Colette Milhé

Anthropologue indépendante, Colette Milhé a soutenu une thèse sur la faiblesse de l’occitanisme politique. A partir d’enquêtes circonstanciées, menées en Béarn auprès de militants occitanistes, elle a étudié les pratiques culturelles et politiques ainsi que les nuances dans les discours, notamment entre localisme et pan-occitanisme. Son premier ouvrage "Comment je suis devenue anthropologue et occitane" a été publié aux éditions du Bord de l'eau en 2011. Elle poursuit actuellement une enquête en Bolivie.