le théâtre dans une filiation

Ce livre sera le deuxième volet d’une trilogie consacrée aux théâtres documentaires et politiques, notions qui s’élargissent actuellement grâce à la variété des formes que le théâtre actuel assume.

Le premier volet consacré aux pionniers s’intitulait : Joan Littlewood, l’Insoumise et le Theatre Workshop (L’Entretemps, 2008).

Un troisième volet, qui est en cours d’écriture, s’intéresse à l'auteur écossais David Greig,  dont l’œuvre marque l’avènement de nouvelles écritures et de pratiques scéniques originales.

Ainsi les trois volumes constitueront un panorama des Théâtres du Réel hier, aujourd’hui et demain.

 

Le théâtre comme expérience de vie

En dehors des aspects artistiques, culturels, politiques, informatifs du théâtre, ce livre souhaite aussi faire partager un itinéraire personnel d’amateur de théâtre comme pratique formatrice d’un individu.

 

Selon Danielle Mérahi, « il s’agit, à travers mon cheminement singulier dans le théâtre britannique, de relater un parcours initiatique qui pose le théâtre comme une aventure essentielle dans l’éveil au monde. »

 

L'AUTEUR :

 

Portrait_merahi-1478085959

 

Danielle Mérahi crée le Théâtre du Mantois à Mantes-la-Jolie avec Jean-Charles Lenoir et Aziz Mérahi en 1970 puis elle dirige avec ce dernier, une nouvelle structure théâtrale, La Comédie des Mantes, qui a pour vocation de faire le lien entre enseignement du théâtre, formation et créations théâtrales diverses dans la région du Mantois en privilégiant certains partenariats (bibliothèques, librairies, association militantes comme la LDH, Fratercités…)

En 1990, elle rencontre Martin Crimp dont elle traduit les premières pièces et quelques nouvelles. La Comédie des Mantes présente en appartement Probablement les Bahamas, dirigée par Aziz Mérahi. Elle collabore à la création de cette même pièce mise en scène au Théâtre Ouvert Paris 18e  et en onde  sur France Culture par  Louis Do de Lencquesaing.

 De 1998 à 2002, elle a préparé un livre sur Joan Littlewood  (recherches et interviews),publié en 2010 par l’Entretemps.

 

Joan-littlewood-linsoumise-et-le-theatre-workshop-1478189271

 

 

 

LE MOT DE L'ÉDITEUR

 

Pourquoi avoir recours dans l’édition au financement participatif ?

Publier un livre qui sorte des sentiers battus, exigeant dans son écriture, élégant dans sa présentation, riche de réflexion et à grande valeur documentaire, cela ne répond pas à une logique strictement commerciale. C’est une mission coûteuse, et une œuvre d’intérêt collectif. Il s’agit pour nous de contribuer à la diversité du paysage éditorial, au service de tous ceux que passionne le spectacle vivant. Cette exigence ne peut se maintenir sans un soutien public ou privé.

Or certains de nos projets ont la chance de trouver auprès des institutions de la culture les financements indispensables à leur production. D’autres, moins chanceux, parce qu’il sont été menés de façon solitaire ou ne se sont pas inscrits dans les priorités du moment, se trouvent privés de soutien institutionnel et se voient menacés d’abandon. Lorsque l’intérêt pour les lecteurs ne fait pas de doute, cela est désolant.

C’est pourquoi le recours au financement participatif nous a semblé, à l’Entretemps, le moyen le plus approprié pour sauver ces projets de livres. La constitution d’un cercle de lecteurs partenaires est une belle manière d’accompagner certains auteurs vers la réalisation de leurs livres. Ce partenariat, de surcroît, ouvre un espace d’échange et de complicité entre lecteurs et auteurs, perspective innovante et conviviale.

Je vous propose d’accompagner  l’Entretemps, en devenant lecteur partenaire de Théâtres du réel, un texte de Danielle Mérahi qui nous tient très à cœur. L’auteur s’est mobilisé avec nous pour proposer aux lecteurs partenaires de très intéressantes contreparties que je vous laisse découvrir sur KissKissBankBank, la plateforme de financement que nous avons choisie.

 

Christophe Bara

 

Qui sommes-nous ?

