"Eine Winterreise" est une pièce introspective sur la solitude et le sentiment romantique dans un environnement contemporain

Large_flyer

Présentation détaillée du projet

Eine Winterreise - Un Voyage d'Hiver - est une pièce introspective sur la solitude et le sentiment romantique dans un environnement contemporain. Ce ballet en huis clos propose un voyage vers le soi intérieur et une réflexion sur l’isolement.

 

Winterreise a été compose en 1828 par Franz Schubert à partir de poèmes de Wilhelm Müller de 1823. C'est une oeuvre majeure de la période romantique. De nombreuses versions ont été joué et beaucoup d’enregistrements existent notamment celui du très célèbre duo Dietrich Fischer-Dieskau et Gerald Moore.

 

C’est en parcourant les rayons d’un disquaire que j’ai découvert par hasard une version saxophone/piano de Yuri Honing et Nora Mulder. D’abord très intrigué, son écoute fût pour moi une révélation. La musique prenait une dimension complètement nouvelle. Un zeste de sensualité mêlée à une nostalgie dévastatrice. Des accents et des couleurs jazz se glissaient dans les fibres romantiques pures du début du XIXe siècle. Un mélange audacieux autant que savoureux. Une pure merveille.

 

Même si le romantisme d’un point de vue stylistique correspond à une certaine période historique, les thèmes qu’il aborde n’en sont pas moins intemporels et universels. Si on s’en tient à ce constat, le jazz est pour moi ce qui se rapproche le plus des sentiments romantiques. Le jazz a su et sait encore décrire dans toute sa modernité la nostalgie, l’amour perdu, retrouvé, la solitude… le blues quoi.

 

En combinant le jazz et la musique originale de Schubert, je souhaite proposer avec cette pièce ma propre vision de Winterreise, décrire des sentiments comme la nostalgie, la douleur de la séparation, le désir de mort engendré par la solitude et le désarroi à travers une approche résolument contemporaine.

 

C’est donc avec ces différents courants artistiques que je souhaite construire une pièce que dépeint ce puissant et terrible voyage intérieur qu’est Winterreise.

 

Lieu et dates:

 

Brotfabrik, Bonn

 

7 et 8 février 2014 à 20:00

 

La communauté artistique de la scène libre à Bonn a cherché pendant beaucoup d’années un lieu adapté aux spectacles et aux répétitions. C’est en 1985 que leurs recherches ont réussi. Ils ont trouvé l’ancienne usine à pain (Brotfabrik) dans le quartier de Beuel à Bonn.

 

Ce lieu, de 2500 mètres carré, est devenu depuis le centre socio-culturel « traditionnel » de différents groupes artistiques et d’artistes indépendants et un lieu de production de théâtre, de cinéma, de danse et un local de studios et de salles de répétitions.

 

Danseurs:

 

Winterreise_55

 

Ann-Kathrin Adam a fait ses études à l’École de John Cranko à Stuttgart. Elle a rejoint le Ballet du Deutsche Oper am Rhein depuis la saison 2005/2006, d’abord en tant que danseuse stagiaire, puis avec un contrat de corps-de-ballet et ensuite, en 2008, en tant que soliste. À l’arrivée de Martin Schläpfer en tant que nouveau directeur en 2009, il l’engage dans sa toute nouvelle troupe. Elle a dansé de nombreux rôles en tant que solistes, notamment dans des ballets de George Balanchine, Hans van Manen, Jiří Kylián, Martin Schläpfer, Twyla Tharp, Youri Vàmos et Anna Vita.

 

Winterreise_41

 

Hollandais né en Jamaïque, Rashaen Arts a suivi ses études à la National Ballet Academy à Amsterdam. Après une saison passée à Europa Danse à Paris et au Ballet Chicago Studio Company, il va en 2011 à Introdans basé à Arnhem. Outre les chorégraphies de Nils Christe (« Le Sacre du Printemps » et «  Fünf Gedichte »), il a dansé dans plusieurs oeuvres comme « Noces » de Stijn Celis, « Paradise? » de Gisela Rocha, « Por Vos Muero » de Nacho Duato et le rôle principal dans « Junk Duet » de Twyla Tharp. Depuis la saison 2013/2014, il fait maintenant parti du Ballett am Rhein de Martin Schläpfer.

