Eliott Schonfeld

J’ai 23 ans. En 2011, j’ai décidé de quitter mon mode de vie sédentaire et de partir à la découverte de mondes où l’homme n’a pas encore laissé sa marque et où la nature demeure sauvage. Avant le grand départ, j’ai passé tout l’hiver à travailler comme Handler (responsable des chiens) pour un camp de chiens de traineau dans le Vercors. Puis, j’ai tout quitté pour mon premier long voyage, en Australie. J’y suis resté 6 mois. J’ai passé la plupart de mon temps dans les parcs nationaux, notamment dans le Kakadu National Park (le plus grand parc national d’Australie) où j’ai observé pendant des semaines et des semaines le plus gros crocodile du monde : le Saltwater crocodile. 2013, direction Le grand Nord canadien, dans le camp de chiens de traîneau d’un ami, perdu dans la forêt québécoise, à deux heures du premier village. Là-bas j’ai travaillé comme Handler, puis comme Musher (guide de chiens de traîneau). Après 8 mois passés à vivre avec des chiens, je reviens à Paris et je décide de reprendre mes études à l’université… Après quelques jours assis sur les bancs de la fac, je décide de devenir aventurier. J’organise mes voyages pendant l’été. 2014, je traverse l’Islande du Sud au Nord, en solitaire et en autonomie complète. 2015, je passe à un niveau supérieur : 3 mois en Mongolie. 2000 kilomètres. 900 kilomètres à cheval dans la steppe. 700 kilomètres à pied dans le désert de Gobi. 8 kilos de perdus. 2 trous supplémentaires à ma ceinture. 2 grosses bosses sur mes épaules et mon dos. 12 cicatrices aux mains. Seul. À 22 ans.