Court-métrage de fiction non narrative sur l’expérience sensible d’un prophète sans église.

Large_titre-definitif-1437837950-1437837977

Présentation détaillée du projet

ELIJAH est un projet de court-métrage tourné en pellicule super 16 mm, inspiré d'épisodes de l'histoire du prophète Élie mais détaché du contexte historique de l'Ancien Testament afin de n'en garder qu'une chair à matière mythique et poétique.

 

C'est à l'endroit du doute et du découragement dont Élie souffre après avoir été menacé de subir le même sort que celui infligé aux prophètes de Baal, contraint de fuir la ville et perdant confiance en sa mission, que le film choisit de se situer.

 

ELIJAH n'a pas peur des écarts, des déplacements et des inventions, et propose une vision moderne d'un prophète incertain et ombrageux. Le personnage du film sent plus qu'il ne sait, il ne résonne pas, il éprouve. Il se meut à la manière d'un animal blessé et a comme un accès privilégié, instinctif, charnel et incontrôlé aux mystères de l'invisible. Plongé dans la ténèbre lumineuse du silence, il n'est pas du côté de la raison et du dogme, l'union mystique se faisant par un contact et un fait, par une expérience sensitive de la matière. Pour lui, l'éternel est une sensation.

 

 

Fotorcreatedcollagepresentation10-1437991758

 

 

SYNOPSIS

 

 

Un grand feu déchire la nuit. Des visages entrent et sortent de l'obscurité. Tout contre les flammes, Élie, les yeux humides, des hommes en colère, une femme qui prie, un taureau aux yeux rougis. Élie contraint à fuir, erre dans une nature décharnée, contre les vents affolés et les courbes infinies des plateaux insondables. Dans un autre temps qui est un autre monde, il arrive dans une étrange zone industrielle désaffectée, écrasée sous un ciel opaque, tapie dans une épaisse forêt. Ici résident encore une veuve et sa fille malade. Désenchantées, elles passent les jours à attendre la mort  au milieu des ruines de béton éventrées. L'horizon est usé, les promesses éteintes. Sans doute Élie peut-il faire quelque chose pour elles, se disent-elles comme un secret gardé par la fierté.

 

 

 

 

EXTRAIT DU SCENARIO

 

 

Extrait_scenario-1438281801

 

 

Au-loin-1437856259

 

 

INTENTIONS

 

 

ELIJAH a pour ambition d'explorer les frontières déjà mouvantes du cinéma de fiction, en engageant des traitements temporels radicaux afin de tenter de faire entrevoir quelque chose du registre de l'invisible : couches temporelles superposées et ellipses pour dilater le temps ; plans séquences en steadycam pour l'épreuve physique de la durée ; en somme, ouvrir les vannes d'un flux que le montage habituellement escamote et agencer d'autres régimes de narrativité.

 

Le film souhaite ne pas tracer de ligne entre le naturel et le surnaturel, entre l'âme et le corps, et proposer comme une disposition primitive et archaïque qui serait de chercher dans l'invisible la clef du visible. Ainsi, plus que raconter une histoire, il s'agit de montrer ce qui sous cache sous l'histoire, ne pas filmer les choses mais ce qui les traverse, ne pas se centrer sur les actions mais sur l'espace entre les actions et les corps, qui frémit comme une musique.

 

Le travail de l'image et du son se tourne donc tout entier vers un registre minimal et épuré, cherchant à provoquer une suspension des êtres et du monde, et faire sentir quelque chose de l'ordre de la vibration.

 

 

DECORS

 

 

Fotorcreatedlavoir_2-1437933032

 

Ancien lavoir à charbon de Blayes-Les-Mines, Tarn, Midi-Pyrénées

 

 

Fotorcreatedmineurs-1437934559

 

Anciens appartements de mineurs de Carmaux, Tarn, Midi-Pyrénées 

 

 

Fotorcreatedlozere2-1437957280

 

Aux alentours de Nasbinals, Lozère, Languedoc-Roussillon

 

 

 

ACTEURS

 

 

GEOFFROY BODARD

 

Kkbb-1443102388

 

Notre Élie est tailleur de pierres, il n'est pas acteur professionnel. Un monstre marin tonitrue sur son épaule droite. Son corps est celui d'un géant.

 

 

RUTH ROSENTHAL

 

F-1694-16a-1443102825

 

Notre veuve est Ruth Rosenthal, moitiée du duo israelo-français Winter Family qu'elle forme avec le musicien Xavier Klaine. Poétesse, narratrice vibrante de Winter Family et Red Sugar (leur deux albums édités chez Sub Rosa), performeuse cinglante dans Jerusalem Plomb Durci et No World (deux de leur création présentées au Festival d'Avignon), sa voix est celle d'un autre monde, son regard celui d'un esprit puissant et indomptable.

