Sauvegarder un espace d'exposition/achats d'objets d'histoire naturelle, de curiosités, de décoration. Revaloriser le métier de taxidermiste

Large_enseigne-1413472354

Présentation détaillée du projet

 

 

 

 

 Objectif-1415800778

 

Collecter afin de nous aider à créer un espace d'exposition-vente d'objets d'histoire naturelle, de curiosités, de décoration et surtout un atelier de taxidermie sur Lyon. Revaloriser ce métier de bonhomme oublié, le transposer au féminin.

 

Certains d'entre nous sont très sensible quand à la disparition des cabinets de curiosités face au aux plus grandes collections institutionnelles partout en Europe. Ce projet ne donne pas un seul sens, unique et définitif, au cabinet de curiosité, mais il montre bien la richesse des significations qui viennent s'y projeter, rendant le sujet à de multiples interprétations. Autrefois, en même temps qu’il symbolisait la richesse et le raffinement de celui qui le possédait, le cabinet de curiosité faisait fonctionner la curiosité dans les deux sens: - Il renfermait tous les objets que la curiosité de son collectionneur dans un genre de "chambre des merveilles".- - Il protégeait du regard ces objets sous cloche, sous vitrages, et ne les ouvrait que selon les désirs de son propriétaire pour assouvir la curiosité des spectateurs intéressés (chercheurs, scientifiques) En ouvrant cet espace nous vous offrons la possibilité d’achat d’animaux naturalisés, de faire empailler les vôtres, de comprendre l'entomologie (science des papillons et des insectes), de vous présentez certaines espèces organiques et végétales, minerales pour permettre une plus grande ouverture (commande, l’occasion, stylisme, échanges). Nous souhaiterions permettre la mise en avant de produits authentiques qui relevent du fantasme, du désir de la grande et sauvage nature pour contrer à l’esprit citadin parfois monotone et disgracieux. Depuis quelques années, le retour au biologique, et au tendances naturelles (decoration/maison/ stylisme), le désir de se ressourcer dans nos montagnes, le besoin perpétuelle d’évasion sont redevenus primordialles pour certains aventuriers et rêveurs en tout genres: particuliers, collectionneurs, chercheurs, admirateurs…  

 

Experience-1415801060

 

Nous avons parcouru quelques kilometres dans le Nord de l’Europe où les créateurs s’inspirent de la nature comme matière premiere. Après avoir bu des pintes dans les pubs an Angleterre, manger de l’élan dans des restaurants à Stockholm, les bars Irelandais, visiter les plus belles maisons suédoises, les hotels Norvégiens nous avions constaté un décalage. Les usagers ne considèrent plus les animaux naturalisés uniquement comme un décor ponctuel ni attractif mais font parti intégrante de leur mode de vie (éducation basée sur le respect de l’environnement essentiellement) et ce mouvement tend à évoluer dans notre pays qui par le changement des modes de vies des Français qui privilégie la qualité à la quantité lorsqu’ils le peuvent. Dans le respect de la nature et des conventions de Washington, les animaux sont le fruit d’une base d’naimal mort naturellemnt : trouvé chez des vétérinaires, gardiens de zoo, chez des Chasseurs… Nous n'avions pas connu un tel engouement pour cette pratique depuis une certaine d'années, surtout chez les femmes qui ont trouvé une nouvelle place pour explorer les curiosités naturelles dans l'environnement du XXe siècle (intérieurs privés, création, design, mode, médias). Mais des artistes comme Polly Morgan ou Beth Beverly tentent de leur donner une nouvelle dimension parfois fragile ou humanisante visant le ravissement, l’élégance, la beauté…

 

ELIANE ELLS//

"Après un stage chez Nelly Sitbon (Chasseurs d'influences) je me suis orientée vers la décoration, la scénographie et la mise en scène de produits en conservant ma pratique de la taxidermie. Ces objets sont pour moi une véritable fascination qui questionne toujours son spectateur et dans son étonnement peuvent en faire un objet d'authenticité et de rêve. Depuis ce stage, mes commandents me force à trouver ma propre esthétique et à réfléchir à comment je souhaiterai presenter mon travail avec l’accord et l’entendement de mon client. Parfois en décalage, je peux réaliser diverses chimères ou des assemblages plus subtiles, fragiles, minuteux sans oublier de penser à la magie de la taxidermie. On peut apporter également une touche humouristique à la création libre et une pointe de séduction." Cet espace ouvrira ces portes pour vous offrir un espace de rêve fière de son univers creatif réunissant ses collections d'objets révélant leur caractère extraordinaire. ET LA TAXIDERMIE// Le travail de taxidermiste n’est pas morbide au contraire il cherche à redonner vie à ce que la mort nous laisse de palpable. Il y a quelque chose de fragile, de précieux, d’authentique. Son savoir faire, ses techniques et sa prestation qui rompt avec l’industrie et qui souhaite vous ouvrir son univers surprenant. 

