Emmanuelle Henderyckx

Arrivée au Burundi en 2012 avec sa famille, Emmanuelle s'est démenée pour créer ce projet de maraîchage périurbain visant à créer de l'emploi en faveur des femmes vulnérables de la Colline de Kavumu. Malgré les aléas de la crise burundaise depuis 2015, le projet a survécu contre vents et marées, sans concession sur les exigences d'une agriculture biologique en milieu tropical. Aujourd'hui, à la veille d'un départ pour d'autres projets en Afrique centrale, jamais le projet n'a été aussi autonome. Les porteurs de projet se sont appropriés toutes les contraintes permettant d'envisager sereinement la durabilité de cette expérience. Un dernier coup de pouce reste nécessaire afin de fixer les bénéficiaires sur une nouvelle parcelle où les activités pourront se poursuivre.