HUMANYWORLD FOUNDATION™

◾ La Société de Production Humanyworld est une société de production audiovisuelle qui offre une vision du cinéma innovante: celle des films équitables. Crée en 2010 aux US, par Jacques-Yves Mistretta, scénariste, réalisateur, producteur, la société Humanyworld Productions France est en cours de formation en association avec Candice E. Marro, productrice et auteur. Le principe est simple mais porteur d’horizons nouveaux: il s’agit de responsabiliser l’industrie du cinéma et ses professionnels, de les inviter à travailler ensemble dans un esprit éthique, un souci de l’environnement et des coûts de production d’un film ainsi qu’une volonté assumée de laisser une trace positive, non seulement dans l’imaginaire des spectateurs mais également sur les lieux de tournage et dans l’écosystème utilisé. Il est communément admis que le tournage d’un film peut changer positivement l’économie d’une région et générer un tourisme ‘cinéma’ parfois proche du pèlerinage ! Humanyworld Productions a l’ambition d’aller plus loin: de la conception d’un film à sa diffusion, nous désirons produire des histoires fortes, commerciales, positives et ‘socially aware’, qui, tout en intégrant les modèles économiques en vigueur, respectent les ressources humaines et locales et génèrent un apport à long terme. Ce fonctionnement s’illustre via la charte éthique d’Humanyworld™ Fondation: chaque film ou documentaire, s’associe à une ONG correspondant au thème de la production. L’ONG bénéficie ainsi d’une fenêtre de promotion et d’information supplémentaire et soutient également la promotion du film. Des accords adaptés, passés entre la majorité des partenaires, peuvent se traduire dans le reversement d’une quote-part des bénéfices éventuels ou par d’autres moyens, tels que l’organisation d’évènements, charity auctions, etc. L’un de nos thèmes de cœur est de favoriser l’éducation et la protection des plus démunis ainsi que la réflexion autours de nouveaux modèles sociaux et économiques. La promotion de films équitables et des possibilités réelles et simples de fonctionnement éthique est une première étape, qui, nous le pensons, peut contribuer à redonner un second souffle à une industrie qui s’asphyxie et menace d’être submergée par la prédominance d’enjeux économiques et de modèles lourds à appliquer, au détriment de la créativité et de l’élément humain.