Les Mauvaises Herbes à la rencontre des paysan.ne.s

Aidez les Mauvaises Herbes à pousser! Partez à la rencontre de ceux et celles qui font l'agriculture de demain

Project visual Les Mauvaises Herbes à la rencontre des paysan.ne.s
Successful
39
Backers
07/15/2019
End date
€3,513
Out of €3,500
100 %

Les Mauvaises Herbes à la rencontre des paysan.ne.s

RESUME:

 

Le modèle agricole productiviste (propulsé après la seconde guerre mondiale) s’essouffle et montre aujourd’hui ses limites et les conséquences multiples dans des domaines variés (environnement, économie, santé, etc). Malheureusement, peu est effectivement fait pour en changer, et les alternatives sont souvent « instrumentalisées » et vider de leur sens. Cela trompe à la fois les consommateur.trices, mais porte aussi préjudice aux petit.e.s producteurs.trices qui se battent déjà pour vivre dignement faire vivre leur démarche. Ces paysan.ne.s de l’alternative, portent en eux des réponses essentielles pour mieux penser l’agriculture de demain. Leurs liens à la terre seraient aussi d’ordres symbolique, cognitif et social, ce que le modèle agricole conventionnel ne prendrait pas en compte. Il est temps de d’y remédier!

 « Les Mauvaises Herbes », ce seront donc des histoires paysannes, celles d’hommes et de femmes qui défendent leur terre, leurs semences, leurs savoirs, leur autonomie, leur manière de vivre. A travers ces témoignages d’expériences, nous souhaitons leur donner un lieu d’expression et de visibilité.

 

Sous forme de reportage photos, ce blog a pour vocation de porter un regard différent sur ces paysan.ne.s particulier.e.s et a pour but de comprendre, et de témoigner de leurs motivations et vécu . Ce qui m’intéresse, c’est donc la façon dont ces personnes pensent leurs pratiques agricoles, et d’appréhender leur(s) imaginaire(s).

Comment est vécu et pensé leur mode de vie ? Quelles sont leurs motivations ? Quelles relations ont-ils/elles au vivant? Comment s’en inspirer ? Quelles sont leurs propositions pour mieux habiter la Terre ? Leur revendications? Leurs difficultés? Enfin, comment comprendre la production alimentaire au-delà de sa seule fonction nourricière ?

Si les occasions me le permettent, je souhaiterais aussi rencontrer des associations et/ou chercheurs.euses spécialisé.e.s sur le sujet.

 

 

A quoi vont servir ces histoires?

– Comprendre les enjeux agricoles
– Prendre en compte ces enjeux dans nos choix de consommation et pourquoi pas dans nos choix politiques
– Changer notre regard sur le vivant, vouloir davantage en prendre soin
– Nous donner envie de nous rapprocher et de soutenir des paysan.ne.s près de chez nous
– Pourquoi pas nous donner aussi envie de cultiver pour nous-même

 

Où tu pars?

D’abord en Bretagne, principalement parce que Pépé Raoul et Mémé Simone y ont vécu, une attache familiale et émotionnelle me guide à (re)découvrir cette région. Bien que l’agriculture bretonne repose principalement sur l’intensification des productions animalières, fourragères et légumières, les alternatives agricoles y sont nombreuses et devraient aussi être mises en lumière.
Pour ce faire, j’irai à vélo, afin de m’initier au voyage en lenteur. Economique et écologique, cette manière de voyager me permettra d’allier visites agricoles et découverte de la région.
C’est aussi une manière de se réapproprier le voyage, d’apprendre à prendre le temps, à contempler mais aussi à vivre avec moins d’attache matérielle.
Date prévue : 10 juin et l'itinéraire est presque bouclé!

« Les Mauvaises Herbes » se déplaceront ensuite en Amérique Latine. Tristement connue pour être le laboratoire de la Révolution Verte, c’est aussi le berceau de nombreuses alternatives et critiques acérées contre le modèle néolibéral, les projets extractivistes, et l’idéologie du développement portée par le Nord. L’agroécologie, bien qu’encore minoritaire, semble y être l’alternative agricole montante, défendue par des paysan.ne.s, indigènes ou non, des mouvements sociaux mais aussi des chercheurs.euses militant.e.s. Elle a une forte dimension politique. L’effervescence de pensées et de pratiques sur ces territoires pourrait alimenter nos débats en France. Les « mauvaises herbes » latino-américaines devraient nous aider à décoloniser notre imaginaire.
Le voyage privilégiera les transports locaux et pays frontaliers pour éviter le recours à l'avion.