 

 

SARALEI KLAINE

 

F-1694-12a-1443103296

 

Notre petite fille est le fruit de Ruth Rosenthal et Xavier Klaine, composant le duo Winter Family.

                                                            

 

 

COMPOSITEURS 

 

Fotorcreatedsaaad2-1437937749                               

La musique originale du film sera composée par le duo toulousain Saåad (Romain Barbot et Gregory Buffier). Leur musique immersive et introspective ouvre des espaces distendus, davantage méditatifs qu'illustratifs. Sculptant la matérialité des sons et les faisant glisser subtilement vers la musique, la partition qu'ils nous promettent est celle du bruissement organique de l'invisible, d'un écho lointain de la terre et de ses soupirs. 

 

 

                                                                   

 

 

ELIJAH

 

Durée : 25 min

 

Genre : Fiction non narrative

 

Réalisation : Fanny Béguély

Assistant réalisation : Clément Thuriot

Image : Lucile Mercier

Steadycam : Florian Berthellot

Assistante caméra : Amélie Marandet

Assistant spécial & scripte : Frédéric D. Oberland

Son : Philippe Marçais & Theo Navarro

Chef électricienne : Méryl Blavet

Chef machiniste : Julien Loféron

Décoratrice peintre : Joy Hanoun

Costumes : Charlotte Pecquenard

Maquillage : Sévèrine Aufrère

Cantine : Joan Dubuisson

Photographe de plateau : Frédéric D. Oberland

Aide à la production : Thomas Pantalacci/Films Sans Domicile

Monteuse image : Margaux Serre

Monteur son/mixeur : Stephane Rives & Jules Wysocki

Etalonneur : Laurent Ripoll

 

 

Dates de tournage : août 2015

 

Lieux de tournage : première partie du tournage à Blayes-Les-Mines et Carmaux en Midi-Pyrénées, seconde partie autour de Nasbinals et Plagnes en Lozère

 

Support : super 16 mm Kodak couleur

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Notre vaillant équipage, composé exclusivement de bénévoles d'horizons confondus (étudiants ou jeunes diplômés de l'Ecole Supérieure d'Audiovisuelle de Toulouse, de la Fémis, de Louis Lumière et autres électrons libres), a besoin de votre aide pour financer le film tel que nous désirons le réaliser, celui-ci étant entièrement auto produit ! 

 

1851-11_copie-1437861236

 

Nous espérons obtenir certaines aides financières dont la réponse reste encore à venir hormis celle déjà accordée par le FSDIE de l'Université Toulouse. Cela n'est pas suffisant pour mener à bien le projet et être à la hauteur des beaux défis lancés par le film, qui n'existera que grâce à votre confiance et votre soutient !

 

La collecte KissKissBankBank correspond à un peu moins de la moitié du budget du film soit à :

 

- l'hébergement de nos 17 moussaillons pendant 10 jours sur les deux lieux de tournage dans le Tarn et en Lozère : 980 €

 

- de quoi nous nourrir tous les jours durant cette période, avec 6 € par jour par personne : 1020 €

 

- la location d'un groupe électrogène qui nous permettra d'alimenter le matériel lumière sur les lieux de l'ancien lavoir à charbon et les appartements des mineurs, fermés au public, pour lesquels nous avons obtenu une autorisation exceptionnelle de tournage : 580 €

 

- la location du matériel lumière et de machinerie (projecteurs, rails et plateau travelling, praticable,...etc)  : 1210 €

 

- commission de KissKissBankBank : 320 €

 

 

 

Si le montant de la collecte est dépassé grâce à vos généreux dons, une partie de l'équipe pourra aller filmer le tympan de l'Abbaye de Conques dont certains détails parsèmeront la séquence du prologue du film  !

 

 

Fotorcreatedconques-1437936006

 

 

Merci à tous pour votre intérêt et votre soutien, nous espérons vous comptez nombreux avec nous dans l'aventure du film !

 

 

Thumb_portrait-1-1437827189
Fanny Béguély

Après un master recherche d'études cinématographiques et d'histoire des arts à l'Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, j'ai troqué mon encre, mes feuilles perforées et mon stylo mâché pour un peu de chimie, de papiers argentiques périmés et de pinceaux trouvés. En 2012, je commence à expérimenter la technique du chimigramme, photographie sans appareil et... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
bravo à tous et plein de bonnes choses pour la suite de vos projets!
Thumb_ombre_me-1434791540
Yes!!!!!! Bravo, c'est top!!!!!
Thumb_profil_pic__1_-1424370262
Beaucoup de réussite pour cet incroyable projet... Et plein de belles choses!