Pré-vente du livre Brèves de psy 2

Prévention et protection de l'enfance. Dire l'importance des lieux d'accueil pour les enfants, les adolescents et leurs familles.

Project visual Pré-vente du livre Brèves de psy 2
135
Backers
11 days
Remaining
€5,132
Out of €6,000
86 %
Health
and
Handicap
Education
Change
your life

Pré-vente du livre Brèves de psy 2

J’écris sous le pseudonyme Lucia Path. Lucia c’est le symbole de la lumière. Path signifie chemin en anglais. Je suis psychologue à l’hôpital, dans un service pour enfants et adolescents. J’ai choisi ce nom de plume pour dire la métaphore de la lumière que l’on repère dans les parcours de celles et ceux qui viennent nous adresser leurs maux. J’ai choisi l’écriture pour transmettre la parole des enfants et des adolescents que je rencontre. Le format des brèves s’est très vite imposé afin de respecter la confidentialité des cas et de saisir l’essentiel de ce que ces parcours de vie viennent nous révéler.

.

Le tome 1 de Brèves de psy est paru il y a deux ans. Vous connaissez peut-être mes Brèves de psy  au travers des réseaux sur lesquels je publie régulièrement des textes. Il n’est pas toujours facile de parler du travail de psychologue auprès des enfants et des adolescents. J’ai voulu rendre accessible au grand public le travail de la psychothérapie, du soin, de l’éducatif, du médico-social. Mes brèves montrent l’importance de la prévention dans le champ de l’enfance, de l’adolescence et de la parentalité. Elles montrent aussi l’importance d’un environnement sécurisant et de figures d’attachement bienveillantes pour bien grandir.

.

Au travers du projet Brèves de psy je souhaite redonner aussi une dignité aux oubliés, aux invisibles. On découvre quelles problématiques les jeunes abordent dès l’aube de leurs existences. Brèves de psy 2 est aussi un hommage aux professionnel(e)s qui accompagnent les plus vulnérables. On parle si peu d’eux : les ASH, les maîtresses de maison, les travailleurs sociaux, les éducateurs, les éducatrices, les infirmier(e)s, les psychologues, les psychomotricien(ne)s… Ces hommes et ces femmes sont engagés auprès de celles et ceux qui peinent à s’inscrire dans la complexité de notre monde.

.

Beaucoup de proches, ami(e)s, collègues, lecteurs, lectrices m’ont contactée et m’ont dit être touché(e)s par mes écrits. Ils m’ont presque tous dit : « merci pour ce que vous faites pour eux ».

Eux. Les enfants. Les adolescents. Ces êtres extraordinaires et tout autant vulnérables. Vous. Les soignants. Les travailleurs sociaux. Les éducateurs. Les ASH. Les orthophonistes. Les psychomotricien(ne)s,… Tous ces hommes et toutes ces femmes qui vouent leur vie à accueillir la souffrance en œuvrant à toujours y repérer quelques éclaircies. Ce sont des métiers où l’on met de côté l’ego pour célébrer le travail à plusieurs. Chacun apporte sa petite touche et les jeunes prélèvent ce qui les guidera dans leurs trébuchements.

.

Dans Brèves de psy on arpente des couloirs, des bureaux. Des jeunes cherchent à déposer leurs bagages dans une famille d’accueil ou dans un lieu de vie collectif. Parfois ils demandent à ne pas quitter le bureau de la psychologue le temps de reprendre un souffle. On découvre les foyers éducatifs, l’aide sociale à l’enfance,… Sans apposer aucune étiquette, mes brèves viennent décrire les enjeux des premiers liens affectifs, l’importance de l’accueil, du soin, de l’éducatif.

.

Des portraits sont dressés dans leur fugacité, loin des jugements ou des cases trop restrictives qui enserrent. Ici on accueille chacun dans sa singularité. C’est toute la complexité et toute la beauté de ces métiers du lien. Le cas par cas. Le un par un.

