Jean- Noël ADELE

Paris, France

Expatrié pour des études supérieures de Management & de Communication en Métropole depuis 2003, j'ai décidé de revenir à la Martinique afin d'agir pour mon île avec un projet valorisant pour nos territoires d'Outre Mer. C'est lors de mon dernier séjour à la Martinique que ce constat m'est apparu: nos cours d'eau (mers, baies, ports, rivières) sont de plus en plus sales. Les sargasses envahissent nos côtes, elles mêmes victimes de l'érosion. Beaucoup d'espèces animales largement visibles durant mon enfance ont disparu du paysage. Pourtant, une majorité des ressources économiques et touristiques de notre île dépend de la biodiversité et de la qualité de son réseau hydrographique. C'est donc à nous, domiens, qu'il convient de prendre des initiatives pour préserver et protéger un patrimoine naturel exceptionnel.