Sombres Couleurs

Soutenez un court-métrage réunionnais réalisé entre La Réunion et Madagascar qui soutien un projet de l'ONG Bel Avenir à Madagascar.

Project visual Sombres Couleurs
Failed
6
Contributions
11/01/2017
End date
€225
Out of €5,000
4 %

Sombres Couleurs

<h2><strong>Sombres Couleurs</strong>&nbsp;est un projet de court-m&eacute;trage de fiction qui sera r&eacute;alis&eacute; par Oph&eacute;lie Galant, avec le soutien de la<strong> R&eacute;gion R&eacute;union</strong>.</h2> <h2>&nbsp;</h2> <p>Sc&eacute;nario original d&eacute;velopp&eacute; dans le cadre <em>d&rsquo;un atelier d&rsquo;&eacute;criture du G.R.E.C et avec la collaboration de Guillaume Levil, sc&eacute;nariste ind&eacute;pendant.&nbsp;</em></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Production</strong> : EVIL WAYS PRODUCTIONS</p> <p><strong>Format </strong>: 18 minutes</p> <p><strong>Lieu de tournage </strong>: Oc&eacute;an Indien ( R&eacute;union / Madagascar )</p> <p><strong>Date du tournage</strong> : Mai&nbsp;2019</p> <p>&nbsp;</p> <blockquote> <h2><em>En participant au financement de ce beau projet et en apportant votre contribution sur la partie que nous allons tourner &agrave; Madagascar vous contriburez &agrave; soutenir un projet de l&#39;ong Bel Avenir qui nous apportera de l&#39;aide en figuration et en h&eacute;bergement. L&#39;autre partie nous aidera &agrave; finaliser le financement des s&eacute;quences tourn&eacute;es &agrave; Madagascar. Nous vous en sommes d&eacute;j&agrave; tellement reconnaissants.&nbsp;</em></h2> </blockquote> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/584228/56378740_2232024573730715_3079794286296825856_n-1554528000.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>L&#39;HISTOIRE</strong></p> <p>LANA est une jeune trentenaire d&#39;un milieu ais&eacute;, tout &agrave; fait avenante et altruiste, mais souvent timide. Un jour sa s&oelig;ur H&Eacute;L&Egrave;NE, femme au fort temp&eacute;rament, la convainc de se rendre dans un pays pauvre de l&#39;oc&eacute;an Indien. Le but : aller r&eacute;gler les soucis administratifs concernant le fils d&#39;H&eacute;l&egrave;ne, 5 ans, qui ne peut pas se permettre d&#39;attendre plus longtemps sa seconde greffe.</p> <p>L&agrave;-bas, Lana d&eacute;couvre un autre monde, confront&eacute;e &agrave; la mis&egrave;re du pays et &agrave; l&#39;ill&eacute;galit&eacute; des trafiquants d&#39;organes.</p> <p>Lana rencontre malgr&eacute; elle une tr&egrave;s jeune prostitu&eacute;e, SOA. Leur relation gagnera d&#39;abord en simplicit&eacute; et en confiance... mais, loin de son cocon dor&eacute;, Lana finira par ouvrir les yeux sur une r&eacute;alit&eacute; lourde en cons&eacute;quences et en culpabilit&eacute;.</p> <p><strong>CE QUE VEUT VOUS RACONTER L&#39;AUTEURE</strong></p> <p><em>Sombres / Couleurs</em> est le r&eacute;cit frontal de l&#39;engagement d&#39;une jeune femme qui doit p&eacute;n&eacute;trer pour la premi&egrave;re fois dans un monde inconnu pour sauver un enfant. Son monde &agrave; elle, c&#39;est celui de l&#39;occident assist&eacute;. Le nouveau monde qu&#39;elle d&eacute;couvre &agrave; l&#39;&eacute;tranger, c&#39;est celui du peuple pauvre d&eacute;laiss&eacute;, qui doit se d&eacute;fendre avec hargne pour survivre. Cette confrontation dessine la th&eacute;matique du film.