John.M

John M est envoyé en pensionnat en Angleterre dès l’âge de 7 ans. Faisant rapidement de l’anglais sa seconde langue maternelle, cette expérience, loin de son Paris natal, l’ouvre à ce qui allait devenir sa particularité ; l’amour du voyage et de la rencontre. Il passera ensuite son enfance et adolescence entre la France, l’Angleterre, et les Etats-Unis, se forgeant une personnalité de globe-trotter à la frontière des sensibilités européennes et anglo-saxonnes. Mais c’est à l’âge de 15 ans, de retour à Paris, qu’il trouve sa voie en apprenant à jouer de la guitare. Très vite remarqué au sein de son école pour sa voix unique et ses reprises décalées inspirées des standards du rock indé, John commence à composer ses premiers titres. Chanteur, guitariste et compositeur pour un groupe indie-rock à Paris, il enchaîne les concerts et se fait rapidement à la scène. En 2006, alors qu’on parle du « retour du rock » sur la scène parisienne, John a 19 ans et ne l’a jamais quitté. A l’heure où les groupes se montent et soignent parfois plus leur look que leur musique, John travaille seul, dans son home-studio parisien. Sur son ordinateur portable, avec un micro et sa guitare, il compose ses mélodies et peaufine ses textes. Le jeune artiste est alors repéré sur Myspace et décide de signer avec un producteur indépendant. L’album Love It All rentre alors en production. Dans ce premier album, John explore les thèmes de la solitude, de la séparation, de la distance. Influencé par le songwriting poignant de la musique folk américaine de Beck ou d’Eliott Smith, par le son étincelant des Killers et des Smashing Pumpkins et par l’efficacité dansante de Ray Charles, John construit un univers musical à la fois intimiste et énergique. Contrairement à la plupart des compositeurs de sa génération, chez lui la lumière prime sur la noirceur, l’espoir sur la déception. La joie illumine ses deux premiers albums. En Juillet 2011, après de nombreux concerts dans des petites salles parisiennes et l’aide de Paris Jeunes Talents, John est invité pour un live et une interview sur Radio Nova. Il joue son premier single Love It All. S’en suivront à l’automne des concerts à Brighton, et partout en France. En novembre 2011, une session acoustique live sur Oui FM permettra à John d’être programmé sur les radios rock françaises…et d’être référencé sur des blogs internationaux comme theindierockplaylist.com. Ce qui caractérise sa musique, ce n’est pas seulement son sens de la mélodie, qui rendent des morceaux comme « Scream it as you mean it » ou encore « Love it all » rapidement addictifs, mais c’est aussi et surtout sa voix, chaleureuse, pleine, un brin cassée, qui lui donne une signature vocale unique, dont on profite pleinement sur ses ballades comme « Such a light soul » ou « It will all be fine ». "The best is yet to come" est sa devise, mais le meilleur est déjà là avec son premier opus "Love It All", et son nouvel album "Born to meet you" disponible partout ! Il prépare aujourd'hui son troisième album dont la sortie est prévue début 2018. ----------- JOHN M spent his childhood between England, France and the United States, precociously blending in and incorporating the best elements of both Anglo-Saxon and European culture into his own creative universe. Over the years, scraps of songs sung in abandoned churches in Yorkshire, words and fragments of journals written at the back of Greyhound buses, experiments with electronic music and improvised jam sessions in apartments from the Parisian Rive Gauche are coming together in his 2 first albums encompassing the sum of all these experiences : Love It All (2012), "Born to meet you" (2015). He is now working third album that should be available in the beginning of 2018 ! Stay tuned ;)