  Eliane Ells photographiée par Jean Baptiste Carhaix

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte permetterai d'ouvrir un espace (container) d'exposition aux puces du Canal (ouvert le jeudi, samedi et dimanche), de vente et de débats selon le thème du cabinet de curiosités. Les 4000 euros serviront pour l'achat du container (montant de 7000 euros) que je compléterai avec mon salaire de serveuse, si le projet fonctionne je m'y consacrerai à temps plein.

 

Artistes, collectionneurs, amateurs, rêveurs viendraient déambuler, se poser, débattre, chiner et s'intéresser au concept du retour du cabinet de curiosités: son histoire, la technique de la taxidermie, la conservation, fascination, sa cartographie, les différents styles qui ont cohabités, sa disgrâce puis sa renaissance actuelle depuis et surtout les Young British Artists à Londres.

 

Vous viendrez vous renseigner sur:

L'existence des musées, des photos seront à disposition.

Les flacons, bocaux, formol...

Les squelettes articulés, leur posture anatomique.

Les différentes tendances, aménagement d'ambiances.

Les bois, les cornes, les massacres qui en font de véritables trophées.

Les compositions de la vie sauvage d'animaux d'Europe en vitrines, des compositions esthétiques.

Les oiseaux sous cloche, choix fort en décoration, note luxueuse au XIXe.

La possibilité d'empailler vos animaux de compagnie, chasse, autres...

 

L'antropomorphisme ou le Zoomorphisme caractéristiques du comportement ou de la morphologie humaines à d'autres entités comme des dieux, des animaux, des objets, des phénomènes, voire des idées pour une appréciation ludique du comportement satirique ou ironique selon les demandes.

 

Et enfin nous pourrons faire intervenir l'art et la mode pour réaliser des accessoires de mode, des chapeaux, des costumes !

 

15288_355922337912271_8440591161726379360_n-1414238969

 

 

 

Merci-1415830969

 

Merci à tous pour votre contribution. Je prendrais le temps pour chaque personne de réserver des surprises et de vous remercier infiniment pour le soutien que vous apporter à cet atelier de taxidermie cabinet de curiosités. Merci de faire perdurer le métier de taxidermiste et de permettre la mise en avant des oeuvres et objets qui seront exposés.

 

 

 

Lieu-1415831137

 

ALLEMAGNE Musée d’histoire naturelle, Berlin

AUTRICHE, Musée d’histoire naturelle, Vienne

DANEMARK, muse de la châsse et des forêts, Copenhague

ESPAGNE, Musée d’histoire naturelle, Madrid

FRANCE, Musée de la chasse et de la nature, Paris

FRANCE, Maison Deyrolle Cabinet Curiosités,Paris

FRANCE, Musée Testut Latarjet d'Anatomie, Lyon

d'Histoire naturelle de Lyon (fermeture décembre 2015)

FRANCE, Muse d’histoire naturelle, Paris

FRANCE, Musée Fragonard, Maisons-Alfort

FRANCE, Musée d’histoire naturelle, Bordeaux

FFRANCE, Musée d’histoire naturelle, Nîmes

ITALIE, LA SPECOLA, Florence

PAYS-BAS, Centre nationalité de biodiversité, Leiden

UK, Musée d’histoire naturelle, Londres SW7 5BD

UK, Musée histoire naturelle de Walter Rothschild, Tring HP23 6AP

UK, Hunterian muse, Londres WC2A 3PE

UK, London Taxidermie, Londres SW18 5JS

SUEDE, Musée d’histoire naturelle de Göteborg

SUISSE, Musée des Grenouilles, Estavayer-le-Lac

 

Musées INCONTOURNABLES!

 

 

 

Bien à vous tous,

Eliane Ells

 

Thumb_entete-1413118753
Eliane Ells creations

Eliane Ells, originaire de Lyon, 23 ans bientôt termine sa Licence en Arts Plastiques à Saint Etienne et s'intéresse au "ravissement de la mort" dans son mémoire de Master Arts Plastiques Exposition à Lille qu'elle décide de ne pas aboutir. Elle décide de faire un stage chez Chasseurs d'Influences à Lyon où elle découvre différentes tendances dans la... Voir la suite