Elle(s), Femmes en résistance : l’histoire de la journée particulière de trois femmes, celle où la trajectoire de leur vie dévie…

Large_sce_ne_anna_caroline

The project

Elle(s), Femmes en résistance

 

C’est l’histoire d'un spectacle que nous finissons d'écrire et de composer en allers-retours rêves / papier / plateau. Une auteure, un musicien, une metteuse en scène, 3 comédiennes...

 

C’est l'histoire de la journée particulière de trois femmes, celle où la trajectoire de leur vie dévie, où elles vont chacune à leur manière s'ouvrir à une forme de résistance.

 

Définition de résistance (n.f.) :

En matière de physique, la résistance est l'aptitude d'un matériau conducteur à ralentir le passage d'un courant électrique.

En matière humaine, c'est la capacité d'un individu ou d'un groupe d'individus à agir pour ralentir, altérer ou détruire un système qui l’oppresse, qui affecte sa dignité, son intégrité. Sa capacité à mettre en marche un autre mouvement dans lequel il peut vivre, s'épanouir et construire son bonheur.

 

Antigone, Médée, Lysistrata, Cassandra, 
Rosa Parks, Berty Albrecht, Danielle Casanova, 
Marie Curie, Germaine Tillion, Laure Diebold, Marcelle Henry, Simone Michelle Levy, Emilienne Moreau Evrard, Marie Hackin, Rosa Luxembourg, Louise Michel, Gisèle Halimi, Elisabeth Badinter, Lucie Aubrac, Virginia Woolf, Simone de Beauvoir, Camille Claudel, Colette Nirouet, Simone Veil, Isadora Duncan, Shirin Ebad, Aung San Suu Kyi, Neda Agha-Soltan, Leymah Gbowee...

 

de grandes figures certes mais combien d'autres ?... TROIS...

Anna décide de s'engager dans une forme de résistance civile

Caroline, parisienne trentenaire d'aujourd'hui, refuse la vie qui s'offre à elle.

Mariam, réfugiée et déracinée, arrive en France pour écrire une nouvelle histoire.

 

Pourquoi se sont-elles jetées dans cette opposition ?

Comment, pour chacune d’elles, la résistance a-t-elle pris forme ?

Quand ont-elles décidé d’inverser le courant de leurs vies ?

Quels sont les points d’échos entre ces trois femmes ? Qu'est-ce qui les relie ?

 

Résister se conjugue-t-il différemment au féminin ?

 

Sce_ne_mariam

 

« Une écriture à 8 mains et à trois corps »

Ce spectacle se construit donc à partir d’images, de textes, de faits et d’histoires, proposées par Céline Andréani et par Evangeline Masson-Diez qui co-écrit le projet, aux musiciens et comédiennes pour constituer un terreau afin que chacun puisse faire germer ces instants de vie. Un travail de recherche a été nécessaire autour de ces trois femmes : rencontres, entretiens, témoignages, lectures, films, documentaires, photos, souvenirs, récits, biographies, musiques...

 

Ainsi les trois femmes portées sur scène se construisent, se déploient... L’écriture de ce spectacle se fait en aller-retour : documentation / travail scénique / écriture et composition.

 

C'est au détour d'une journée particulière, charnière vécue par chacune d'elles que se joue, se raconte, se danse, leurs résistances.

Ces femmes ont vécues, ou vivent dans des réalités différentes. Mais nous avons cherché tout en gardant ces trois temps à créer des points de passage.

 

Sce_ne_anna

 

La musique

Construite elle aussi à partir d’improvisations au plateau, et mêlant piano, percussions, et enregistrements, accompagne, révèle les personnages, et participe aussi à construire l'espace.

 

Sce_ne_anna_caroline

 

La scénographie

Deux cubes en bois et un rectangle, la scénographie est simple et le plateau presque vide révèle différents espaces qui prendront vie par les ombres et les lumières. Nous sommes encore en cours de recherche sur ce point. La création lumière se fera dans un deuxième temps.