</p> <p>C&#39;est lors d&rsquo;un voyage en Californie que j&rsquo;ai entendu parler de ces histoires de trafic d&rsquo;organes. Je voulais me rendre seule &agrave; Tijuana, &agrave; la fronti&egrave;re Mexicaine. En cherchant comment faire, j&rsquo;ai entendu l&rsquo;histoire de ce gar&ccedil;on &agrave; qui on avait donn&eacute; de la drogue et qui s&rsquo;&eacute;tait r&eacute;veill&eacute; dans un bain de glace, un organe en moins, son t&eacute;l&eacute;phone astucieusement d&eacute;pos&eacute; pr&egrave;s de lui pour appeler les secours. Au-del&agrave; du choc occasionn&eacute; par la digestion d&#39;une telle histoire, il est &eacute;vident que chacun saura s&#39;identifier &agrave; cette victime, elle qui n&#39;a rien demand&eacute; &agrave; personne, elle qui se trouvait simplement l&agrave; - et si cela n&#39;avait pas &eacute;t&eacute; ce gar&ccedil;on, quelqu&#39;un d&#39;autre aurait v&eacute;cu la m&ecirc;me chose. Ainsi, comme rien n&#39;est v&eacute;ritablement manich&eacute;en dans le monde, viennent des questions adapt&eacute;es &agrave; la complexit&eacute; du propos&nbsp;: est-ce la pauvret&eacute; seule qui pousse certains &agrave; commettre ces atrocit&eacute;s&nbsp;? N&#39;y a-t-il pas d&#39;autres responsables&nbsp;? Les deux mondes sont-ils vraiment s&eacute;par&eacute;s par une barri&egrave;re invisible, ou des ponts secrets existent-ils&nbsp;? Ainsi, sans traiter les affaires de trafic de greffes frontalement, j&#39;ai voulu raconter l&#39;histoire d&#39;une femme qui poss&egrave;de de vraies belles valeurs, mais dont le choix de sauver co&ucirc;te que co&ucirc;te un enfant va se retourner contre elle.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Finalement &agrave; travers ce film, je voudrais questionner ma propre soci&eacute;t&eacute;, mais en premier lieu me questionner moi-m&ecirc;me. C&#39;est pour cela que j&#39;ai construit une relation de proximit&eacute; avec Lana : comme elle, je vis &agrave; l&#39;&icirc;le de La R&eacute;union. Comme elle, je suis entour&eacute;e d&#39;enfants que j&#39;aime. Comme elle, j&#39;ai de forts id&eacute;aux et je voudrait que chacun sur Terre trouve le bonheur. Mais il est clair que tout est li&eacute;, et parfois, en voulant sauver quelqu&#39;un avec beaucoup de c&oelig;ur, on contribue &agrave; empirer une situation, ailleurs. Afin d&#39;accentuer cette identification, l&#39;histoire se d&eacute;roule dans un pays pauvre de l&#39;oc&eacute;an Indien. Pas plus de pr&eacute;cision, cela pourrait &ecirc;tre tout en bas de l&#39;Afrique ou ailleurs. Pareil de l&#39;autre c&ocirc;t&eacute; chez Lana : il s&#39;agit d&#39;un univers ais&eacute;, propre, occidentalis&eacute;, mais pas d&#39;un pays en particulier. Bien s&ucirc;r que certains reconna&icirc;tront La R&eacute;union d&#39;un c&ocirc;t&eacute; et Madagascar de l&#39;autre, mais sans ces pr&eacute;cisions, le propos en sera tout de m&ecirc;me plus universel, &agrave; l&#39;instar de Wajdi Mouawad quand il &eacute;crit <em>Incendies</em>. Ainsi toute l&#39;histoire gravite autour de la confrontation entre ces deux univers bien distincts. Deux lieux g&eacute;ographiquement proches - sinon, impossible d&#39;amener un malade - mais pourtant totalement oppos&eacute;s.</p> <p>Le titre en oxymore appara&icirc;t comme l&#39;&eacute;closion de cette confrontation. D&#39;un c&ocirc;t&eacute;, l&#39;ombre et la noirceur, de l&#39;autre, les couleurs. Mais la r&eacute;flexion est&nbsp;la suivante : est-ce que finalement la couleur d&#39;un lieu ne serait pas un masque d&#39;apparat ? En relation symbolique avec ceci, Lana porte des tatouages, et cela fascine sa nouvelle copine du monde &quot;sombre&quot;, Soa. Pourtant dans sa vie empreinte de pauvret&eacute;, Soa aussi conna&icirc;t des couleurs&nbsp;: celles de son village au visage de la simplicit&eacute;, celles de la mer immense tout autour, et enfin les couleurs de sa fureur de vivre. Alors les deux mondes n&#39;apparaissent plus aussi distincts l&#39;un de l&#39;autre... mais la guerre invisible entre les deux se fait en silence.