NOUS ETIONS DEBOUT ET NOUS NE LE SAVIONS PAS

Un spectacle sur l'engagement dans notre société contemporaine

Project visual NOUS ETIONS DEBOUT ET NOUS NE LE SAVIONS PAS
Failed
0
Contributions
07/05/2019
End date
€0
Out of €1,500
0 %

NOUS ETIONS DEBOUT ET NOUS NE LE SAVIONS PAS

<p><strong>Le Th&eacute;&acirc;tre de l&#39;Espoir est une compagnie professionnelle de th&eacute;&acirc;tre depuis 1982. Elle est dirig&eacute;e par Pierre Lambert</strong></p> <p>D&egrave;s ses d&eacute;buts, la compagnie affiche son identit&eacute; forte dans le <strong>choix de textes d&rsquo;auteurs engag&eacute;s</strong>, de ceux qui font avec les mots, mais aussi de textes intimes versant vers l&rsquo;introspection, toujours &eacute;minemment litt&eacute;raires. Ces textes&nbsp;permettent, en sc&egrave;ne, de traquer les d&eacute;mons de l&rsquo;&ecirc;tre humain, d&rsquo;approcher sa nature toujours trouble, de toucher aux profondeurs de l&rsquo;&acirc;me.&nbsp;Si les&nbsp;choix de la compagnie, se portent sur des textes exigeants, son th&eacute;&acirc;tre n&rsquo;a rien d&rsquo;&eacute;litiste : sans artifice, &eacute;conome et inventif, il rend aux mots leur pouvoir d&rsquo;action, de prise de conscience, d&rsquo;&eacute;motion.</p> <p>Au fil des ann&eacute;es, le Th&eacute;&acirc;tre de l&rsquo;Espoir d&eacute;veloppe trois axes fondamentaux: la cr&eacute;ation th&eacute;&acirc;trale, la diffusion avec le lieu en Avignon &quot;<strong>Pr&eacute;sence Pasteur</strong>&quot;, et la formation et l&rsquo;animation dans le cadre de stages et de l&rsquo;&eacute;cole de th&eacute;&acirc;tre&nbsp;fond&eacute;e&nbsp;en 1986</p> <p>Depuis quelques ann&eacute;es, <strong>un fort engagement en faveur de l&rsquo;&eacute;cologie</strong> se traduit dans les choix de la Compagnie. Cette derni&egrave;re&nbsp;a initi&eacute;, en janvier 2018, le<em> </em><strong>Festival</strong><em><strong>&nbsp;&quot;Sc&egrave;nes en&nbsp;Vert&quot;</strong></em>, &agrave; Dijon.</p> <p>La compagnie cr&eacute;&eacute;e en mai 2019 ,le dernier texte de <strong>Catherine ZAMBON</strong>&nbsp;: <em><strong>&quot;Nous &eacute;tions debout et nous ne le savions pas&quot;, </strong></em>un spectacle sur l&#39;engagement autour de causes environnementales.</p> <p>Ce spectacle sera pr&eacute;sent&eacute; lors du prochain<strong> Festival d&#39;&#39;AVIGNON&nbsp;&agrave; PRESENCE PASTEUR du 7 au 27/07 &agrave; 12h20 (rel&acirc;che les 8, 15 et 22/07)</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/599470/Danse_revu-1559396927.jpg" width="100%" /></p> <p><em><strong>LE TEXTE :</strong></em></p> <p style="text-align:right"><em>&quot;Un jour, on se l&egrave;ve. On a 20 ans. On en a 50 ou 70 peu importe. On d&eacute;cide ce jour-l&agrave; d&#39;aller en rejoindre d&#39;autres (...) Cela fera de soi un sympathisant. Voire un opposant. Certains diront : un r&eacute;sistant. Projet d&#39;a&eacute;roport, usines &agrave; vaches ou &agrave; porcs, enfouissements de d&eacute;chets radioactifs... Ce texte rend hommage aux femmes et hommes qui s&#39;engagent dans ces combats.&quot; Catherine&nbsp;Zambon</em></p> <p>Tous ces sujets ont inspir&eacute; &agrave; Catherine Zambon une s&eacute;rie de monologues ou dialogues percutants qui, avec une grande humanit&eacute;, traduisent la prise de conscience, l&rsquo;interrogation et l&rsquo;engagement &ndash; mais aussi les doutes, les espoirs, les r&ecirc;ves et les fantaisies &ndash; d&rsquo;hommes et de femmes face &agrave; notre monde en danger. Ce texte au coeur des mouvements de r&eacute;sistance &eacute;voque, sous la forme de t&eacute;moignages intimistes &agrave; la fois graves et l&eacute;gers, un monde en transition, un monde en devenir.