Collectif MULUPAM

Dijon, France

Le Collectif MULUPAM Muriel Carpentier, Lucile Hoffmann et Paméla Dorival se rencontrent au cours de leurs études à l’Ecole Nationale Supérieur d’Art de Dijon. Des discussions qu’elles ont durant celles-ci, elles trouvent des parallèles dans leurs démarches autour de l’image, l’espace et la lumière. Muriel Carpentier travaille dans le domaine de l’art et du design, mélangeant la vidéo et l’espace. Elle déroule cette matière virtuelle dans des environnements et permet ainsi de s’interroger sur leur vision et leur perception. Lucile Hoffmann développe une démarche artistique en utilisant principalement la vidéo et la photo. Dans ses créations, elle s’intéresse aux gestes et aux signes qui traduisent notre identité et évoquent diverses relations au monde et aux autres. Paméla Dorival construit son travail autour du paradoxe. Elle met en oeuvre des matériaux pauvres ou non-nobles. Leur mise en place leur donne un aspect exceptionnel voir mystique. Touche à tout, ses oeuvres prennent la forme de sculptures, d’installations ou de vidéos. Les questionnements plastiques de chacune touchant à l’individu, au caractère intime de l’expérience et à l’oeil comme outil de vision se chevauchent. La thématique de l’identité se définit alors. Par ailleurs, au regard des différents médias qu’elles utilisent, la forme de l’oeuvre et la façon de la présenter deviennent leur base de réflexion. Le visiteur est envisagé comme mobile. Son parcours, les choix dont il dispose pour le réaliser, font sens au sein des projets du collectif. Ainsi "ÉCLATS", leur première oeuvre commune, est une exposition déambulatoire d’art contemporain dans l’espace urbain. « L’autre » y est évoqué par sa présence ou son absence, par des silhouettes, des gestes et des objets... Interroger son regard dans celui de l’autre, remettre en doute son individualité, une déambulation à la découverte de soi et de son rapport à l’autre. "ÉCLATS" a été présentée dans 7 lieux à Dijon du 14 au 20 novembre 2011.