AKahan présente

Eigengrau

Participez à la création d'Eigengrau, la première création de Blasted!

Large_banniere-cf-1456926198-1456926217

Présentation détaillée du projet

Blasted ! (littéralement foudroyé en français) est une jeune compagnie soucieuse de permettre l’accès à la culture au plus grand nombre autour de pièces des quatre coins du monde. Nous préparons actuellement notre première production : Eigengrau de Penelope Skinner.

 

Après la lecture du 23 octobre lors du Festival Péril Jeune !, Confluences nous a invités à faire la création de la pièce les 11 et 12 mai 2016. Ensuite, on sera à la Manufacture des Abbesses du 15 mai au 15 juin les dimanches, lundis, mardis et mercredis. Vous pourrez également venir nous voir aux Journées Jeune Création le 4 juin au Théâtre 95, scène conventionnée pour les écritures contemporaines.

Vous pourrez nous retrouver en hiver à Levallois-Perret. 

 

 

EIGENGRAU, C’EST QUOI ?

 

C’est la confrontation de deux mondes : le mythe et la mégalopole moderne. La pièce soulève une question existentielle : dans un monde dénué de repères, gavé de storytelling et d’idéaux, comment passer le pas vers l’âge adulte ? 

Prise dans un rythme infernal, interconnectée et pourtant seule, la génération Y cherche à se réaliser, et lutte avec ses fantasmes.

Tim, Cassie, Mark et Rose, apparaissent tout d’abord comme quatre archétypes tout droit sortis d’une série,- le loser, la féministe, le golden boy et l’ésotérique. Ils se battent pour ce qu’ils croient être leur destin. Alors que leurs certitudes et idéaux s’étiolent, ils doivent faire un choix : s’embourber dans un égocentrisme néfaste ou prendre du recul, grandir et s’ouvrir réellement à l’autre.

Sur scène, le réalisme du jeu, des relations se trouvera confrontée à une scénographie, une création sonore et vidéo qui déformeront cette réalité pour la transporter au-delà, entre série et mythe, entre l’euphorie naïve de la jeunesse et l’abîme d’une tragédie grecque.

 

12781947_1772402792987829_1485156146_n-1457027718

 

 

 

RÉSUMÉ DE LA PIÈCE

Londres, génération Y

 

Rose a emménagé dans l’appart de Cassie.

Tim squatte chez Mark de l’autre côté de la ville.

 

Rose croit sortir avec Mark qui flashe sur Cassie. Tim, lui, est raide dingue de Rose.

 

Mark se bat pour le cash

Cassie se bat contre le patriarcat

Rose se bat contre l’esprit du malin

et Tim se bat pour se lever le matin.

 

Au centre de la jungle urbaine londonienne, ils cherchent.

 

Tim cherche sa place

Rose cherche l’âme sœur

Cassie cherche l’égalité

et Mark cherche à coucher.

 

Et finalement, chacun cherche l’autre et se cherche soi.

 

Ces quatre jeunes londoniens doivent confronter leurs doutes et leurs contradictions que cette société urbaine s’empresse de balayer. Cette quête individuelle universelle prend une dimension mythique dans un contexte sans absolu, abreuvé d’images qui déforment et transforment notre réalité.

 

L'EQUIPE

 

pièce de Penelope Skinner

 

mise en scène : Zoé Lemonnier

traduction: Aurore Kahan 

 

avec: Aurore Kahan, Mélanie Peyre, Nicolas Schmitt, Pol Tronco

 

Scénographie: Miguel Pelleterat

Conception son: Alexandre Laillé

Conception lumière: Gillian Duda

Montage vidéo: Sarah Layani

Eigengrau001-1457028500

 

CALENDRIER 

 

du 18 au 30 avril: Résidence de création à l'ENSATT (Lyon)

du 3 au 6 mai: Résidence de création à l'Espace Dérives (Cie Le Sisyphe Heureux)   

les 11 et 12 mai: création d'Eigengrau à Confluences (20h30)

du 15 mai au 15 juin (dim, lun, mar, mer):  Eigengrau à la Manufacture des Abbesses

le 4 juin: représentation d'Eigengrau au Théâtre 95 - scène conventionnée pour les écritures contemporaines - (Journées Jeune Création)

hiver 2016: 6 représentations à Levallois Perret

 

 

À quoi servira la collecte ?

