Un court métrage fantastique de 20 minutes qui raconte le triangle amoureux entre une fille, sa vie réelle et ses rêves.

Large_emotia_visuel_02-1413369791

Présentation détaillée du projet

Synopsis

NARINDRA traverse sa journée machinalement avec cette affreuse cicatrice sur sa joue. NARINDRA n’aime pas sa vie. Et de toute façon elle a déjà ses rêves pour la combler chaque soir quand elle ferme les yeux. Un monde sans jugement, des décors de rêves et un petit copain idéal… Mais l’arrivée d’un nouvel élève dans sa classe va chambouler son petit monde. De nouveaux sentiments, de nouvelles envies, de nouveaux soucis…

 

Histoire du projet

Le rêve est un domaine qui m’a toujours intrigué. Comment peut-on contrôler le rêve ? À défaut d’être un architecte des rêves, je me suis donc mis à imaginer des histoires sur ce domaine. Le rêve est avant tout synonyme de liberté.

 

Dans nos rêves il peut se passer toutes les aventures fantastiques imaginables.

Après plusieurs essais, j’ai retenu l’histoire d’EMOTIA. Une jeune fille qui subit sa vie réelle et construit ses rêves.

 

Le film n’a pas la prétention de proposer une théorie sur la manipulation des rêves, mais reste dans le domaine du divertissement simple.

 

Acteurs

Mathieu-1413358728

Thianah-1413494110

Hery-1413367643

 

Intentions de réalisation

EMOTIA aura deux ambiances différentes.

 

— L’ambiance de la vie réelle

1- Caractérisée par des plans fixes et une organisation des décors qui donnera une impression d’étouffement. Les formes géométriques sont beaucoup mises en valeur dans ce monde.

 

2 - La photographie tend vers le gris et la désaturation.

 

3 - Il n’y aura pas de composition musicale. La seule mélodie entendue dans cette partie sera composée des bruits environnants (klaxons, bruits de foule, sonnerie de classe…)

 

— L’ambiance du rêve

1 - Ici, les plans seront plus animés. Il y aura beaucoup de steadycam , de rail et de drone. Il n’y aura aucune forme géométrique dans le décor en fond, car tout se déroulera dans la nature.

 

2 - La photographie tend vers des couleurs vives.

 

3 - Pour la musique, il y aura un fond musical acoustique léger.

 

Intentions de décor

Lac Tritriva

Tritriva-1413358377

 

Parc Tsimbazaza

Tsimbazaza-1413358475

 

Le monde du rêve aura comme décor principal des sites naturels aux alentours de la capitale, Antananarivo. Le lieu de tournage principal sera le lac Tritriva (photo du visuel).

Ce lac volcanique est idéal pour Emotia du fait de la légende qui l’anime. On raconte que les amoureux, Rabeniomby et Ravolahanta se sont suicidés dans le lac, car leurs familles n’acceptaient pas leur union. Après leur mort, deux arbustes avec des branches enlacées se sont formés sur la rive du lac.

 

L’EMOTIA : L’émotia est une fleur fantastique qui change de texture et de couleur selon les sentiments du personnage principal. Elle sera matérialisée par une maquette aux allures d’un glaïeul avec des feuilles faites de plumes.

 

LA PORTE : Il y a une porte pour marquer le passage du monde réel vers le monde des rêves. Cette porte se dresse au milieu de nulle part, sans mur pour la soutenir.

 

LE CHÂTEAU : Le château est le seul œuvre de L’HOMME des rêves de NARINDRA. C’est le seul élément que NARINDRA n’a pas construit dans son rêve. Il sera réalisé en carton, dans une taille plus modeste. 

 

Intentions de maquillage.

NARINDRA a une cicatrice gênante sur sa joue. Dans le monde des rêves, cette cicatrice est remplacée par un body painting représentant la fleur d’émotia.

 

ANDRY a une cicatrice sur le poignet gauche qu’il cache par un serre-poignet de basket. Ces cicatrices font écho à un passé entaché par une tentative de suicide.

 

Intentions de jeu d'acteur.

