AIDEZ-NOUS À FAIRE PARLER LES TOITS DE PARIS EN SOUTENANT LE WEB-DOCUMENTAIRE DE TOIT À MOI

Large_couverture_vide_o-1499434303-1499434310

The project

 

PARIS VU D'EN HAUT

 

Photo_couverture-1499425632

Capture_d_e_cran_2017-09-12_a__02.48.57-1505177369

 

LE CONCEPT

 

 

De Toit à Moi est un web-documentaire en quatre épisodes qui met en avant les initiatives et les activités qui prennent vie sur les toits de Paris au travers d’histoires personnelles. Véritables emblèmes de la capitale française, les toits parisiens sont depuis toujours une source d’inspiration dans le milieu artistique. Et de plus en plus, ils sont vus comme un espace où la ville peut se construire. Les initiatives se multiplient au-dessus de nos têtes et dans le futur changeront notre façon d’habiter en ville.

 

Capture_d_e_cran_2017-09-20_a__12.10.25-1505902265

 

Pour préserver ce paysage, la Mairie de Paris a lancé en 2015 la candidature des toits de Paris à l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO. Dans le même temps, à l'heure de la densification urbaine, la question d’aménager les toits de Paris ne sonne plus comme une fantaisie. C'est une idée qui se concrétise. Synonymes de refuge, les toits sont également un lieu privilégié permettant de faire une pause loin de l’agitation de la ville tout en répondant à un manque d’espace et de liberté au sol.

 

Aujourd’hui, les toits de Paris gagnent encore en popularité et les adeptes de photographie se plaisent à y jouer aux funambules. Les toits de Paris inspirent. Et de plus en plus, ils deviennent un terrain de conquête : là-haut, au-dessus de nos têtes, les choses bougent et prennent vie.

 

Avec De Toit à Moi, partons à la découverte des toits de Paris.

 

Capture_d_e_cran_2017-09-12_a__02.48.57-1505177369

 

Capture_d_e_cran_2017-09-20_a__12.03.29-1505902049

Capture_d_e_cran_2017-09-12_a__02.48.57-1505177369

 

LES ÉPISODES

 

De Toit à Moi est un web-documentaire en quatre épisodes de cinq minutes au cours desquels nous allons vous faire découvrir les toits comme vous ne les avez jamais vus : en tant que métier et passion, comme outils de transgression urbaine, comme scènes à contempler et d’où contempler, emplacements du retour de la nature au cœur de la ville ou encore en tant que couronne de notre patrimoine.

 

Nos quatre personnages nous montrerons toutes ces thématiques au travers de leurs manières singulières de vivre les toits. Faisons connaissance avec nos personnages !

 

Capture_d_e_cran_2017-09-25_a__17.21.31-1506352925

 

Capture_d_e_cran_2017-09-20_a__13.25.40-1505906782

 

Jp_bio-1505995726

 

Capture_d_e_cran_2017-09-20_a__13.57.35-1505908691

 

Nous avons prévu de diffuser les épisodes au fur et à mesure qu'ils sont complétés. Nous espérons que le premier épisode, Portrait d'un photographe, verra le jour en décembre 2017.

 

Vous pouvez suivre notre page Facebook De Toit à Moi pour voir comment notre projet avance. Nous vous promettons pleins de petites surprises en attendant ! 

 

Les_e_pisodes-1499425799

Capture_d_e_cran_2017-09-12_a__02.48.57-1505177369

 

L'ÉQUIPE

 

C'est nous, Joséphine et Hélène, co-réalisatrices.

 

Si nous avons décidé de réaliser ce web-documentaire sur les toits de Paris, c’est parce que nous sommes toutes les deux en quête d'espaces nouveaux. Perchées sur les toits, nous nous mettons à l'écart de la jungle urbaine, bétonnée et bruyante qu’est Paris. À travers ce web-documentaire, nous souhaitons vous faire découvrir un autre aspect de la ville, une autre manière de vivre la ville, et vous faire profiter de ces vues imprenables qui nous font rêver !

 

Capture_d_e_cran_2017-09-20_a__15.30.00-1505914246

 

Mais, nous ne travaillons pas seules, et heureusement ! Voici les personnes qui nous accompagnent dans ce projet :

 

Bertrand Sinssaine, caméraman, société de production Latitudes Vagabondes

Stefano Vosa, caméraman

Laura Lalonde, graphiste

 

Capture_d_e_cran_2017-09-12_a__02.48.57-1505177369

Why fund it?