La collecte me permettra de mieux concevoir l'itinéraire. Pour le moment, je rêve d'un voyage andin, l'Equateur et la Colombie étant privilégiés.
Date prévue: mi septembre

Pour lire un premier article, c'est ici: Du maïs à la tortilla, au Mexique

 

Et sinon, tu te présentes?

Moi c'est Mélanie. Dans l’ordre, j’ai étudié les langues (anglais, espagnol), les relations internationales, les arts dramatiques puis les sciences sociales. On me taquine souvent en me disant que je suis une éternelle étudiante. J’aime l’idée. Mon amour inconditionnel pour la nourriture et le « bien-manger » m’ont conduite à m’intéresser aux préoccupations qui y sont liées: la perte de paysans, celle de la biodiversité, l’agriculture intensive et ses conséquences environnementales etc…
Il y a 4 ans, je suis devenue membre du réseau jeune de Slow Food, afin de mieux comprendre tous ces enjeux. J'ai aussi repris des études et mené une recherche sur l'agroécologie au Mexique. Tout prenait sens.

Les Mauvaises Herbes, c’est la continuité de ces rencontres et réflexions, que j’ai souhaité partager plus largement. Dans mon parcours peu rectiligne, comme peut l’être un champs libre, c’est finalement une suite logique; une mauvaise herbe sommeillait en moi depuis un moment. Elle est en plein éclosion.

Et pour savoir pourquoi j'ai choisi "Les Mauvaises Herbes": c'est ici

Avec Jersey, bientôt prêts pour le départ! Et vous, prêt.e.s à nous suivre?

 

 

Allocation of funds

Les Mauvaises Herbes, ce sont d'abord deux voyages, un en Bretagne, pendant environ 1 mois et demi, et l'autre en Amérique Latine, pendant environ 3 mois.

 


J'estime mon budget à 6000€, dont 2500€ d'apport personnel.
Il faut donc que j'aille chercher 3500 euros, qui me permettront surtout de mieux concevoir mon itinéraire en Amérique Latine, les déplacements et mon temps sur place.

Pour vous donner une idée:

500€: coût du matériel manquant pour mon voyage à vélo, incluant, des sacoches pour Jersey (mon vélo), une tente ultra légère, le petit matériel de réparation, un cuissard digne de son nom pour mon popotin, etc

400€: En Bretagne, quand je ne serai pas sur les fermes, je prévois ce budget pour mon alimentation/hébergement (le camping étant privilégié), les coûts liés au tourisme (comptez 30 euros pour une traversée vers l'île d'Houat)

500€: coût du financement participatif et contreparties

900€: prix moyen de mon billet d'avion + assurances

25€/jour: coût moyen de la vie sur place en Equateur, quand je dois trouver un hébergement, me nourrir et me déplacer.


Si on atteint la collecte et plus:

- Je finance la partie Amérique Latine pour 3 mois

Et Je vais pouvoir allouer un budget pour:

- une super soirée de départ pour l'Amérique Latine
- Rémunérer mon ami designer pour qu'il m'aide à améliorer le site internet!
- Me rendre à une rencontre fin août à Munich, du réseau jeune de Slow Food pour trouver une stratégie européenne commune sur les questions alimentaires et agricoles.

 

Et je vous en serai ETERNELLEMENT reconnaissante!

 

Si vous souhaitez m'aider à porter Les Mauvaises Herbes, je recherche aussi:

- des talents de traducteurs.trices (anglais, espagnol)

- des talents pour le montage vidéo

- des conseils pour le site web ou la communication

Si vous avez des contacts qui pourraient m'intéresser dans les pays visités, ou encore souhaitez me faire part de vos commentaires/suggestions/améliorations, n'hésitez pas à m'écrire:

lesmauvaisesherbes.melanie@gmail.com

 

N'hésitez pas à partager les Mauvaises Herbes, pour les aider à vivre!