 

2013-04-18_18.12.22

 

Les interprètes

Anne-Laure Buffetaud est comédienne, metteur en scène, intervenante théâtre. Après différentes formations (WRZ Théâtre, Théâtre des 50, Théâtre du Fil, etc.), elle participe à la création de la compagnie « Le Bobine Théâtre ». Elle joue dans Kids de Fabrice Melquiot par M. Douchet et Al.Gourtay, K-Baré par J.Laveuve et A.Quenet, et participe à des performances d’Interventions Anonymes. Elle intervient aussi dans différentes structures pour des stages de réalisation théâtrale. Elle met en scène Le regard doux de le Tortue d’Elsa Royer à Orléans, D’où venons-nous, que sommes-nous, où allons-nous ? création à partir d’une peinture murale en Belgique. Elle joue dans Les Cagots de et par D. Loquin à Toulouse, Le rêve géant de Louise Michel de JP.Toublan par L. Barbant à Reims. Elle créée une œuvre originelle de danse mime théâtre Le voyage d’Abel et trouve un nouveau statut d’artiste auprès de CLARA (coopérative de liaison des activités et des ressources artistiques). Elle s’ouvre aussi à la danse et participe à la création Il faut les imaginer heureux, Les Sisyphes, au spectacle Inclinaison 2° de et par Mariam Faquir.

 

Leïla Denis a été formée à l’Atelier International de Théâtre, Ecole Blanche Salant et Paul Weaver, et à Censier en Licence d’Etudes Théâtrales. Elle est tour à tour danseuse-comédienne dans la Compagnie Dress Code de Luc Favrou, puis coach-acteurs pour les films « Jacqueline dans ma vitrine » de Philippe Pollet-Villard et « Une grande fille comme toi » de Christophe Blanc, membre de la Compagnie de l’Equipage et professeur de théâtre. Elle met en scène des textes classiques et contemporains : Carole Fréchette, Shakespeare, Dubillard, Marivaux, Grumberg, Philippe Dorin...

Passionnée par les pratiques corporelles (Yoga, Feldenkrais, Taï Chi, Body Mind Centering...), elle développe une recherche sur les chemins d’une expression authentique, venue du corps Sensible. Elle se forme en Danse Perceptive, puis en Pédagogie Perceptive. Ses outils (Mouvement et Introspection Sensoriels, Création et Parole du Sensible), nourrissent sa création et son travail d’accompagnement en groupe et en individuel.

Elle revient avec bonheur à la scène en tant que comédienne avec ce projet.

 

Céline Andréani a été formée au Studio-Théâtre d’Asnières avant d’intégrer l’ESAD sous la direction de Jean-Claude Cotillard. Elle a fait parti du Collectif Mona où elle a coordonné Le Parcours HLA de Nicolas Frétel (Théâtre de La Colline) et participé à la mise en lecture d'El Mona de Koffi Kwahulé et de Terrorisme, de Vladimir et Oleg Presniakov. Elle joue pour la Compagnie Furiosa dans l’Odyssée, spectacle d’ombres et d’objets mis en scène par Fabienne Muet. Elle joue également sous la direction de Gérold Schuman, pour le théâtre de la Vallée. En tant que chanteuse-comédienne, elle a joué dans Tchakatakatam D’Amnon Beham au théâtre de la condition des Soies à Avignon (juillet 2008), ainsi qu’à Paris, et a prêté sa voix à ses compositions pour la pièce Eaux dormantes de Lars Noren (Théâtre de l’Athénée). Elle joue depuis deux ans avec le Collectif Masque "Vénus Muséum", théâtre de rue, masqué, notamment au théâtre 95 à Cergy, et à Colombes. Elle est également auteur-compositeur. Titulaire du diplôme d’Etat de professeur de théâtre elle intervient ponctuellement auprès de publics de tous âges en Picardie et dans le Val d’Oise.