Sans aucune subvention,  nous sommes déjà parvenus à rassembler quatre cinquième du budget - grâce à nos fonds propres et la générosité de certains mécènes – avec lesquels nous avons payé :

-        les droits d’auteurs 

-        la scénographie (décor, matériel) 

-        les lieux de répétition 

-        les salaires et charges sociales des artistes et techniciens (répétitions et premières représentations)

 

4000€ nous permettront de payer :

-        les costumes : 500€

-        les honoraires de notre chargée de presse : 1000€

-        minimum prévisionnel pour la location de la salle : 2000€

-        la communication (flyers, brochures, affiches): 500€

 

Si votre générosité nous permet de dépasser cette somme, cela nous permettra de payer une captation du spectacle pour le faire connaître et de compléter la location de la salle de spectacle.

Alors nous donnerons 10% des sommes supplémentaires à des projets Kisskissbanbank selon le super principe de nos cousins américains : le « Kicking it forward ». Littéralement mettre un coup de pied en avant (WTF…) ou encore filer un coup de pouce…du pied… Faire passer, faire tourner, quoi !

 

 

Si les contreparties ne vous tentent pas, « No worries », il y a le mécénat !

 

Qu’est-ce donc ?

Le mécénat est un acte philanthropique qui se traduit par le versement d’un don à un organisme d’intérêt général.

Attention, ce n’est pas la même chose que le sponsoring ou le parrainage qui, eux, sont des actes de commerce.

 

À travers le versement du don à un organisme d’intérêt général les particuliers et les personnes morales bénéficient d’un avantage fiscal. « Moins d’impôts ! Chic ! »

 

Voilà ce que dit la loi :

 

Le bénéficiaire (Blasted !, donc) doit répondre aux critères suivants :

-        ne pas profiter à un cercle restreint de personnes : le but est de faire connaître des spectacles et des textes à un maximum de gens à CHECK

-        avoir une gestion désintéressée : demandez à notre bureau s’ils ont vu un kopek de l’asso ! à re-CHECK

-        ne mène pas d’opérations lucratives : à la minute notre premier revenu c’est vous, alors y’a qu‘à voir ! à et dix de CHECK

 

Les donateurs (vous !) et leurs avantages :

 les entreprises mécènes, selon l’article 238 bis du Code Général des Impôts (CGI) :

o   bénéficient d’une déduction d’impôts égale à 60 % du montant de leurs versements,

o   dans la limite de 0,05% de leur chiffre d’affaires HT, avec la possibilité, en cas de dépassement du plafond de reporter l’excédent au titre des cinq exercices suivants. 

 

 Les particuliers, selon l’article 200 et 200 bis du CGI

o   Bénéficient d’une déduction sur leur impôt sur le revenu égale à 66% du montant versé

o   Dans la limite de 20% de leurs revenus imposables avec la possibilité, en cas de dépassement du plafond, de reporter l’excédent au titre des cinq exercices suivants.

 

Blasted ! peut reverser à votre demande une contrepartie, dans la limite de 25% du don versé avec un plafond à 65€ pour les particuliers.

 

           Donc, concrètement : Une âme charitable décide de nous verser 200 € (on prend pour hypothèse que cette âme gagne plus que 800€ par an, car certes les temps sont durs, mais hop, on est optimiste !). Ce mécène bénéficiera d'une réduction d'impôts de 66 %, soit 132 €.

           Donc son don ne lui aura coûté que 68 €.

 

 

Comment ?

Ca se fait sur la déclaration d’impôts. A la partie 7, l’encadré 7UF s’intitule « Autre dons » vous déclarez la somme versée pour ce projet.

Pour matérialiser ce don, nous vous enverrons un reçu fiscal (formulaire CERFA n°11580*03) à conserver précieusement dans vos papiers.

 

Plus d’infos ?

Pour les entreprises :

http://www.culture.gouv.fr/culture/actualites/politique/mecenat/mecenat.htm

 

Pour les particuliers :

www.culture.gouv.fr/culture/actualites/politique/mecenat/mecenat.htm

 

Pour tous renseignements complémentaires, écrivez-nous à info@blasted.fr ou contactez

La Mission du mécénat du Ministère de la culture et de la communication

Délégation au développement et aux affaires internationales

3, rue de Valois 75001 Paris

Tél. : 01 40 15 83 97 ou 79 15

Courriel : mission-mecenat@culture.gouv.fr

 

 

Thumb_ak-kkbb-2-1457033091
AKahan

Comédienne, metteure en scène, traductrice (membre de la Maison Antoine Vitez), Aurore se forme à Londres auprès de Giles Foreman du Drama Centre. Elle joue dans divers projets dont Créanciers de Strindberg et L’autre Côté du Mur, qui l’amènera au Sahara Occidental. Elle a mis en scène La Maladie de la Jeunesse (F. Bruckner) et Victoria Station & Night...

Derniers commentaires

Thumb_default
Cannot wait to hear about how this goes and I really can't wait to see it!!!!
Thumb_default
avec tous mes encouragements mamita
Thumb_default
Foncez les gas ...... FONCEZ !!!!