BRED

De la pop et du rock, des mélodies lourdes à l’énergie suave, aux touches grungies, stoner ou folk, rassemblées dans le plus simple appareil : une guitare, une voix, quelques effets pour le fun, des histoires qui se lisent entre les lignes et une aventure à suivre, assurément. Figure un peu à part de la scène rock lyonnaise, bred (de son nom Frédéric Genre), auteur et interprète, se révèle aujourd’hui comme un véritable « songwritter ». Fasciné, très jeune, par la charge émotionnelle du rock U.S., Fred est autodidacte et intègre son 1er groupe dès le collège, dans les années 90. Musicien et chanteur dans Mind The Step, Miss Fire,Tanguero, la notoriété est toute relative, mais l’évolution est réelle. Un son puissant, des concerts déchainés, Fred façonne ainsi son timbre et sa plume. Il griffe de sa voix énergique et sensible des compos allant de la pop indé au métal, toujours dans le contraste, sans tomber dans le cliché. Concerts, tournées, studio et répétitions, ce sont nalement les galères et compromis que supposent la vie d’un groupe qui poussent bred à s’échapper, en solo, pour se dégager l’horizon en écrivant la musique dont il rêve. Tout commence alors en janvier 2012 lorsque bred, ingénieur du son de métier, met en ligne quelques morceaux qu’il a produits entièrement chez lui. Batteries séquencées, guitares, basse et claviers ébauchent son univers si particulier et révèlent son potentiel à la réalisation. Le son de bred prend forme, minimalisme et juste, où nuances et tensions se combinent dans une ambiance unique et reconnaissable. L’intérêt est immédiat. Soutenu par MIUZIK PROD (Booking), le photographe Loll WILLEMS et Fabrice BOY (son live et studio) le bouche à oreille fonctionne et les dates s’enchainent : une résidence à LA CASA puis aux « Portes du Rock » à Avoriaz, des concerts au SIRIUS, à LA MARQUISE, à THOU BOUT D’CHANT, au BLOGG et dans toute la région, des festivals (dont « paroles de chanteurs » au théâtre STE MARIE D’EN BAS à Grenoble), quelques passages radio (SOL FM, Radio PLURIEL, show case « Buzzique » au TOI TOI LE ZINC, FC Radio l’ESSENTIELLE, LNA RADIO), le tout en compagnie d’artistes comme BADEN BADEN, MANU (ex Dolly), LOUIS JEAN CORMIER (ex Karkwa, Montréal), STEREOTYPICAL WORKING CLASS, Faik SARDAG (ex Fake Oddity), MAYOR, SUPER FUDGE CHUNK, GLASGOW, JINA, NINA FLEURY et tant d’autres. Entre temps il étoffe son set en utilisant la technique «d’oversampling» (avec le «looper» Repetito) pour produire en «live» des boucles rythmiques et des arrangements qui l’accompagnent sur scène. À contre courant linguistique, hier en anglais, désormais en français, il trouve ses mots, une poésie intuitive, dictée par la mélodie qu’il affectionne avant tout. Ce n’est pas tant d’avoir puisé dans la musique hexagonale... Sans donner d’explication il passe même du « j’aime pas le chant en français » à « je ne peux plus écrire autrement ». Comme une évidence, sans calcul ni imposture. Et ça s’entend ! «Au Clair », son 1er E.P. 3 titres, disponible sur toutes les plateformes de téléchargement (iTunes, deezer, amazon...) sort en octobre 2013.