 

Scene_hotel_leila-002.jpg_

 

Écriture et documentation

Evangeline Masson-Diez est passionnée de voyages et de rencontres, elle a parcouru le monde en parallèle de ses études de philosophie de l'art et de relations internationales. Après plusieurs missions humanitaires en Asie Centrale, elle est partie un an en 2006 à travers les quinze anciennes républiques de l’URSS pour dresser un bilan des aspirations de la jeunesse, quinze années après l’implosion de l’Union. À son retour, elle écrit Les petits-enfants de Lénine (Editions Alta Plana), mélange de carnet de voyage et de portraits des jeunes rencontrés. Depuis 2008, elle travaille au Secours Catholique en tant que coordinatrice des actions auprès de la population rom vivant en Ile-de-France. Elle vient de sortir un livre Micha, Elena et les autres. Vies et visages de Roms en France où elle livre un portrait réaliste et émouvant des familles rencontrées.

 

Sce_ne_anna_mariam

 

Musique-composition

Mikael Kuosmanen est auteur-compositeur, interprète.

Artiste finlandais pluridisciplinaire, il pratique le piano, la danse contemporaine et le théâtre. Il compose également pour la danse-, le théâtre – et pour des projets cinématographiques réalisés par Francois Pragnere (Troubled waters 2010), Pascal Savard (Postaction 2011) et Wille Hyvönen (Ihan kusessa 2008). Il travaille de manière très intuitive et pratique beaucoup l'improvisation et les modes de création où se rencontrent différentes pratiques artistiques.

Récemment il a composé la musique des pièces de danse Häpeän Rajat (Loviisa Open Dance Company/Borghi 2013) et Pojat (Turpeinen/Apinatarha 2012). Il a également réalisé un court métrage, « Hand dance » (danse des mains) qui a été sélectionné cette année au festival de films de danse contemporain finlandais - Loikka

Aujourd'hui, il développe un projet solo en résidence de création à Lisbonne et travaille aux compositions de la nouvelle création de l'ensemble interdisciplinaire KuKuu qu'il a créé avec Anna Kuusamo, Elämä edestä ja takaa (La vie, avant et après) et sur les compositions du projet Elle(s), pour la Compagnie Battement d'Ailes.

 

Travail_caroline

 

Elle(s), Femmes en résistance

Auteurs : Céline Andréani / Evangeline Masson-Diez

Metteur en scène : Céline Andréani

Création sonore et musicale : Mikaël Kuosmanen

Interprètes : Anne-Laure Buffetaud, Leïla Denis, Céline Andréani

 

Contact :

Compagnie Battement d'ailes

compagniebattementdailes@gmail.com

Why fund it?

Cette collecte nous permettra de finaliser cette première création, et nous pourrons :

 

- débuter la construction des éléments de scénographie,

- finir la création de la musique du spectacle

- faire un enregistrement de bonne qualité de la musique et dans de bonnes conditions,

- acheter un peu de matériel technique pour la première présentation de notre travail,

- faire notre dernière résidence de 7 jours en Essonne dans de bonnes conditions,

- mettre en places des outils de communication,

- lancer notre site internet.

 

Cette collecte est donc précieuse pour nous, ce sera un vrai coup de pouce pour finir notre création !

 

 

Thumb_logo_battement_d_ailes_nb
Compagnie Battement d'ailes

La compagnie Battement d'ailes est née en février 2011 et s’est installée à Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis. Fondée par Céline Andréani, elle a pour vocation de réunir des artistes de différents horizons, différentes pratiques et différentes sensibilités tout en privilégiant la création contemporaine. Et ce, tant à travers l'écriture que la composition... See more

Newest comments

Thumb_default
Un beau projet! J'ai hâte de le voir se réaliser.
Thumb_default
Nous avons hâte d'y être !
Thumb_default
Bravo pour ce beau projet. Dans la liste des figures de résistantes, j'aurai juste varié un peu les styles en ajoutant une Mère Thérésa ou une Thérèse de Lisieux pour mettre aussi en avant la résistance via la religion qui est l'une des plus féconde peut-être - mais c'est pour t'embêter que je te dis ça ninette, tu me connais. Bravo et toi et tes copines qui ont l'air bien sympas et douées.