UN DISCOURS POUR LES FORTS

Aidez-la à voler de ses propres ailes!

Project visual UN DISCOURS POUR LES FORTS
Failed
17
Backers
03/05/2021
End date
€745
Out of €2,500
30 %

UN DISCOURS POUR LES FORTS

L'histoire en 2 mots

MAUD, 25 ans, perd toute illusion sur sa famille le jour où elle découvre que son père, qui l'a élevée dans les valeurs les plus rigoureuses, prônant une éthique sans faille et proscrivant toute faiblesse et tout sentiment, n'est peut-être pas celui qu'il prétend.

Cette désillusion va la pousser à bousculer l'ordre familial pour s'affranchir de ce carcan et recouvrer sa liberté.

Créateur•s/créatrice•s et origines du projet


Frédéric Zamochnikoff

- Le réalisateur -

Frédéric est un homme aussi complexe et impénétrable que l'orthographe de son nom. Mais c'est aussi un vrai créateur. Côté documentaire, il a su imposer sa "signature" à travers des films sensibles, où rigueur et délicatesse s'entremêlent pour donner des oeuvres uniques mais toujours accessibles. Son premier court-métrage fiction, Vis-à-vis, a confirmé un regard de réalisateur exigeant, avec une attention très soignée portée aux détails, à la narration, à l'émotion, au sens que doit revêtir chaque plan, chaque scène.

Aujourd'hui, avec Un Discours pour les Forts, il franchit une nouvelle étape et monte d'un cran en terme d'ambition.

Marine Morot

- Maud -

Formée au jeu, à la danse et au chant au cours Eva St Paul à Paris puis dans un cursus intensif en anglais de la Guildhall Drama School (Fonact) à Fontainebleau,  Marine a eu la chance de naviguer à travers divers univers. Au coeur du spectacle vivant d'abord : de la comédie musicale (Chicago), puis dans le théâtre en anglais (The Trojan Woman d'Eurypide, The effect de Lucye Prebble), à l'écriture/ mise en scène/ jeu de la pièce Adèle Hugo en collaboration avec Frédéric Zamochnikoff, et enfin dans l'univers audiovisuel, avec notamment le court métrage Vis à vis de Fédéric Zamochnikoff, diverses pub, docu-fiction, court métrages et voix off.

Emma Neveu

- Joanne -

Emma Neveu est une actrice française installée aux Etats-Unis depuis plusieurs années. Elle a étudié l'art dramatique à Los Angeles, New York, Paris et Moscou.

Nicolas Guigou

- Martin -

Nicolas Guigou se forme dès l'âge de 17 ans au Cour Eva Saint-Paul à Paris après une formation d'un an au théâtre du Chêne Noir à Avignon. Après quelques longs métrages (Jackie de Pablo Larrain) et plusieurs courts métrages primés dans différents festivals, il se forme à l'écriture scénaristique avec un premier scénario de court métrage sélectionné au festival international du film d'Aubagne, actuellement en développement.

Julien Tricard

- le producteur -

Julien a été producteur de fiction chez M6 et Endemol avant de monter Lucien Ciné et Lucien TV. Aujourd'hui, il produit de très beaux documentaires et continue de vouloir raconter de belles histoires à travers la fiction, comme ici avec le film de Frédéric.

Tony Chapuis

Directeur photo

Directeur de la photographie depuis plus de 10 ans, essentiellement en fiction et parfois en documentaire. Tony aime jouer autant avec la lumière que le cadre, pour lequel il maîtrise impeccablement le steadicam. En 23 ans de carrière au sein de l’équipe image, il a pu travailler sur les films de Jacques Perrin, Claire Denis, Alexandre Astier et dernièrement Jean Pierre Améris. Son objectif est de trouver le juste équilibre entre la technique et l’artistique.

Nicolas Signat

- ingénieur du son -

Ingénieur du son de formation, Nicolas Signat devient sound designer en 2007 et travaille sur de nombreux projets pour une vingtaine de studios de jeux-vidéo. En parallèle, il est aussi opérateur son sur des tournages (fiction, documentaire et reportage), compositeur, mixeur et musicien.

 

Le projet en détails

Bonjour, TOI !!!

(on se tutoie, hein ?)

On y est presque ! On doit tourner en avril ou en mai.

On a le soutien de la Région Nouvelle Aquitaine, on a l’équipe – bon, ok, on a presque toute l’équipe - on a un beau scénario. On a un réalisateur qui a fait un très beau premier court-métrage et qui trépigne de réaliser son second, avant de passer au long.

Mais maintenant, pour parcourir la dernière ligne droite qui va nous mener à la concrétisation de ce projet que nous portons depuis des années, j’ai TERRIBLEMENT besoin de TOI!

Alors, laisse-moi t’expliquer pourquoi.

La Région Nouvelle Aquitaine nous soutient, et c’est formidable. L’enveloppe qu’elle nous octroie pour le film est généreuse (30.000€), MAIS… on ne peut  dépenser cet argent qu’en Région.

[Soit dit en passant, c’est pour avoir des retombées économiques locales que les collectivités soutiennent des projets artistiques, rien de plus normal, et même le contraire serait scandaleux, donc nous, ici, on complètement d’accord avec ça.]

Or, il y a quelques personnes qui vont travailler sur ce film qui ne sont pas de la Région Aquitaine.  Donc, eux, nous n’avons pas la possibilité de les payer pour l’instant. Bon moi, je ne suis pas payé sur ce film, donc je compte pas.

Alors, on a sorti:

- nos calculettes,

- nos bouliers,

- nos tableurs Excel,

et on a calculé qu’il nous manquait 2.500€. Et on a décidé de faire ce crowdfunding, parce que oui,

TOI

qui lis ces lignes

TOI

dont le coeur bat la chamade à l’idée de pouvoir bientôt retourner t’asseoir dans une salle de cinéma, avec ou sans masque

TOI

qui aimes le septième art, les beaux film portés par des beaux réalisateurs qui ont réfléchi des années à la valeur qu’ils veulent donner à chaque plan

TOI

qui aimes les histoires fortes

TOI

qui aimes les personnages féminins qui se réapproprient leur destin,

bref

VOUS

qui êtes tous les

TOI

cités plus haut...

ce serait formidable que VOUS nous confiez 5€, 10€, 15€ (et même plus, on ne dit pas non) pour que Frédéric concrétise son rêve et puisse faire son film.

Alors, est-ce que je peux compter sur TOI ?

Julien TRICARD

Producteur


Les contreparties et le rôle des contributeurs


Vous aurez votre nom au générique du film. Nous transmettrons aussi - évidemment!-des liens privés de visionnage et des DVD. Pour ceux et celles qui le souhaitent, il y aura une avant-première (virtuelle ou réelle, évidemment, ça on ne sait pas encore).

On sortira aussi une édition spéciale du livre qu'écrit Maud à la fin du film (attention spoiler). En fait, ça sera un accessoire de cinéma avec des pages blanches, mais ça fera un très joli carnet de notes pour votre prochain chef d'oeuvre à vous.

Et pour ceux qui souhaitent vraiment largement contribuer, à partir de 600€ on vous invite sur le tournage ou on vous propose une séance de visionnage privée avec l'équipe du film.

MERCI !

Allocation of funds

L'argent de la collecte permettra de payer les salaires des deux, voire des trois, comédiens principaux, du chef opérateur et de la scripte, qui ne sont pas de Nouvelle Aquitaine.

C'est tout.
(Bon, Kiss Kiss Bank Bank prend 8% de la collecte, ils ont été intraitables là-dessus. Ce sont de redoutables négociateurs.)

Choose your reward

Make a donation

Give what I want