PETITES CHRONIQUES DES SAVOIE(S) : une aventure photographique et littéraire sur les chemins de la Savoie et de la Haute-Savoie.

Large_large_kkbb18chronique-montenvers

Présentation détaillée du projet

Depuis bientôt 3 ans, la revue Alpes Magazine laisse carte blanche à un écrivain et un photographe pour une série de balades dans les terres des Alpes, d'où sont nées des "chroniques" à deux voix, truculentes et inédites.

 

Maxence Fermine, auteur du roman culte Neige et Pierre Witt, photographe des Alpes et de la montagne depuis plus de 30 ans, sont ces deux auteurs "en liberté". Dans leurs chroniques entre Beaufort-sur-Doron et Val d'Isère, Bonneval-sur-Arc, Chamonix, Menthon-Saint-Bernard ou encore Avoriaz, ils posent un regard croisé sur les territoires qu'ils arpentent, se saisissant du réel pour proposer de courtes nouvelles illustrées.

 

 

Libel_chroniques_3435

 

 

Aujourd'hui, les éditions Libel donnent corps à ces "Chroniques des Savoie(s)" en les réunissant dans un livre. Ce bel ouvrage cartonné, à paraître à la rentrée 2013, sera l'occasion de partager les échapées belles des auteurs et de (re)découvrir leurs regards passionnés, curieux et amusés, sur les Alpes.

 

Cette édition proposera une chronique inédite, encore jamais publiée, ainsi qu'une sélection élargie d'images, qui viendront s'épanouir dans un bel objet intimiste, sensible et ambitieux – dans tous les cas réalisé avec passion !

 

014beaufort-3

 

 

045chroniquevalisere2

 

 

Valisere3-076

 

Photographies de Pierre Witt extraites des chroniques : "Fernand Léger, le berger philosophe", "L'homme qui murmurait à l'oreille des vaches", "La Folie douce" et "Canicules sur le glacier".

 

 

Extrait de la chronique de Maxence Fermine "En attendant la prochaine ère glaciaire" :

"La montée est ardue à travers les sapins. M’identifiant tout naturellement au héros d’Hergé, je songe au moment où, dans le Temple du Soleil, son wagon se décroche sur la ligne ferroviaire la plus haute du monde, et va se briser en contrebas. J’espère qu’il ne m’arrivera pas la même aventure. Je ne me sens pas le courage de sauter par la fenêtre et de plonger dans un fleuve, d’autant qu’il n’y a pas de fleuve, simplement une mer de roches et des sapins à perte de vue. Mais pas de danger. Le petit train du Montenvers monte envers et contre tout.

À mi-parcours, on croise un train qui redescend. Quelques saluts amicaux de part et d’autre, puis on gravit encore, hardiment, vertigineusement, le versant. Et soudain apparaît entre la cime des arbres l’hôtel mythique de la gare du Montenvers. Cet édifice de vieilles pierres a vu passer entre ses murs tant d’alpinistes que j’éprouve une certaine fierté à le découvrir à mon tour.

L’arrivée en gare ressemble davantage à un départ. À partir de là, il faut encore gravir des rochers, des monts, des pics acérés, ou bien descendre sur le tapis roulant de la mer de glace. Certains, harnachés, équipés, entraînés, s’apprêtent à partir en randonnée pour la journée, voire plusieurs jours. Quant à moi, je vais me contenter de trouver l’homme qui tutoie les glaciers. Mon enquête l’exige.

 

 

Les auteurs :

 

Maxence Fermine est né en 1968 à Albertville. Jusqu'à ses 30 ans, les voyages sont indissociables de son existence : de son propre aveu, sa "vie, insaisissable et libre, ressemble à celle d'un papillon". De retour en Savoie, il publie Neige, roman qui sera traduit en 17 langues et deviendra culte. Ayant la chance depuis de pouvoir vivre de son écriture, il publie désormais un livre par an – quinze à ce jour. Son nouveau livre, cette fois pour la jeunesse, vient de paraître aux éditions Michel Lafon. Il collabore depuis 2010 au bimestriel Alpes Magazine pour des reportages et des chroniques.

 

50378

 

Maxence Fermine vous parle du projet :

"Les chroniques que j’ai écrites pour Alpes Magazine ne sont pas de simples reportages. Ce sont avant tout des enquêtes romancées où le vécu le dispute à l’imaginaire. Elles ont pour principal sujet la montagne, sa culture et ses habitants, et sont articulées autour d’un seul personnage, un enquêteur jamais vraiment en phase avec l’univers dans lequel il se retrouve projeté. D’où le ton décalé et humoristique. Réalisées à partir d’expériences vécues en compagnie de Pierre Witt, photographe de talent et ami, elles reflètent avant tout un désir de rendre compte d’une découverte humaine, culturelle ou géographique, dans un lieu qui nous est cher à tous les deux : les Alpes. Elles nous ont permis de faire de belles rencontres et de découvrir des lieux sublimes. Olivier Thévenet, rédacteur-en-chef d’Alpes Magazine, nous avait donné carte blanche. Qu’il en soit remercié. Ainsi avons-nous pu installer notre univers et nous laisser porter au fil des rencontres."

