Soutenez le premier film de fiction abordant au cinéma la justice restaurative avec deux comédiens d'exception, tous les deux nominés aux César.

Large_affiche_bassdef_newenmille_morceau-1474279536-1474279561

Présentation détaillée du projet

Un quart de siècle après l’assassinat de son fils Olivier en 1977, Nicole Parmentier a sollicité une rencontre avec Eric Gaubert qui vient de purger 25 ans de réclusion criminelle pour ces faits. Ce huis-clos est une confrontation psychologique qui explore, à son corps défendant, l'expérience de la justice restaurative, même si les protagonistes n’en n'ont pas pleinement conscience.  

 

L’entrevue entre l’homme et la femme constitue le cœur du film. Elle est rompue par des flashbacks permettant aux spectateurs de découvrir le vécu des protagonistes à travers des lettres post-mortem qu’ils ont tous les deux écrites à Olivier.

 

Huis-clos-1456759521

 

Au delà de l'indicible, cette rencontre entre quatre murs permet d’aborder, entre autres, des questionnements existentiels sur le deuil, le pardon, le hasard, la foi, les conditions de détention, la peine de mort ou la responsabilité individuelle.

Comment combler le gouffre entre le bonheur perdu de cette femme et l’indigent présent de cet homme ? Comment ces deux âmes de papier vont-elles sortir de leurs longues peines respectives, égarées dans leurs souvenirs et leurs remords éperdus ?   

 

"En mille morceaux" explore un territoire intime, sans compromis où les mots donneront un sens au silence des maux. Une terre abrupte qui nous concerne tous.

 

Equipe-1456760382

 

La réalisatrice et co-scénariste : Véronique Mériadec

 

Veronique2-1456759576

 

Après avoir été la première femme à boucler, seule, le tour de France en VTT, Véronique s'attaque à deux tours du monde, à la voile, à pied, en train, en avion. Elle profite de ces grands moments de solitude pour commencer à écrire. A son retour elle créée sa société de production et réalise une trentaine de documentaires TV aux quatre coins du monde. Globe-trotteuse intrépide, sportive accomplie, cinéaste expérimentée et romancière, Véronique est une artiste plurielle qui croque aujourd’hui la vie avec ses objectifs et la dessine avec une plume bien à elle.

 

Le co-scénariste : Gérald Massé

 

Gerald2-1456759597

 

La vie de Gérald Massé se nourrit de plusieurs passions. L'écriture et le sport qui l'ont amené au journalisme, la culture qui lui a permis de publier treize ouvrages, l'audiovisuel qui l'a entraîné vers la réalisation de documentaires. Plus tardivement, après avoir couvert de nombreux procès d'assises, il s'est immergé dans le monde du crime et carcéral à travers des chroniques judiciaires, une pièce de théâtre, deux livres sur des affaires criminelles, des rencontres avec des anciens détenus. Fasciné par les relations entre les bourreaux et leurs victimes, il en est venu à coécrire, avec Véronique Mériadec, le scénario de En mille morceaux.

 

Le Directeur de la Photo : Pierre Aïm

 

Pierre-aim-1456758249

 

Pierre Aim est l'un des plus grands chef opérateurs français. Il a éclairé une soixantaine de films, dont certains aussi cultes que différents, tels que La Haine de Mathieu Kassovitz (1995), Bienvenue chez les Ch'tis de Dany Boon (2008), Polisse de Maïwenn (2011), Asphalte de Samuel Benchetrit (2015), Les Nouvelles aventures d'Aladin d'Arthur Benzaquen (2015), etc.

 

EN MILLE MORCEAUX est co-produit par ACACIA FILMS PRODUCTIONS, BE FILMS, BIG BANG PROD et LES CANARDS SAUVAGES.

À quoi servira la collecte ?

 

 

40000-1456927584

"En mille morceaux" est un film de forme légère puisqu'il met en scène principalement deux comédiens dans une unité de temps et de lieu ; l'essentiel se situant dans l'intensité du texte et dans le jeu des comédiens à la façon d'un "Garde à vue" ou d'un "Hard-candy".