Un grand merci à mon ami Cris pour le beau logo du projet: Design after Coffee

UN GRAND GRAND à ceux et celles qui m'encouragent et me conseillent déjà. C'est d'une aide si précieuse quand on se lance dans une telle aventure!

UN GRAND MERCI A CELLES ET CEUX QUI ME SUIVENT ET ME LISENT

UN GRAND MERCI AUX FUTUR.E.S CONTRIBUTEUR.TRICES 

 

Pour suivre Les Mauvaises Herbes:

FACEBOOK


INSTAGRAM


LE BLOG

 

DECOUVREZ QUI ME SOUTIENT DEJA

Que ce soit pour des conseils ou des participations aux contreparties, les voici, les voilà:

 

 

 

 



 

Choose your reward

Rennes

€1

Un grand merci! Un encouragement qui me fait chaud au coeur et me donnera de quoi pédaler au moins jusqu'à Rennes! Vous figurerez dans la liste des contributeurs.trices sur le site internet. Vous faîtes partie des Mauvaises Herbes!
  • 3 backers
  • Estimated delivery July 2019

Vannes

€10

Merci pour votre contibution! Grâce à vous, je poursuis jusqu'à Vannes! Vous obtenez la contrepartie précédente + une invitation à la soirée de départ en Amérique Latine
  • 10 backers
  • Estimated delivery September 2019

Belle-Ile

€20

Mille Millions de mille mercis! Grâce à vous, je visite quelques îles bretonnes avant de poursuivre vers le centre de le Bretagne à la rencontre de paysan.ne.s de Tremargat! Vous obtenez: toutes les contreparties précédentes + vous recevrez 2 des meilleures recettes paysannes du voyage en Bretagne.
  • 7 backers
  • Estimated delivery September 2019

Brest

€30

Vous êtes exceptionnel.le! Grâce à vous, je boucle le voyage en Bretagne! Vous obtenez: les contreparties précédentes + un sachet de semences militantes de Kokopelli
  • 6 backers
  • Estimated delivery September 2019

Quito

€40

Vous êtes mon héro.ine! Grâce à vous, je peux commencer à concevoir l'itinéraire en Amérique Latine! Vous pourrez rencontrer les paysan.ne.s de l'autre côté de l'Atlantique et lire leurs histoires. Vous obtenez: les contreparties précédentes + un exemplaire du journal "l'Age de faire", qui comprend un dossier spécial sur l'agriculture.
  • 2 backers
  • Estimated delivery September 2019

Guayaquil

€60

Merci merci merci!! Grâce à vous, je peux rester au moins un mois en Equateur et envisager de me rendre dans un autre pays. On va multiplier les mauvaises herbes latino-américaines! Encore plus d'histoires à vous raconter! Mon rêve: rencontrer des cultivateurs.trices de cacao! Vous obtenez: les contreparties précédentes: + un joli sac en coton bio avec le logo Les Mauvaises Herbes!
  • 4 backers
  • Estimated delivery September 2019

Lima

€100

Oh mais vous, je vous aime! On va faire la super fiesta ensemble! Grâce à vous, le monde paysan sera d'autant plus mis en lumière! On pourra crier au monde notre amour des semences libres et des légumes anciens! Vous obtenez: les contreparties précédentes + 1 carte postale du pays de votre choix
  • 1 backer
  • Estimated delivery January 2020

Cuzco

€150

Je vais devoir vous dédiez un autel! Je ne sais comment vous remercier. Grâce à vous, c'est sûr ce projet peut vraiment voir le jour! Je peux même imaginer améliorer le site internet et voir la suite que prendra Les Mauvaises Herbes. Un grand soulagement! Vous obtenez: les contreparties précédentes + une super tablette de chocolat bio Grain de Sail
  • Estimated delivery January 2020

L'envol

€200

Là, Mélanie part loin dans la galaxie du bonheur! Va faloir qu'on se rencontre et qu'on trinque ensemble! Vous croyez fort en mon projet et grâce à vous, qui sait, je vais peut-être le porter encore plus loin. Vous obtenez: toutes les contreparties précédentes + une petite aquarelle d'un vivant animal ou végétal qui m'a marqué lors cette aventure.
  • Estimated delivery January 2020

Make a donation

Give what I want