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Comme d&eacute;j&agrave; bri&egrave;vement expos&eacute;, la premi&egrave;re partie sera tourn&eacute;e &agrave; La R&eacute;union, r&eacute;gion de France, riche et d&eacute;velopp&eacute;e, dans l&#39;oc&eacute;an Indien. Propre, sym&eacute;trique, couleurs froides dominantes. Un univers s&eacute;curis&eacute;, presque aseptis&eacute;. Allant dans ce sens, le personnage d&#39;H&eacute;l&egrave;ne ne sort pas de sa cage dor&eacute;e - elle envoie m&ecirc;me sa propre s&oelig;ur en convoi pendant le film. Son caract&egrave;re est ferme, elle joue d&#39;une certaine mani&egrave;re le r&ocirc;le de la m&egrave;re dans sa relation avec Lana - r&ocirc;le que reprendra Lana sur Soa, symboliquement en lui touchant les cheveux. Le choix d&#39;une maison d&#39;architecte validera cette droiture avec ses lignes et ses angles &eacute;pur&eacute;s, permettant un cadrage sym&eacute;trique comme dans les peintures de Vilhelm Hammershoi...</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="Capture_d_e_cran_2017-09-25_a__17.42.35-1506346988" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/453342/Capture_d_e_cran_2017-09-25_a__17.42.35-1506346988.png" />&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp; <img alt="Capture_d_e_cran_2017-09-25_a__17.41.49-1506347007" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/453343/Capture_d_e_cran_2017-09-25_a__17.41.49-1506347007.png" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Mais cette maison aura bien des ouvertures vers l&#39;ext&eacute;rieur pour pouvoir montrer la bulle dans laquelle les personnages sont, une sorte d&#39;aquarium. Pour r&eacute;f&eacute;rences, <em>The Danish Girl</em> de Tom Cooper ou <em>Canine</em> de Yorgos Lanthimos.</p> <p>La seconde partie sera tourn&eacute;e &agrave; Madagascar... mais aussi en partie &agrave; La R&eacute;union afin de perdre le spectateur et qu&#39;il ne sache plus o&ugrave; il se trouve. Nous montrerons une ville o&ugrave; tout para&icirc;t d&eacute;structur&eacute;&nbsp;: une circulation anarchique o&ugrave; des &eacute;tales semblent manger les trottoirs, o&ugrave; tout y est rafistol&eacute;, surpeupl&eacute;. Mis&egrave;re et luxe s&rsquo;y c&ocirc;toient, de vielles Renault 4L croisent des 4X4 flambants neufs et les h&ocirc;tels de luxes se m&ecirc;lent aux taudis les plus mis&eacute;reux, tout cela dans des nu&eacute;es de poussi&egrave;re. Ici les lumi&egrave;res seront satur&eacute;es et chaudes. Des lieux sales... mais color&eacute;s, &agrave; l&#39;instar de la colorim&eacute;trie de <em>La Cit&eacute; de Dieu</em> de Fernando Meirelles ou encore dans <em>Rize</em> de David Lachapelle.