Les éditions L’Entretemps ont été créées en 1997 par Christophe Bara et Philippe Grand. Il s’agissait de développer des projets, des méthodes et des supports de publication pour la transmission de la mémoire et des savoirs. Au départ positionné sur le collectage ethnographique, l’Entretemps s’est rapidement intéressé au domaine de la représentation artistique et au témoignage des créateurs et de tous ceux qui font évoluer leur art. Cette orientation consiste à rendre compte des fondements ou des évolutions de l'esthétique de la représentation et des techniques du spectacle et proposer des outils pratiques comme des supports de réflexion, à travers la publication d'essais, de témoignages, de pièces, de livres pratiques et de beaux livres. Grâce à la complicité de directeurs de collections et de lecteurs experts dans leurs domaines, diverses lignes éditoriales ont été développées sur le théâtre, le cirque, la musique, la danse, la marionnette, les arts de la rue, les politiques culturelles, la scénographie, l’anthropologie culturelle, les arts numériques ou le cinéma. Les objectifs fondateurs résident aussi dans une certaine conduite éditoriale : les éditions l'Entretemps sont très attachées au soin et au temps accordés à la préparation des ouvrages. Ce souci de qualité dans la fabrication et de richesse dans les contenus rejoint une autre préoccupation : celle d’un dialogue véritable avec les artistes.

 

 

1decouv_theatresreels-1478189491

 

TABLE DES MATIERES

 

 

PRÉFACE

 

INTRODUCTION : THEATRES DU REEL 

 

La scène des théâtres britanniques

L’épreuve du réel

 

I - LES SOURCES : Histoire et traditions

 

L’héritage historique

La permanence populaire – Folk crafts

The world is a stage ….and politics a long-running production

Focus: les grandes mutations d’après guerre

 

II- HISTOIRES REELLES/HISTOIRES VRAIES

 

L’apport documentaire

Les acteurs du réel : artisans du renouveau théâtral

 

III- LES PIONNIERS EMBLEMATIQUES :

 

Ewan MacColl et le théâtre politique

John McGrath et le théâtre populaire radical

Peter Cheeseman et les Community theatres

 

IV- NOT SO SILENT GENERATION and BABY BOOMERS

 

David Hare et la pièce historique

Max Stafford-Clark

Caryl Churchill

 

V- LES NOUVELLES VAGUES

 

Nouvelle vague du théâtre écossais

Nouvelle vague du théâtre anglais 

Alecky Blythe et le Verbatim Theatre

Simon McBurney et le corps inventif

Lloyd Newson / DV8 et le théâtre physique

 

VI – CONCLUSION : LE RÉEL EN QUESTION

 

Le traitement du réel

Les choix esthétiques

Réalité/Vérité : la confusion

Documentaire et journalisme

Englishness/Scottishness

Le statut de la parole

Un théâtre pour changer le monde ?

 

ANNEXES

 

Rencontre avec Max Stafford-Clark

Avant la tournée : répétitions et filage de Top Girls de Caryl Churchill

Le train miniature de Max comme métaphore

Entretien avec David Greig

Correspondance avec Gillian Hanna : Monstrous Regiment et l’expérience féministe

À quoi servira la collecte ?

Somme objectif :

2500 euros

 

Eléments techniques :

Prix de vente : 24 euros.

Façonnage : Dos carré collé, avec couture.

Format : 15*21 cm.

Nombre de pages : 192.

 

LE BUT DE LA COLLECTE 

 

Notre budget prévisionnel comprend :

- 7960 euros de coûts de fabrication (préparation de copie, corrections, mise en page, droits iconographiques, papier, impression, reliure)

- 6286 euros de coûts de commercialisation et de communication

- 1375 euros de rémunération de l'auteur et des directeurs de collection

- 1420 euros de frais de gestion et fonctionnement

Total : 17041 euros.

 

Les coûts de production du livre  ne sont couverts que partiellement par la vente des exemplaires en librairie, dont seulement 40% reviennent à l’éditeur, après déduction des marges commerciales.

Il manque sur ce projet 2500 euros pour équilibrer le budget et pouvoir assumer les charges externes, c'est-à-dire les frais d'impression, de reliure et de façonnage des 500 premiers exemplaires ! Nous avons besoin de votre aide pour nous permettre de lancer la production de ce bel ouvrage !

 

Un éventuel dépassement de l’objectif permettrait une augmentation du tirage, initialement prévu à 500 exemplaires, et donnerait une plus longue durée de vie à la disponibilité de l’ouvrage pour le public.

Thumb_logo_entretemps-1429619414
Éditions l'Entretemps

Les éditions L’Entretemps ont été créées en 1997 par Christophe Bara et Philippe Grand. Il s’agissait de développer des projets, des méthodes et des supports de publication pour la transmission de la mémoire et des savoirs. Au départ positionné sur le collectage ethnographique, l’Entretemps s’est rapidement intéressé au domaine de la représentation... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Tous ceux qui ont aimé le premier livre sur Joan Littlewood attendent avec impatience celui-ci dont l'auteur est une autre insoumise!
Thumb_default
J'ai bien hâte de te lire! J'espère que tu vas atteindre le total! On va peut-être pouvoir aller vous voir au printemps... à suivre... Bizoux
Thumb_default
Hâte de voir enfin paraître ce beau livre!