</p> <p>Touch&eacute; par le texte de Catherine Zambon d&eacute;couvert il y a quelques ann&eacute;es, Pierre Lambert en a fait l&rsquo;adaptation pour le Th&eacute;&acirc;tre de l&rsquo;Espoir et en r&eacute;alise la mise en sc&egrave;ne pour cette nouvelle cr&eacute;ation de la compagnie. Au fil de plusieurs tableaux rythm&eacute;s par une bande son tr&egrave;s pr&eacute;sente articul&eacute;e au jeu des com&eacute;diens, la parole est donn&eacute;e avec une v&eacute;ritable empathie &agrave; ces &ecirc;tres en rupture. &laquo; Ce texte pr&eacute;sente des personnages r&eacute;volt&eacute;s et critiques d&rsquo;un monde qui ne leur convient pas - parce qu&rsquo;injuste - Catherine Zambon &eacute;voque leur intimit&eacute; avec leurs difficult&eacute;s, leurs &eacute;tats d&rsquo;&acirc;mes, leurs chagrins, leurs esp&eacute;rances... La force &eacute;motionnelle du texte nous conduit &agrave; la r&eacute;flexion et &agrave; l&rsquo;interrogation de nos utopies. &raquo;</p> <p style="text-align:right"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/599471/Le_Fils_revu-1559397238.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:right">&nbsp;</p> <p>Les com&eacute;diens, ce sont : <strong>Arno Feffe</strong>r (r&eacute;cemment sur les &eacute;crans dans Le Grand Bain de Gilles Lellouche, mais aussi au th&eacute;&acirc;tre sous la direction de J&eacute;r&ocirc;me Deschamps, Patrick Verschueren ou Michel Raskine),<strong> Sarah Glond</strong> (dont l&rsquo;exp&eacute;rience sc&eacute;nique s&rsquo;enrichit de la pratique du hip-hop, du chant et du cabaret), <strong>St&eacute;phane Herv&eacute;</strong> (fondateur de la Compagnie des Ils et des Elles et familier du Festival d&rsquo;Avignon), <strong>Raymonde Palcy</strong> (tr&egrave;s pr&eacute;sente sur la sc&egrave;ne th&eacute;&acirc;trale) et <strong>B&eacute;reng&egrave;re Steiblin</strong> (d&eacute;j&agrave; aux c&ocirc;t&eacute;s de Pierre Lambert en 2015 pour Des Pr&eacute;cieuses pas si ridicules)</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong><em>QUAND LE THEATRE DONNE LA PAROLE AUX ECORCHES</em></strong></p> <p><strong><em>Violente parfois, po&eacute;tique et poignante souvent, emplie de chaos et d&rsquo;humanit&eacute;, au c&oelig;ur d&rsquo;une actualit&eacute; d&eacute;routante, d&eacute;tonante assur&eacute;ment&hellip; la nouvelle cr&eacute;ation th&eacute;&acirc;trale du Th&eacute;&acirc;tre de l&rsquo;Espoir a surpris plus d&rsquo;un spectateur hier, au Th&eacute;&acirc;tre Gaston Bernard. En choisissant d&rsquo;adapter &laquo; Nous &eacute;tions debout et nous ne le savions pas &raquo; le livre de Catherine Zambon, le metteur en sc&egrave;ne dijonnais Pierre Lambert donne la parole aux &eacute;corch&eacute;s d&rsquo;une soci&eacute;t&eacute; en rupture avec la nature. Pilote de ligne, zadiste, habitant menac&eacute;, parent inquiet, scientifique d&eacute;sabus&eacute;, &eacute;tudiant d&eacute;boussol&eacute;, gens &eacute;gar&eacute;s dans un monde globalis&eacute; sans piti&eacute; pour la nature et le vivant&hellip; autant de t&eacute;moignages authentiques et saisissants interpr&eacute;t&eacute;s avec profondeur par cinq com&eacute;diens dans une mise en sc&egrave;ne minutieuse et multisensorielle qui interpelle le spectateur de l&rsquo;intime au collectif, sans jamais porter de jugement. Une d&eacute;marche artistique sortant des sentiers battus cr&eacute;&eacute;e sur la sc&egrave;ne du th&eacute;&acirc;tre de Ch&acirc;tillon-sur-Seine qui sera pr&eacute;sent&eacute;e cet &eacute;t&eacute; au festival d&rsquo;Avignon et qui, je l&#39;esp&egrave;re ne laissera personne indiff&eacute;rent. </em>Catherine Miraton, directrice du Th&eacute;&acirc;tre Gaston Bernard</strong></p> <p>Avec le soutien de&nbsp;: Ville de Dijon, SPEDIDAM, Th&eacute;&acirc;tre Gaston Bernard de Chatillon/Seine, ARTDAM Conseil R&eacute;gional Bourgogne Franche Comt&eacute;, Maison Jacques Copeau de Pernand Vergelesses, Cercle La&iuml;que Dijonnais</p>

Allocation of funds

<p>La collecte permettra de participer aux frais de communication et de diffusion li&eacute;s au Festival d&#39;Avignon</p>

Choose your reward

€10

Tous nos remerciements !

€15

Tous nos remerciements et une affiche du spectacle

€30

Tous nos remerciements et une place offerte lors du festival d'Avignon

€50

Tous nos remerciements et 2 places offertes lors du Festival d'Avignon

€100

Tous nos remerciements et le livre de la pièce offert et dédicacé par son auteure Catherine Zambon

€150

Le livre de la pièce offert et dédicacé par son auteure Catherine Zambon 2 places offertes pour le Festival d'Avignon

Make a donation

Give what I want