Aidez-nous à financer le livre écrit par les élèves de 6e primaire de l'école Saint-Joseph d'Ohain.

Large_couverture_crowdfunding-1490600920-1490600971

The project

Un crocodile de 47 millions d'années, ça vaut bien un livre!

 

Saviez-vous qu'un spécimen exceptionnel a été retrouvé, il y a environ cent ans, dans le Brabant wallon?

 

Il s'agit du crocodile de Maransart datant de la période de l'Eocène moyen. Cela signifie qu'il a plus de 47 millions d'années!

 

A cette époque, il faisait chaud et humide et la mer s'étendait jusqu'au Brabant wallon. C'est l'époque où naissaient les grandes chaînes de montagnes comme les Pyrénées et les Alpes. Il y avait des palmiers portant de gros fruits, tels des noix de coco.

 

"Notre" crocodile de Maransart a été retrouvé bien plus tard: en 1915, en pleine guerre, par des ouvriers qui travaillaient dans une carrière. En échange de deux ou trois bouteilles d'eau de vie, ils ont accepté de le céder au Musée royal des Sciences naturelles à Bruxelles. Comme les chevaux et charrettes avaient été réquisitionnés par l'envahisseur, il a fallu le transporter en brouette. 

 

Ce ne fut que le début d'une longue suite d'aventures pour "notre "crocodile. A Bruxelles, il a été reconstitué et analysé par le Professeur Dollo, connu pour avoir supervisé l'extraction et la reconstitution des célèbres iguanodons de Bernissart. Dans les années '30, le crocodile a été envoyé à Londres pour permettre à un professeur anglais, William Swinton, de faire une étude comparative avec un autre spécimen retrouvé dans le Sussex. Bien que faisant toujours partie des collections du Musée des Sciences naturelles à Bruxelles, "notre" crocodile est actuellement exposé au musée Kina de Gand.

 

Tous les scientifiques sont d'accord pour dire que le crocodile de Maransart est un spécimen exceptionnel. Cela valait donc bien un livre!

 

Diapositive19-1489663536

 

 

L'équipe de la 6e primaire de l'école Saint-Joseph

 

Les élèves de 6e primaire viennent des quatre coins du monde et parlent quasi tous une seconde langue dont l'italien, l'anglais, l'albanais, le portugais (brésilien), le turc, l'irlandais, le suédois, l'allemand et le néerlandais!

 

Ils ont été passionnés par l'histoire du crocodile qui s'est passée tout près de chez eux.

 

Xavier, Alessia, Lû, Luca, Emma F., Melchior, Emma C., Savina, Ana Carolina, Noémie, Eloïse, Louise, Clara, Jack, Florian, Alexia, Charline, Matthieu, Guilherme, Maxence, Quentin, Matthias, Théo et Félix se fondent sur des faits réels pour écrire un roman plein d'humour et d'émotions. La partie scientifique du livre est assurée par Monsieur Yves Paul Muret, leur enseignant, et par Monsieur Thierry Smith du Muséum des Sciences naturelles à Bruxelles.

 

Nous vous assurons que, lorsque vous aurez lu ce livre, vous ne pourrez plus rester indifférents à Basile, "notre" crocodile de Maransart. Il fera partie de votre famille, comme un être cher retrouvé après de longues années!

 

Photo-de-l-ecole-1489652406

 

 

Un projet précis qui s'inscrit dans un contexte global!

 

Le livre "Basile, le crocodile de Maransart" est un projet bien précis: l'écriture et l'illustration d'un livre basé sur une histoire réelle.

 

Mais il s'inscrit dans un contexte bien plus large. 

 

Depuis le mois de septembre 2016, les élèves de 6e primaire se documentent sur cette incroyable histoire. Ils se sont d'abord rendus sur les lieux de la découverte du crocodile, près de Maransart. Ils ont ensuite été admirer le crocodile au Musée Kina à Gand où il est actuellement exposé. C'était également l'occasion pour eux de voir la cathédrale et l'Agneau Mystique, de monter dans le beffroi et de découvrir les horribles salles de tortures du château des comtes.

 

Chaque lundi, dans le cadre de leur cours de rédaction et de vocabulaire, ils ont rédigé un chapitre du livre et réalisé des illustrations.

 

L'éditeur (Le Carré Gomand) est venu présenter aux élèves la façon dont on réalise un livre: idée, documentation, écriture, illustrations, format du livre, technique de l'impression et du graphisme, mise en vente, droits d'auteurs, communication .... jusqu'au crowdfunding.

 

Les élèves ont également eu la visite d'une écrivaine et illustratrice mondialement réputée, Marie Wabbes. Elle leur a transmis son enthousiasme et a insisté sur le fait que tout le monde pouvait dessiner à condition de bien observer les choses et de s'exercer .... beaucoup s'exercer.

 

Les élèves iront voir l'imprimerie à laquelle ils ont confié l'impression de leur livre (Hayez-Artoos). Ils iront également à la Bibliothèque royale de Belgique à Bruxelles pour assurer, eux-mêmes, le dépôt légal de leur livre (avec une visite au musée le Librarium). 

 

Le message de l'école Saint-Joseph d'Ohain à ses élèves est simple:

 

Ayez des projets et allez jusqu'au bout de vos rêves!

Ne craignez pas les obstacles, ils sont là pour être vaincus!

​Et n'oubliez pas que vous n'êtes pas seuls au monde: des personnes de votre entourage, ou mêmes des inconnus, sont prêts à vous aider! 

 

MERCI, MERCI, MERCI à VOUS, généreux donateurs, grâce à qui nos élèves peuvent réaliser leur rêve.

 

Why fund it?

Afin de réaliser ce livre, nous souhaiterions vous demander une aide de 3.000 Euros:

 

- frais d'impression:                    1.480 Euros

- frais de graphisme:                  1.000 Euros

- droits d'auteurs:                          220 Euros

- frais de Kiss Kiss Bank Bank

5% de prélèvement +

3% de frais bancaires:                  240 Euros

 

Et si nous devions récolter plus que cette somme, grâce à votre grande générosité, le surplus nous permettra de lancer un nouveau projet littéraire, culturel, artistique, ... avec les élèves de la future 6e primaire et leur enseignant, Monsieur Yves Paul Muret (année scolaire 2017-2018).

Thumb_logo-ecole-st-joseph-1489652322
L'école Saint-Joseph d'Ohain

L'école Saint-Joseph est nichée au creux d’un vallon dans le joli village d’Ohain. Située au bout de la ruelle Quimbin, à l’abri du trafic, elle offre un cadre bucolique aux enfants qui peuvent s’y épanouir en toute quiétude. L’école Saint-Joseph se veut un lieu où l’enfant reçoit un enseignement traditionnel et structuré de qualité dans une ambiance... See more

Newest comments

Thumb_default
Félicitations pour ce beau projet!
Thumb_default
Et bien, on dirait qu'il prend bien vie ce crocodile ;-) Cathy
Thumb_default
C'est chouette qu'un beau projet voit le jour. ;-) Pierre B.