Précommandez le troisième numéro de la revue du collectif Vies de Quetzal ! Une revue annuelle pour soutenir des actions quotidiennes.

Large_kkbb_3_-z-1501013073-1501013107

The project

NOUVEL NOUVEL OBJECTIF POUR LE NUMERO #3 !

 

L’objectif de collecte a été atteint en quelques jours, alors puisque nous aimons les défis, nous vous proposions un nouvel objectif à 2 400€. Second objectif atteint ! On aime toujours autant les défis, et pour la semaine restante on va tenter d'approcher les 3000€. Avec cette somme nous pourrons :

 

❖ Effectuer les envois dans des enveloppes en papier recyclé ;

 

❖ Améliorer de manière significative notre communication ;

 

❖ Soutenir la création d'ateliers de photographie et street art supplémentaires ;

 

❖ Participer aux dédommagements des auteurs de certains reportages.

 

 

C’est avec plaisir que l’aventure continue !

Merci encore aux donateurs « passés et futurs » pour votre soutien.

 

❖ RAPPEL Suite au succès de ce numéro #3 nous avons lancé l'impression ce mercredi 26 juillet. Les personnes qui participeront aux précommandes désormais n'auront pas leur nom dans les remerciements, mais se verront remettre quelques cartes postales signées par l'équipe ainsi qu'un exemplaire de notre premier numéro. Merci à tous ! ❖

 

 

█ VIES DE QUETZAL

Un collectif de photojournalisme qui donne la parole aux voix minoritaires (peuples autochtones, migrants, sans-abris, ...) en créant et/ou soutenant des projets artistiques et culturels autour de la photographie.

 

En plus de réaliser des ateliers (photographie, vidéo, écriture, street art) et de proposer nos reportages via les réseaux de diffusion dits “classiques”, nous compilons l’ensemble de nos travaux dans une revue annuelle.

Une initiative qui permet de créer des conditions de travail saines et indépendantes, de diffuser du journalisme de terrain, de proposer un support libre et indépendant à d’autres auteurs tout en offrant un nouveau lieu d’expression pour ces peuples et communautés.

 

Il était pour nous primordial de créer un support libre, de croire encore au charme du papier, d'une revue qui se prête et se partage ; de croire encore en une information qui infuse de longs mois aux côtés de ces témoignages.

 

Soucieux du futur de la planète et pour être au plus proche de nos convictions, comme la version précédente, ce troisième numéro sera réalisée à partir de papier recyclé.

 

 

Une initiative qui permet de créer des conditions de travail saines et indépendantes, de diffuser du journalisme de terrain tout en proposant un support libre à ces "sans-voix".

 

Ces conditions de travail ont un prix que nous avons souhaité avant tout accessible. Précommander ? C’est une invitation à soutenir cette manière de penser le journalisme.  

 

Sommaire_-_copie-1497770284

 

█ DES REPORTAGES

- Au clair de la rue, la chorale de SDF (France) / par Jérémie Lusseau ;

- Los Tropilocos XXI, au coeur d'un quartier mexicain / par Jean-Félix Fayolle ;

- Nomades en sursis de l'Oriental marocain / par Céline Ravier ;

- Contre vents et marées, pêcheurs du Sénégal / par Julien Masson

- Pa' mi tierra, réponse alternative à la crise espagnole / par Clément Burelle

 

et d'autres reportages réalisés par nos invités...

- Warriaches, Mapuches d'aujourdhui (Chili) par Adrien Camus ;

- Se raconter librement, le récit photographique dans la média citoyen par Margaux Meurisse ;

- Sabra et Chatila, une enfance entre les murs (Liban) par Vincent Lecomte.

 

et bien d'autres !

 

 

█ DES ENTRETIENS

avec le Wapikoni mobile, cinéma des premières nations (Canada) ;

ainsi que Kares Le Roy et son travail autour des nomades de l’ancienne Perse et d’Asie Centrale.

 

 

Mais aussi...

Des actualités, des ateliers de photographie, des invités (reportages, textes), des initiatives à suivre, des photographes à découvrir ainsi que des actualités dédiées aux voix minoritaires.

 

 

Au total, plus de 200 pages, sans publicité.

Un support 100% libre et indépendant, en papier recyclé.

