Caroline v

Dès l’âge de cinq ans, trois fois par semaine, je suis des cours de danse classique et de modern jazz dans la région liégeoise. Apprendre, répéter encore et toujours les pas pour maîtriser les techniques de base. Pendant plusieurs années je pose comme modèle pour de nombreux photographes reconnus en Europe . A l'âge de 24 ans ma rencontre avec "Mademoiselle Jean" styliste bruxelloise est déterminante. Elle me propose de défiler et de passer voir son atelier. Un atelier vintage en accord avec la patronne, ses modèles et sa clientèle. Ses défilés de pin up des années cinquantes, coquines et pulpeuses m’amusent. J'y découvre un univers avec des icônes tel Bettie Page, Lili St-Cyr ou Blaze Starr pour ne citer qu’elles. De fil en aiguille je m'installe plus sérieusement dans le burlesque et garde mon nom de modèle " Sayuri ". Ce nom n'est pas choisi par hasard, je l'ai emprunté à l'héroïne d'un film troublant « Mémoire d'une geisha " Cette phrase tirée du film a naturellement crée mon premier act burlesque , une geisha . " Nous ne vendons pas nos corps mais nos talents, nous créons un univers parallèle dédié à la beauté " Les costumes de scène et les décors de théâtre m’intéressent mais je n’y connais rien en couture, je m’inscris alors à des cours de confection et de décoration. A 27 ans je passe de la couture à la musique, j'entre à l'académie « Grétry », pour m’initier au solfège. Après toutes ces formations et rencontres insolites avec de merveilleux artistes, me voici aujourd’hui la tête pleine de projets et prête à les réaliser

No project yet

Discover projects