</p> <p>Sur certains plans o&ugrave; le personnage principal est mis en valeur, nous pourrons retrouver une sym&eacute;trie dans le cadrage, rappelant ainsi l&rsquo;univers d&rsquo;o&ugrave; elle vient - dans l&#39;h&ocirc;tel par exemple, qui est un brin d&#39;occident insuffl&eacute; au second monde. Mais &eacute;videmment, &agrave; ce milieu d&#39;histoire, Lana est encore en ad&eacute;quation avec son univers. Lorsqu&#39;elle regarde les bidonvilles de la terrasse de son h&ocirc;tel, elle se sent mal &agrave; l&#39;aise et tourne les talons, pr&eacute;f&eacute;rant se r&eacute;conforter dans son h&ocirc;tel. Ce n&#39;est qu&#39;apr&egrave;s l&#39;irruption de Soa qu&#39;elle va ressentir une d&eacute;stabilisation, et l&#39;&eacute;cart&egrave;lement de son confort. Elle sort de son cocon, et celui-ci s&rsquo;effritera petit &agrave; petit jusqu&#39;&agrave; la s&eacute;quence de la baignoire, noire et sordide. Ici c&#39;est le combat final entre les deux mondes, bataille vraisemblablement remport&eacute;e par le plus furieux des deux. A l&#39;image, ce combat se comprendra symboliquement &agrave; travers le contraste terrible entre l&#39;ambiance sombre de la salle de bain, et les pointes de lumi&egrave;res chaudes &eacute;manant d&#39;une petite fen&ecirc;tre... comme si l&#39;occident voulait entrer de force sans y parvenir. Et pour enfoncer cette dualit&eacute;, de la fum&eacute;e provenant des gla&ccedil;ons qui fondent donnera du volume &agrave; la lumi&egrave;re et exaltera l&#39;opposition entre le chaud dans la lumi&egrave;re entrante, et le froid psychologique des gla&ccedil;ons en pr&eacute;sence.</p> <p>Afin de garder une ma&icirc;trise totale sur l&#39;ambiance de cette salle de bain, un d&eacute;cor sera construit en studio &agrave; La R&eacute;union. Inspiration : <em>Le Labyrinthe de Pan</em> de Guillermo del Toro.</p> <p><em>Sombre / Couleurs</em> ne pourrait pas &ecirc;tre tourn&eacute; ailleurs que dans l&#39;oc&eacute;an Indien, tant mon identit&eacute; lui est acquise, et tant l&#39;essence de l&#39;histoire s&#39;y pr&ecirc;te. En relation avec ce choix, ou plut&ocirc;t avec cette &eacute;vidence, le film sera tourn&eacute; en format Cin&eacute;mascope 2.35, car cela permet de conserver un large espace pour l&#39;arri&egrave;re plan, m&ecirc;me dans les gros plans... exaltant encore davantage l&#39;importance des paysages. Ces paysages, omnipr&eacute;sents, sont le &quot;spectre&quot; du film, toujours l&agrave;, comme un personnage &agrave; part enti&egrave;re.</p> <p><strong>L&#39;EQUIPE</strong></p> <p><strong>BEHIND THE SCENE</strong></p> <p>Nous sommes une double &eacute;quipe Malgache et R&eacute;unionnaise.&nbsp;</p> <p>Accompagn&eacute;s avec g&eacute;n&eacute;rosit&eacute; par MYRIAM CHIARAMONTI notre g&eacute;nialissime directrice de production, accompagn&eacute;e&nbsp;par SOASOA RATSIFA pour la partie Malgache.&nbsp;</p> <p>A la mise en sc&egrave;ne pour aider avec bienveillance la r&eacute;alisatrice, GWENAEL SAPIN et DAY NABIH&nbsp;nos&nbsp;&nbsp;assistants&nbsp;r&eacute;alisatrice.</p> <p>A l&#39;image nous pouvons compter sur&nbsp;NICOLAS BERTEYAC assist&eacute; de RAYANE MRANKODO et NICOLAS SERY.</p> <p>A la r&eacute;gie g&eacute;n&eacute;ral, l&#39;immense MEDHY POILLON&nbsp;</p> <p>Au son le talentueux JULIEN VERSTRAETE assist&eacute; de son fid&egrave;le DIMITRI MOY DE LACROIX.</p> <p>Au HMC : nos sublimes ALEXIA BLASIN, MARIE CHAUVAT, MIRANDRA, MANUELA, MARIKA ET SANDRA</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/584229/332cc4b9-feb2-4d7c-ad98-86e898b90cf9-1554528533.JPG" width="100%" /></p> <p>Myriam et Gwen en plein boulot !</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/584243/56255516_2383972071826248_5281930104648237056_n-1554539664.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;CALENDRIER DE TOURNAGE :</p> <p>DU 24 au 26 avril : tournage R&eacute;union</p> <p>Du 29&nbsp; avril au 6 mai : tournage Tul&eacute;ar</p> <p>&nbsp;</p>

