Delphine et Stéphane

Stéphane : « Breton, Parisien, Nivernais… un peu de tout ça à la fois et selon les années. J’ai adoré mes années parisiennes, pendant lesquelles j’ai rencontré mille et un amis, surtout chez Georges, le bistrot mythique de la rue des Canettes. Aujourd’hui on s’est posé dans la Nièvre profonde, loin du tintamarre de la ville et au milieu d’un environnement plus naturel, moins pollué (voire pas du tout !). Et comme y a pas de hasard, le bar que je reprends à Chavance s’appellera « Chez Georges », du nom de l’ancien propriétaire du lieu ». Delphine : « Mes parents ont beaucoup déménagé quand j’étais enfant, mais mes meilleures années je les ai passées, adolescente, à Nevers. C’est vous dire que la Nièvre, je connaissais déjà, et que si je l’avais quittée pour aller faire mes études et trouver mes premiers emplois, je l’avais toujours au fond de moi… Et puis avec l’arrivée des enfants, je me suis dit que c’était dur de les faire grandir dans Paris, quand je savais qu’il existait une campagne magnifique dans laquelle ils pourraient s’épanouir plus qu’en ville. Nous vivons aujourd’hui comme on l’avait souhaité au départ de Paris : une maison dans la nature, une cheminée pour l’hiver, des amis partout. Et je suis très contente d’avoir l’occasion de rendre à tous ces gens formidable qui nous ont si bien accueillis un lieu qui rassemble tout le monde. Chavance, c’est un projet pour nous, mais c’est surtout un projet pour tout le monde ! En plus de l'écluse double qui assurera la partie bistrot/petite restauration, il y aura l'écluse triple qui aura la fonction Gîte d'étape, accueil à la nuitée comme à la semaine.