 

Vous avez tout entendu sur le financement du cinéma. Du long-métrage homemade à 10 000 € qui va générer 500 fois sa mise au blockbuster à 100 millions de dollars qui va faire un bide, difficile, dans ces conditions, d'attirer l'attention sur l'économie d'"En mille morceaux" quand bien même celle-ci est particulière.

 

Quoi qu'il en soit, produire un long métrage avec 400 000 € (là où la plupart des premiers long-métrages tournent en général autour de un à trois millions d'euros) implique une mécanique complexe, de nombreux sacrifices, une équipe hyper motivée, un dévouement  permanent, une énergie décuplée, une disponibilité sans faille. A titre d'exemple, Véronique Mériadec, la réalisatrice a arrêté depuis deux ans de réaliser ses documentaires pour se consacrer corps et âme à ce projet.

 

Les recettes d'une petite économie resserrée sont aussi des salaires en participation (producteurs, auteurs, réalisateur, acteurs, techniciens), la mutualisation de nombreux postes, le soutien logistique de prestataires, des aides amicales, une préparation très pointue, une imagination débridée et... du financement participatif. Voilà pourquoi ce film rare a besoin de vous.

 

Camembert-1456345643

 

10 000 € : ce premier pas est fondamental parce qu'il installe "En mille morceaux"  sur les rails de l'espoir en le faisant exister.

Ca y est, ce film s'inscrit dans la réalité de la Production avec un grand P.

 

20 000 € : c'est un second pas essentiel parce que l'on va pouvoir générer de vrais salaires (à la place de participation) sur les postes clefs.

 

30 000 € : c'est un seuil important car il va permettre de tourner en studio (au lieu d'un vrai hangar) ce qui va donner un confort de travail supplémentaire aux comédiens et à l'équipe technique.

Cela n'est pas mineur.

 

40 000 € : ce palier est un objectif vraiment significatif qui nous laisse à penser que notre film, malgré sa spécificité, rencontre l'intérêt du public.

Nous commençons, avec cette somme, à aborder le film dans des conditions qui se rapprochent de la "norme".

Thumb_11fotolia_51994535_subscription_monthly_m-1456349649
Acacia Films Productions

Yannick Bernard a fait ses premières armes dans le cinéma en tant qu’assistant réalisateur et régisseur de Jean Luc Godard, Jacques Demy, Michel Deville, Robert Bresson. En 1972, il crée ODESSA FILMS et produit des films publicitaires essentiellement pour la Chine, l’Inde et le Japon. Début 1990, avec ACACIA FILMS PRODUCTION, il produit des émissions... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Est ce un documentaire ou un film de fiction ?

C'est un film de fiction pour le cinéma. Pour écrire ses livres et le scénario Gérald Massé (co-scénariste) à passé de long mois à enquêter, rencontrer des détenus, des victimes...

Derniers commentaires

Thumb_default
Bon tournage, à bientôt Ophelie
Thumb_default
Maman, ça me fait très plaisir de donner cet argent même si c'est peu, ça a une grande importance pour moi. Je te souhaite bonne chance. Je t'aime Lily
Thumb_default
Merci de créer ce film. Désolée de ne pas avoir su avant les "3 derniers jours". J'ai envoyé votre demande à toutes les associations et une personne au Canada et une en Belgique. Au Canada est apparu le livre " Stranger Inside", de Shannon Moroney qui a failli être 'traduit' en film mais là ils n'ont pas osé. Vous avez encore des étapes à surmonter... Je vous souhaite bon courage car le sujet est difficile en France( et monter un film me parait tout à fait é-nor-me). Cela fait 10 ans que j'en parle et travaille autour de ce sujet dans des milieus différents. D'une part il s'agit du "bon sens" comme disent aussi les personnes avec qui j'en discute et d'autre part, il faut du courage. Je me demande si on ne manque pas un peu des deux et surtout du dernier. Puis l'histoire française, particulière, avec sa centralisation. Fin juin a lieu un congrès européen aux Pays Bas, de 3 jours, sur la justice restaurative avec cette année comme thème les droits de l'homme. Tout est en anglais. Je ne sais pas s'il y aurait moyen à y trouver un peu d'argent? www.euforumrj.org Bonne chance, Hélène van Dijk