.

Dans les drames indicibles on cherche à prélever le petit détail qui permettra de renaître à la vie. Rien n’est figé. Tout est en suspens. Des portraits sont dressés dans leur fugacité pour respecter la pudeur et l’intime. Mes brèves mettent en exergue toute la combativité dont font preuve les enfants et les adolescents pour tenter une réécriture des lendemains. On entend parfois parler de la résilience. Ils en sont la preuve.

*

Je vous propose au travers de cette campagne de pré-vente du livre Brèves de psy 2 l’achat d’environ 300 ouvrages (ou plus ;-) afin de m’aider à financer la parution du livre.  L’achat des tirages A4 des illustrations du livre (qualité Fine art) me permettront de financer le travail d’illustration. 

.

.

.

Brèves de psy 2 aborde au travers de brèves issues de ma pratique de psychologue dans un service pour enfants et adolescents, de multiples thématiques :

- la parentalité, la paternité, la maternité

les séparations

- le deuil

-  le placement en famille d’accueil, le placement en foyer éducatif

-  les carences infantiles

- la maltraitance et les violences faites aux enfants

- l’adoption

- les violences conjugales

- la mémoire traumatique

- la résilience

-  le décrochage scolaires

- les troubles psychiques

- les troubles du spectre autistique.

.

.

.

Les illustrations du livre représentent diverses thématiques- des tirages sont disponibles en format A4 :

- Le lien au temps du confinement

- La délicate transition de l'enfance à l'adolescence

- Égalité hommes-femmes- féminité et lien social moderne

- L'adoption- le harcèlement scolaire

- Le travail social- les assistant(e)s sociales-sociaux.

- Une histoire d’amour adolescente

- Le travail d'orthophoniste auprès d'enfants

- Les troubles psychiques et la musique

- La couverture du livre représente des professionnels (ASH, secrétaires, infirmiers, psychologues, psychomotricien(ne), ...) ainsi que des enfants et adolescents. Un chien vient illustrer la médiation animale expérimentée dans divers lieux de soin.

.

.

.

J’espère que Brèves de psy continuera à voyager en portant les questions essentielles de la protection de l’enfance, de l’écoute et de la bienveillance. Merci de parler de ce projet autour de vous.

.

.

.

Je remercie mon amie Mélanie Richards qui m’a dit un jour qu’il fallait que je publie ces brèves. Je n’avais pas cette ambition, mais j’ai compris qu’elle me disait alors l’importance des questions que je portais au travers de ce travail. Mon amie Stéphanie Violo, alias Chilli_drop  m’a dit : « ma Lulu, j’aimerais tellement illustrer tes brèves ». C'est chose faite et elle a su sublimer au travers de sa palette subtile ces récits. Aujourd’hui l’aventure se poursuit. Je remercie également tous les lecteurs et toutes les lectrices qui régulièrement m’écrivent afin de me transmettre leur ressenti, leur témoignage. Ces récits ont permis à certain(e)s de s’identifier et de dire #moiaussi… Des professionnel(le)s m’ont dit leur émotion en découvrant l’hommage qui leur est rendu.

.

.

.

Merci à mes formidables collègues de travail ainsi qu’aux professionnel(le)s qui ont croisé mon chemin et à qui je tiens à rendre hommage au travers de ce livre.

.

.

.

Merci à toutes et à tous,

.

.

.

Lucia Path

Allocation of funds

- La vente de 300 livres me permettra de financer l'édition du livre.

- La vente des tirages A4 me permettra de financer les illustrations du livre.

- Des dons libres me permettront de promouvoir le livre auprès du grand public, des professionnels de la santé, du médico-social et de l'éducation lors de conférences, colloques et salons du livre.

Le livre est vendu 18€ (prix de vente éditeur: 17,90€)

Merci à tous et à toutes de parler ce projet autour de vous afin de redonner une visibilité aux invisibles. 

Choose your reward

Make a donation

Give what I want