alexmas

Une rencontre lointaine… Notre équipe, constitué de deux filles et deux garçons, s'est constituée il y a un an et demi. Nous nous sommes rencontrés aux louveteaux la branche cadette des scouts, nous avions 8 ans à ce moment. Cela fait donc plus de dix ans que nous sommes amis, de ce fait nous nous connaissons très bien (autant nos atouts que nos faiblesses) et avons tissé des liens à travers plusieurs camp scout passés ensemble. Des expériences formatrices… De plus, au cours des différents projets et expériences nous avons pu développer beaucoup de compétences. En effet nous avons fait de nombreux travaux afin de financer nos projets. Nous avons participé, dans le cadre d'un expériment, à une collecte de jouet pour des enfants des quartiers défavorisés de notre ville. Ainsi que les nombreux moments vécus ensemble ou même dans la difficulté nous avons appris et renforcer les liens de notre équipe qui nous permet maintenant de mener à bien notre projet. Été 2015 : un camp décisif… Notre premier camp, que nous avons effectué durant l'été 2015, nous a permis d'acquérir plusieurs compétences ainsi que des choses qui ne nous étaient pas familières. En effet, nous sommes allées passer une semaine dans une maison de charité, en plein cœur des quartiers défavorisées du 13ème arrondissement de Marseille. Nous avons fait de l'animation de rue, rencontrer les familles, fais des travaux de rénovations,...partager de bons moments de joie avec des gens que nous ne connaissions pas. Nous avons eu également la chance d'organiser un jeu intergénérationnel entre des personnes âgées et des jeunes dans une maison de retraite. Ces moments nous ont appris à gérer et à occuper les enfants ainsi qu'à organiser des jeux, ces rencontres nous ont permis d'ouvrir nos esprits et nous ont sûrement fait grandir. Ce camp nous a donné la certitude de vouloir aider les autres à notre échelle. Et surtout d’animer la vie d’enfants qui n’ont pas notre qualité de vie. Et c’est pourquoi, aujourd'hui nous sommes motivés à monter un nouveau projet. Nous souhaitons à nouveau aider, découvrir, partager et être utile aux autres. La barrière de la langue est un défi qui nous semble intéressant de relever. Nous pensons pouvoir apporter de nouvelles choses aux enfants et nous l'espérons de la joie.