Aujourd’hui, si nous faisons appel à vous, c’est parce que le projet demande quelques frais. L’équipement, le graphisme et la post-production sont des étapes essentielles à la réalisation du projet mais qui exigent des dépenses. Deux vidéastes et une graphiste travaillent avec nous sur ce projet, à titre gracieux pour le moment, et nous souhaiterions les rémunérer pour le travail fourni. Dans un souci de crédibilité et de professionnalisme, ces différentes étapes doivent être réalisées avec des objectifs de qualité évidents qui sans votre aide et votre confiance seraient compromis.

 

Demain, nous aimerions explorer le sujet des toits dans d’autres villes en France et dans le monde car à chaque ville ses spécificités architecturales et paysagères et ses façons d’utiliser et de valoriser ses toits. Alors, si le projet De Toit à Moi à Paris voit le jour, nous vous promettons par la suite de vous faire découvrir d’autres histoires singulières de toits… à vous !

 

Capture_d_e_cran_2017-09-20_a__12.00.48-1505901925

 

ET SI VOTRE GÉNÉROSITÉ DÉPASSE NOS ATTENTES ? 

 

Si les gains de la collecte dépassent notre objectif, nous nous lancerons à la découverte d'une nouvelle ville et de nouveaux toits. De Toit à Moi est né à Paris mais les toits sont partout et notre curiosité n'a pas de limite ! L'argent en plus sera alors utilisé pour produire un autre volet et vous embarquer sur de nouveaux horizons. Et nous avons déjà une petite idée en tête...

 

Nous percevrons l’intégralité de la collecte (moins les frais reversés à Kiss Kiss Bank Bank).

 

Capture_d_e_cran_2017-09-12_a__02.48.57-1505177369

 

LE BUDGET

 

Pour réaliser notre projet, nous avons estimé les coûts à 3000 euros.

 

Le plus gros de la collecte sera destiné à financer le cœur même du projet : la réalisation. Notre caméraman, Bertrand, a un rôle essentiel dans ce projet : nous en mettre plein les yeux ! Il travaille pour l’instant avec nous à titre gracieux mais nous souhaiterions le payer pour le travail et la qualité des images qu’il réalise. Nous avons planifié quatre jours de tournages tarifés à 250 euros la journée. 1000 euros seront ainsi utilisés pour le payer. Aussi, comme nous partons souvent en dehors de Paris pour rencontrer nos personnages, 200 euros servirons à payer les frais de déplacement.

 

Qui dit vidéo, dit équipement ! Les frais dépensés pour notre équipement sont de 800 euros. Cela comprend l’achat d’un micro, d’un flash, d’un trépied et d’un objectif. 

 

L’étape qui suivra le tournage sera la post-production et le design où nous avons estimé un budget de 500 euros. Cela comprend l’achat des logiciels de montage (Suite Adobe Creative Cloud) mais aussi le design de notre logo. Laura, qui a travaillé avec nous sur le visuel, sera ainsi payée pour son travail mais aussi pour ses droits d’auteurs.

 

Si la philosophie du don contre don est toute naturelle, nous ne serions pas là si nous n’avions pas besoin de votre aide ! Alors, afin de financer les contreparties, nous garderons une partie de la collecte pour vous envoyer de jolis cadeaux en guise de remerciement. Enfin, Kiss Kiss Bank Bank perçoit 5% TTC du montant de la collecte quand l’objectif est atteint auxquels s’ajoutent 3% de frais de transactions bancaires sécurisées. Un budget que nous avons fixé à 500 euros.

 

 

Capture_d_e_cran_2017-09-21_a__14.22.45-1505996594

 

 

POUR VOUS DIRE MERCI 

 

 

Pour vous témoigner de notre reconnaissance envers votre générosité nous avons essayé de vous proposer de belles contreparties… Au menu, des photos, du miel, un tote bag et même une balade sur les toits… Une fois le projet terminé, nous organiserons une avant-première, sur les toits, pour présenter notre web-documentaire. Certains d'entre vous aurons peut-être la chance de se joindre à nous. 

 

18838406_10155151505960470_995256791_o-1497441697

Thumb_capture_d_e_cran_2017-06-28_a__21.14.48-1498677302
Hélène.Bauer

Hélène Bauer est journaliste.

Newest comments

Thumb_default
Beau projet ma Jo !
Thumb_img_20170824_163830-1506153722
Bon courage =P
Thumb_default
Bravo Helene! Missing my one and only boobie!