FannyBaridon

Je suis une jeune femme sur cette terre depuis pile poil un quart de siècle. J'écris depuis au moins treize ans, je ne sais même plus par où ça a commencé. J'écrivais sur des pages libres, je les dévorais, les noircissais, les recouvrait de mon lettrage absolument dégueulasse et j'étanchais ainsi ma soif de m'évader. Étanchée ? Pas vraiment car même aujourd'hui, je fourmille encore de projets. Les premiers "vrais romans" sont nés lorsque j'approchais de la vingtaine et ça par contre, je m'en rappelle précisément. Je me suis réveillée un matin, mon ordinateur portable au pied du lit, j'ai commencé à écrire. Seize page en tout en trois heures, d'une traite, pour me vider d'une histoire qui m’obsédait. Je n'avais pas de prétention, je voulais juste continuer à m'amuser à imaginer l'histoire d'un personnage, puis deux, puis trois etc. Finalement j'ai écrit trois cent deux pages que je ne publierais jamais. Les deux années suivantes, rebelote, un projet ambitieux mais toujours confidentiel quatre cent pages et toujours pas de fin. Après un voyage d'un mois au Japon, je sens renaître cette envie d'écrire et cette fois, d'apposer une fin au bout du projet. Mon premier vrai roman fini c'est Renzu, et j'y suis particulièrement attachée. Actuellement, j'écris toujours, mon deuxième roman en parallèle de mon travail de journaliste aux Antennes de Grenoble et d'animatrice radio sur RMG.