 

Winterreise_5

 

Friedrich Pohl est né à Berlin. Après plusieurs leçons de danse il a participé a de nombreuses classes et ateliers au centre de danse Danceworks Berlin. En parallèle à cela, il a pris part à de nombreux projets de danse sociaux comme celui de « Carmina Burana » de Royston Maldoom et « Surrogate Cities » de Mathilde Monnier, tout deux organisé par le Philharmonique de Berlin dirigé par Sir Simon Rattle, et a poursuivi un stage à la lis:sanga dance company, où entre autres, il a dansé dans le « Ballet for Life » de Maurice Béjart. Muni d’une bourse de la Fondation Pierino Ambrosoli de Zürich, il a suivi pendant deux ans des études diplomates à la Rotterdam Dance Academy. Depuis 2006 il a pris part à deux nombreux ballets notamment de Jiří Kylián, Nacho Duato, Regina van Berkel, Mauro Bigonzetti, Martino Müller et Xin Peng Wang. Après deux années en tant que stagiaire au Théâtre de Lucerne en 2011/2012 et au Ballet de Dortmund la saison dernière, il est maintenant danseur au Ballet am Rhein.

 

Décorateur:

 

Img_2446

 

L’artiste hollandais Felix Aarts est diplômé en spécialité Ballet du Conservatoire Royal des Pays-Bas. Il a été engagé dans plusieurs compagnies comme le Ballet de l’Opéra National de Berlin, le Ballet du Rhin et le Ballet de Leipzig, où il a dansé beaucoup de rôles en tant que soliste et collaboré avec de nombreux chorégraphes de renommées internationales. En 2009, il a rejoint le programme de l’École des Beaux-Arts Strykejernet Art School à Oslo en Norvège. En 2013, il a été diplômé du Pratt Institute Brooklyn à New York avec un MFA en Peinture. Multi-talents, Felix Aarts travaille en tant qu’artiste plasticien, chorégraphe, photographe, et interprète.

 

www.felixaarts.com

 

Le concept lumière:

 

Winterreisesketches_0001

 

Une structure abstraite formant un espèce d’arbre s’élance du sol pour atteindre les cintres. Elle sera au fond de la scène, soit à gauche, au centre ou à droite selon l’évolution du concept. La structure sera faite de lampes fluorescentes qui peuvent être connectées chacune en groupes séparés. Quand elles seront toutes allumées, elle vont créer une espèce de vague de lumière blanche ou bien en n’allumant qu’un groupe, créer une atmosphère plus intimiste.

 

Une seconde structure sera placé sur le devant de la scène, créant une sorte de chemin sur le sol, qui sera aménagé comme un sculpture. L’arbre et le chemin seront peut-être connectés entre eux et créeront une forme unique.

À quoi servira la collecte ?

Si je fais appel à votre aide, c’est pour deux raisons:

 

D’abord,  il est important pour moi de pouvoir rémunérer les artistes qui participent à ce projet. Une partie de la recette sur la vente de tickets nous sera reversée mais cela couvrira à peine le coût matériel.

 

Ensuite, pour pouvoir produire un spectacle de bonne qualité, je veux pouvoir acheter les lumières qu’il me faut, louer du matériel vidéo professionnel pour faire une bonne captation du spectacle et pouvoir payer un caméraman et un photographe.

 

En détail:

 

± 600 euros pour les lumières (48 lumières fluorescentes).

 

± 200 euros pour les costumes.

 

± 300 euros pour les flyers et posters.

 

± 500 euros pour la vidéo et les photos (photographe, caméraman, location de matériel vidéo…)

 

Le reste sera réservé aux éventuels coûts supplémentaires et aux salaires des artistes.

Thumb_portraitfelix_284_-_version_2
Martin Chaix

Martin Chaix a fait ses études à l’École de l’Opéra National de Paris et fût engagé en 1999 dans la troupe de l’Opéra de Paris sous la direction de Brigitte Lefèvre. En 2006, il part pour le Ballet de Leipzig, dirigé à l’époque par Paul Chalmer, en tant que soliste. Il est maintenant membre du Ballett am Rhein, sous la direction de Martin Schläpfer... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_image
So proud of you, can't wait for the premiere!!!
Thumb_default
Hope its a great one for you dear Martin!! Wish I could be there... Cheers, T
Thumb_default
Hallo Martin, wir wünschen Dir und Deinen Tänzern Toi,Toi,Toi für Euer Projekt ! Wie sehen uns in Bonn. Liebe Grüße Helga und Hermann