 

 

Pierre Witt est photographe professionnel depuis 1988, diplômé de l'École nationale supérieure Louis-Lumière à Paris et membre de l'agence photographique de presse Rapho depuis 1994. La montagne, les Alpes en particulier, nourissent son regard depuis trente ans. En travaillant sur ces territoires, ces vallées, à la rencontre de leurs habitants, il tente de comprendre les enjeux contemporains, les mutations culturelles, sociales économiques, environnementales du monde alpin.

Pierre Witt a publié aux éditions Libel La Route du Sel (2011) avec France Harvois et en partenariat avec le Parc national de la Vanoise. Il est directeur de la collection Pérégrines.

 

Pierrewitt_2

 

Pierre Witt vous parle du projet :

"Chaque chronique est l’occasion d’une immersion brève dans un lieu, un univers, dont il s’agit pour moi – et par la photographie – de partager des impressions immédiates. Chaque chronique est une expérience que je partage avec Maxence. Expérience humaine forte comme avec Yvon Bochet dans les alpages du Beaufortain ou lors de la chasse au chamois à Bonneval-sur-Arc…

À travers ces histoires, nous nous faisons l’écho dans nos singularités respectives de toute la diversité des Savoie(s) à la charnière d’un nouveau millénaire.

En attendant la prochaine ère glaciaire… "

 

 

Foire aux Questions (voir aussi la FAQ de KissKissBankBank):

Pourquoi une souscription sur KissKissBankBank ?

La souscription est pilotée par les éditions Libel, situées à Lyon. Nous avons déjà publié un ouvrage de Pierre Witt, La Route du Sel, que vous pouvez trouver ou commander dans toute bonne librairie !

Le montant demandé sur KissKissBankBank ne représente pas la totalité du budget global du projet En attendant la prochaine ère glaciaire. Petites chroniques de Savoie(s), mais il va nous permettre de mettre en œuvre une production de qualité, notamment dans le rendu photographique.

 

Qu’est-ce que KissKissBankBank ?

KissKissBankBank est une plateforme de financement participatif ou crowdfunding qui aide les porteurs de projets à collecter des fonds pour réaliser leurs idées. Le plus célèbre exemple de crowdfunding est la dernière campagne présidentielle de Barak Obama aux USA, financée par le grand public à hauteur de 150 millions de dollars !

KissKissBankBank propose une plateforme juridique et financière fiable, autant pour les créateurs de projets que pour les internautes (KissBankers).

 

Pourquoi soutenir un projet ?

La première motivation doit être le plaisir de faire exister les idées ou les projets qui ont du sens pour vous. La deuxième motivation est de vivre de l’intérieur la vie et la création de ces projets. La troisième motivation sera de profiter des contreparties que nous vous proposons, afin de concrétiser immédiatement l’effort financier consenti. Le principe est de demander un geste de confiance dans le projet, d’ampleur financière variable selon vos moyens et votre enthousiasme.

 

Comment se passe une collecte ?

Votre inscription sur le site est bien sur gratuite, et vous pouvez y apparaître de manière anonyme, en utilisant un pseudonyme.

Vous choisissez le montant que vous souhaitez allouer au projet, la contrepartie que vous préférez recevoir (un exemplaire du livre, des cartes postales inédites, un coffret original…), et vous indiquez vos coordonnées afin que l’on puisse vous remercier et vous envoyer votre contrepartie ! Vous procédez à la transaction financière, qui sera sécurisée par PayBox, un des leaders mondiaux du paiement sécurisé sur Internet. Vous pouvez décider de ne pas rendre public le montant de votre contribution.

Vous pouvez annuler votre contribution à tout moment, tant que l’objectif du projet n’est pas atteint. Vous pouvez aussi changer le montant de votre contribution, augmenter votre mise et recevoir de plus belles contreparties !

Le projet doit atteindre au minimum 100% de l’objectif financier que nous avons fixé. Dans le cas contraire, si avant le 9 septembre 2013 les 2500 € demandés ne sont pas récoltés, vous êtes remboursés, nous ne recevons pas d’argent…et l’aventure s’arrête.

 

C'est la viralité qui fait la réussite des crowdfunding sur Internet, n'hésitez ainsi pas à communiquer sur le projet en diffusant le lien www.kisskissbankbank.com/en-attendant-la-prochaine-ere-glaciaire !

À quoi servira la collecte ?

 

Les fonds collectés sur KissKissBankBank rendront possible la parution d'un ouvrage tiré au moins à 1500 exemplaires, et offriront un soutien à sa diffusion. Cette somme nous permettra de travailler avec les meilleurs prestataires et d'offrir à cette publication une réalisation de grande qualité.

Le budget global du projet est estimé à 12 000 €.

 

Benoit_kkbb

Thumb_logotype_libel
Editions Libel

Implantées à Lyon entre Perrache et Bellecour, les éditions Libel publient depuis 2008 des livres pour les amoureux du livre. Nos projets sont uniques et toujours conçus avec d'autres passionnés du papier et de l'image imprimée : graphistes, photograveurs d'art, imprimeurs.

Derniers commentaires

Thumb_default
Allez, plus que 240 euros à trouver les amis...C'est quasi fait ;-) France
Thumb_default
Bon courage Pierre !
Thumb_default
Salut Pierre, j'espère de tout coeur que vous aller atteindre votre objectif. Je suis impatient de lire ce livre !