Allocation of funds

<p><strong>Sombres Couleurs</strong> est un projet soutenu par la R&eacute;gion R&eacute;union &agrave; hauteur de 50% de notre budget (pour les d&eacute;penses locales uniquement). C&#39;est pourquoi nous sollicitons votre aide concernant la partie tourn&eacute;e &agrave; Madagascar.</p> <p>L&#39;entraide et &quot;la d&eacute;brouille&quot; sont des termes qui nous sont tr&egrave;s familiers et nous sommes port&eacute;s par la passion, l&#39;amour du cin&eacute;ma, et par beaucoup de bienveillance les uns envers les autres.&nbsp;</p> <p>Lors de notre rep&eacute;rage &agrave; Tul&eacute;ar nous avons rencontr&eacute; une ONG, Bel Avenir qui accomplit un travail extraordinaire avec les jeunes de Tul&eacute;ar. Nous logerons dans l&#39;h&ocirc;tel Solidaire et&nbsp;tous les b&eacute;n&eacute;fices iront&nbsp;&agrave; l&#39;association et feront participer les jeunes et les moins jeunes pour la partie figuration.&nbsp;</p> <p>Une partie de la r&eacute;colte de don nous permettra de financer un projet de l&#39;ONG et l&#39;autre partie sera destin&eacute;e aux d&eacute;penses de production d&eacute;di&eacute;es &agrave; Tul&eacute;ar.&nbsp;</p> <p>J&#39;esp&egrave;re que ce projet vous inspirera et que vous aurez envie d&#39;apporter une pierre &agrave; l&#39;&eacute;difice aussi petite soit elle car nous sommes nous m&ecirc;me sur un petit cailloux et avons envie de r&eacute;aliser nos r&ecirc;ves avec nos amis malgaches.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Pour que le tournage se d&eacute;roule au mieux nous avons estim&eacute; &agrave; travers notre budget pr&eacute;visionnel qu&rsquo;un minimum <strong>de 5&nbsp;000 euros</strong> serait n&eacute;cessaire pour&nbsp;le bon fonctionnement du tournage&nbsp;&agrave; Madagascar.&nbsp;</p> <p>Voici le d&eacute;tail budg&eacute;taire pr&eacute;visionnel :</p> <p>&nbsp;</p> <p>Du coup le logement, les transports et les d&eacute;fraiements pour le chef op&eacute;rateur, la coach et la r&eacute;alisatrice ( R&eacute;union ) + l&#39;&eacute;quipe malgache: <strong>3500 &euro;</strong>&nbsp;</p> <p>Billet d&rsquo;avion R&eacute;union-Madagascar pour la&nbsp;pr&eacute;pa : <strong>1500</strong>&nbsp;<strong>&euro;</strong>&nbsp;&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Mais si nous allons plus loin ensemble:&nbsp;</p> <p><strong>6000&euro;</strong>&nbsp;permettront&nbsp;de compl&eacute;ter notre budget billet pour le transport du reste de l&rsquo;&eacute;quipe r&eacute;unionnaise au moment du tournage.</p> <p><strong>Avec 7000 &euro; </strong>on&nbsp;finance tous les billets d&rsquo;avion et &ccedil;a c&#39;est cool.&nbsp;</p> <p><strong>Avec 8000 &euro; </strong>l&agrave; on inclus le d&eacute;fraiement d&rsquo;une partie de l&rsquo;&eacute;quipe de tournage, les transports et le logement.&nbsp;</p> <p><strong>Avec&nbsp;9000 &euro;&nbsp;</strong>on&nbsp;peut tous manger, dormir, se d&eacute;placer et &ccedil;a c&#39;est encore plus cool.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Un grand merci &agrave; vous tous pour votre soutien. Comme dit kr&eacute;ol: Tien bo larg pa!&nbsp;</strong></p> <p><em>Traduction: Ne l&acirc;che rien.&nbsp;</em></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p>

Choose your reward

€10

Estimated delivery: February 2018

Merci en créole + remerciement au générique du film

€25

Estimated delivery: February 2018

Merci en créole et en malgache + remerciement au générique+ un lien privé pour voir le film

€50

Estimated delivery: February 2018

Merci en créole et en malgache + remerciement au générique+ un lien privé pour voir le film + une invitation à l'avant-première du film + un dvd

€80

Estimated delivery: February 2018

Merci en créole et en malgache + remerciement au générique+ un lien privé pour voir le film + une invitation à l'avant-première du film + un dvd + une carte postale du film

€100

Estimated delivery: February 2018

Merci en créole et en malgache + remerciement au générique+ un lien privé pour voir le film + une invitation à l'avant-première du film + un dvd + une carte postale du film+ un cd de Mikéa

€150

Estimated delivery: February 2018

Merci en créole et en malgache + remerciement au générique+ un lien privé pour voir le film + une invitation à l'avant-première du film + un dvd + une carte postale du film+ un cd de Mikéa + le making off du film

€300

Estimated delivery: February 2018

Merci en créole et en malgache + remerciement au générique+ un lien privé pour voir le film + une invitation à l'avant-première du film + un dvd + une carte postale du film+ un cd de Mikéa + le making off du film + un produit local de Madagascar

€500

Estimated delivery: February 2018

Merci en créole et en malgache + remerciement au générique+ un lien privé pour voir le film + une invitation à l'avant-première du film + un dvd + une carte postale du film+ un cd de Mikéa + le making off du film + un produit local de Madagascar + un produit de la Réunion + votre nom crédité en producteur associé!! Whaouuuu!!!

Make a donation

Give what I want