Chez Marie la vie est au goût du miel

Oui nous pouvons, et ensemble nous y arriverons: Aider nous participer à l'envol de « Marie la vie en Miel » et sauvegardons la biodiversité

Project visual Chez Marie la vie est au goût du miel
Failed
1
Backer
07/30/2018
End date
€20
Out of €1,735
1 %

Chez Marie la vie est au goût du miel

"Les abeilles contribuent à la pollinisation de 80% des espèces de plantes à fleurs et à fruits de notre planète. Elles ont un rôle essentiel dans le maintien de notre biodiversité. L'abeille est un allié inestimable pour les agriculteurs. La pénurie d'abeilles est donc une menace pour la production agricole et le rendement de nos cultures."

Je me présente ?

 

Je suis une Marie apicultrice de 38 ans, département de l'Isère, en région Auvergne-Rhône-Alpes 

Attachée à ma région, je suis passionnée par la nature, l'environnement, la préservation de la biodiversité et la sensibilisation à l'apiculture.

J'ai à cœur de transmettre et de valoriser le travail de ces sentinelles de l'environnement.

 

Pourquoi cette initiative ? comment ? et avec qui ?

Depuis que j'ai découvert le monde des abeilles, j'ai soif d'apprendre et de partager sur celles-ci. J’ai commencé il y a deux ans avec 3 ruches, à ce moment-là, je me suis rapprochée d'un apiculteur professionnel qui avait à cœur de me transmettre tout son savoir-faire et sa passion, d'ailleurs, il continue à me soutenir et à partager sa philosophie.

 

J'ai ensuite suivi une formation afin de me professionnaliser et j'ai découvert d'autres apiculteurs expérimentés, ils ont eux aussi partagés leurs temps, leurs passions, leurs visions de l'apiculture. Je les en remercie énormément et je ne cesserais jamais de leur remercier.

Présentement

 

Actuellement j'ai 12 ruches et 9 ruchettes, mon objectif est d'arriver à 40 voir 50 colonies à la fin de l'été 2018. En 2019 je souhaite doubler ce chiffre, pour atteindre en 2020, les 200 ruches qui me permettront d'obtenir le statut d'exploitant agricole.

Durant les premières années, mes ruches ne produiront pas assez de miel pour financer mon projet car celles-ci seront dédiées à l'augmentation du cheptel.

Cela demande un investissement important, il me faut des ruches ainsi que des ruchettes, afin d'accueillir les nouvelles demoiselles et agrandir leurs maisons.

Cette année il me faut une quarantaine de ruches vides.

 

Mon souhait est de :

 

  • Développer l'apiculture locale avec un cheptel d'abeilles noire (mellifera mellifera).
  • Fédérer autour de mon projet différents acteurs qui aimeraient jouer un rôle dans la sauvegarde de la biodiversité.
  • Produire des produits naturels issus de mon exploitation, miel de châtaigniers, blé noir, pollen, propolis...
  • Échanger, transmettre et sensibiliser par le biais de prestations pédagogiques.

Allocation of funds

La collecte servira à financer :

Une ruchette pédagogique. 115 euros pour aller dans les écoles, les centres de loisirs et partager ma passion.

Des ruches avec leurs hausses. 50 ruches 2600 euros (matériel d'occasion).

Des essaims d'abeilles noires (locales). 400 euros

Feuilles de cire gaufrées. 60kg 650 euros

Des cadres en kit, acheté à l'E.S.A. T spécialisé dans la fabrication de matériel apicole.

Création de jachères fleuries près de mes ruchers.

L'investissement des 3 prochaines années représente environ 30 000 euros.

Certaines contreparties ne pourront se faire que l'année prochaine.

Merci pour votre solidarité et votre soutien. 

Merci pour moi, les abeilles et notre environnement.

Marie

 

Choose your reward

Make a donation

Give what I want