 

 

Capture_d_e_cran_2017-06-18_a__10.55.57-1497787649

 

Format revue : 16,5cm x23,5 cm

Nombre de pages : (édition en cours) plus de 200 pages !

Nombre de tirages : 1000 exemplaires

L'ensemble sans publicité et entièrement conçu en papier recyclé.

 

Prix : 14€

Exceptionnellement afin de privilégier les personnes effectuant les précommandes, le prix est de 12€ via Kisskissbankbank.

 

Why fund it?

Notre collectif étant parfois amené à effectuer ses réalisations aux côtés de communautés et organisations autochtones, nous ne souhaitons accepter ni subventions gouvernementales, ni fonds émanant d’entreprises susceptibles de violer les droits de ces peuples.

 

La création d’une revue annuelle nous semble être la manière la plus saine pour parvenir à réaliser nos travaux aux côtés de ces rencontres. Sa vente et les bénéfices engendrés nous permettent de financer pour l’année suivante une partie de nos réalisations bénévoles (ateliers de photographie, présentations, ...) ainsi que l’édition d’un nouveau numéro.

 

Vie-de-quetzal-1467529733-1497776397

 

Suite à un financement participatif réalisé en février 2015, nous avons pu travailler sur la création du collectif et lancer bénévolement l’édition de la première revue Vies de Quetzal en octobre 2015.

 

Depuis grâce au soutien et à l’intérêt de nos lecteurs durant cette année, et à la complicité de plusieurs libraires et festivals, nous sommes - et non sans plaisir - dans la capacité de travailler sur l'édition de ce troisième numéro.

 

 

█ LA COLLECTE

1500€ (soit une centaine de précommandes) nous permettront de garantir une meilleure diffusion à ce projet des sa publication tout en assurant sa production ;

A cela s'ajoute les 8% de frais de KissKissBankBank (environ 100€) ;

Pour un total de 1600€.

Ces fonds seront collectés par l'Association G4P et utilisés courant septembre pour l'impression de ce troisième numéro.

 

En précommandant, vous nous aidez à garantir une meilleure diffusion à ce projet des sa publication (Octobre 2017) tout en nous aidant à supporter les frais de production finaux nous permettant d'améliorer  la revue de manière significative (qualité du papier recyclé, etc).

 

Collage1-1497777337

 

█ SI NOUS DÉPASSONS L'OBJECTIF ?

Les fonds supplémentaires en plus des précommandes nous permettront d'améliorer la qualité du papier recyclé, de dédommager certains contributeurs ne faisant pas partie du collectif (+400€), financer la création d'ateliers de street art et collage photographique (400€)

 

Ensuite l'ensemble de ces fonds nous permettront d'assurer un futur au collectif en l'assistant dans sa communication et dans ses frais de fonctionnement.

La revue Vies de Quetzal ? Une initiative annuelle pour soutenir des actions quotidiennes.

Du fond du cœur, MERCI à tous !

 

Team-1497778754

 

█ L’ÉQUIPE ?

 

Céline Ravier, Clément Burelle, Jean-Félix Fayolle, Jérémie Lusseau et Julien Masson. Tous photographes passionnés depuis plusieurs années. Nous travaillons autour de projets photographiques de manière individuelle mais c’est ensemble que nous avons désiré travailler pour donner de la voix à ces témoignages.

 

S’unir pour proposer du journalisme à hauteur de coeur afin d’humaniser une information qui se masque - à nos yeux - bien trop souvent derrière des chiffres et des statistiques. Sur notre chemin, nous mettons en place bénévolement des ateliers de photographie. L’objectif principal étant de donner la parole à nos rencontres par le biais de l’image et de son langage universel.

MERCI :)

Thumb_wnq18orf-1413974601
Clément Burelle

A l'initiative du Collectif Vies de Quetzal, Clément Burelle effectue des travaux photographiques depuis 2011 auprès des peuples indigènes (Papouasie, Guatemala, Colombie, Bolivie) et des voix minoritaires (Sdf, enfants des rues, migrants, quartiers populaires, autistes). Photographe, cadreur et monteur freelance, il a opté pour le langage universel... See more

Newest comments

Thumb_default
Longue vie à "vies de Quetzal" !
Thumb_default
Continuez encore et encore !
Thumb_default
Youhou !! super contente que le n°3 se profile, et hâte de le bouquiner et de le faire découvrir... Merci merci merci pour votre boulot !!!