Les acteurs ont été trouvés grâce à la plateforme www.ymoodel.com.

 

Dans le souci d’avoir un jeu d’acteur juste et non figé, nous allons nous appliquer à trouver une mise en scène qui convienne à des débutants tout en se démarquant du lot. La mise en scène s’appuiera surtout sur l’occupation de l’espace et la mobilité des acteurs.

 

Références et inspirations.

 

Au-delà de nos rêves 

Le film de Vincent Ward m’a beaucoup inspiré pour son idée d’un monde qui se construit et se déconstruit au fil de l'histoire. 

 

Le labyrinthe de pan (le montage de la fin)

Il y a dans ce film un style de montage très dur qui m’a tout de suite frappé. Cette fin qui nous montre Ofelia se présentant devant le roi dans son monde imaginaire pour revenir ensuite sur une séquence dans la vie réelle où on voit la mort d’Ofelia. Un happy ending ? Je ne sais plus. Mais c’est tellement simple et pourtant très efficace.

 

Requiem for a dream (le split screen sensuel)

Darren Aronowfsky a réussi dans ce film à proposer une séquence très prude et très sensuelle à la fois. Le bon cocktail, je pense, pour défier la censure morale malgache qui n’accepte toujours pas l’idée du sexe dans les œuvres visuels et littéraires malgaches. (Car oui, il y aura une scène d’amour dans EMOTIA)

 

Kimya Dawson : cette chanteuse propose une musique acoustique très simple et très touchante. Pas mélancolique, mais plutôt bon enfant.

 

Moajia : Ce groupe de roots malgache passait en boucle dans mes oreilles pendant l’écriture du scénario.

 

Soap & Skin: Ce groupe m'a inspiré sur les parties lugubres d'EMOTIA.

 

------------------------------------------------------------------------------------

 

Soutenez-nous. Aidez-nous à réaliser un court métrage bien malgache.

 

Date de projection test prévue: Décembre 2014

 

------------------------------------------------------------------------------------

 

En attendant la bande annonce d'EMOTIA, je vous partage un court métrage de 46 sec que j'ai réalisé en 2013

 

À quoi servira la collecte ?

L’équipe du film est composée de personnes enthousiastes pour la réalisation d’un court métrage malgache original. Acteurs, décorateurs, maquilleuse, techniciens… tous veulent avant tout que le film soit réalisé.

La collecte servira donc avant tout à combler les dépenses du tournage.

 

Tournage (Antananarivo 2 jours + Hors capitale 3 jours)

 

Location camera pour 5 jours 5D Mark III + objectifs + trépied = 500 euros

Fabrication décor = 150 euros

Maquillage = 250 euros

Transport 5 place pour 1 jour = 35 euros

Transport 15 place pour 3 jours = 150 euros

Hébergement + frais hors capitale pour 3 jours = 350 euros

Location prise de son = 200 euros

Location lumières = 350 euros.

 

BUDGET TOTAL = 1985 euros

 

Voilà donc la somme nécessaire pour la réalisation du projet. Mais la collecte peut dépasser ce montant. La somme récoltée en plus de ces 1985 euros sera répartie à l’équipe du film alors n’hésitez pas à partager ce projet autour de vous.

 

En plus de la fierté de voir leur prestation à l’écran, ce sera une reconnaissance importante pour eux.

 

------------------------------------------------------------------------------------

 

Soutenez-nous. Aidez-nous à réaliser un court métrage bien malgache.

 

Date de projection test prévue: Décembre 2014

 

------------------------------------------------------------------------------------

 

Thumb_profil_tsiory
Tsiory Razafimanantsoa

A l'âge de mes 3 ans, alors qu'elle portait encore ma petite sœur dans son ventre, ma mère m'avait dit sur un ton assez fatiguée: "Tsiory, je suis trop fatiguée pour te raconter une histoire. Mais tu peux te raconter une histoire à toi même". Elle ne pensait surement pas si bien dire. Depuis ce jour, mon parcours m'a dirigé vers le cinéma, domaine de... Voir la suite