Kolinette Filmindustri

Ixelles, Belgium

Nous sommes deux coréalisateurs: Renaud De Putter et Guy Bordin.------------ RENAUD DE PUTTER est né à Bruxelles en 1967. Menant d’abord une carrière de compositeur, mais très vite intéressé par les dimensions narratives et par l’image filmée, il se consacre depuis les années 2000 à la réalisation, abordant les thèmes de l'identité et de la mémoire. Il tourne son premier film, "Chants de simplification", en 2002. Ce moyen métrage musical est présenté notamment au Festival Ars Musica (Bruxelles) et sur la chaine de télévision publique belge (RTBF), qui le coproduit. Depuis lors, son travail de réalisateur se développe selon deux axes, présentant de nombreuses connexions selon qu’il réalise seul ou avec Guy Bordin. Seul, après "Chants de simplification", il réalise le moyen métrage "Hors-Chant" (2010), avec Alexa Doctorow et Johanne Saunier. Ce film lie la vie de la cantatrice canadienne Marie Toulinguet (1867-1935) et la disparition des Indiens Béothuks. Avec Guy Bordin, il coréalise plusieurs documentaires de création. C’est tout d’abord "J'ai rêvé" (2006), recueil de récits de rêve collectés dans l’Arctique canadien, puis "Daphné" (2009), histoires de vie de travestis samoans. En 2011, le long métrage "Circe’s Place" complète ce cycle de trois films, intitulé "Upper passage trilogie" et centré sur le thème de la distance à soi-même et aux autres. En 2013, leur long métrage "La Cavale blanche" est une enquête poétique et philosophique sur le destin de deux hommes décédés prématurément, et dont la vie en apparence ordinaire est rendue à sa dimension mythique : limites, désirs, quête de sens, renoncements. Également en 2013, le court-métrage "L’Être venu d’ailleurs" dresse le portrait d’une prostituée bruxelloise qui revient sur son histoire de vie peu commune (près de 50 sélections dans le monde entier et une dizaine de prix).------------ GUY BORDIN est ethnologue et réalisateur. Il est né en 1959 à Mayenne (France) et vit à Bruxelles. Docteur en anthropologie, ses sujets d’étude portent globalement sur les relations entre langue et culture. Il est l’auteur de livres et d’articles portant notamment sur les représentations de la nuit et sur la perception du temps chez les Inuit. Il donne des cours de langue et ethnologie inuit à l’Institut des hautes études de Belgique (Bruxelles) et à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Paris). Comme ethnologue, il a un intérêt particulier pour les histoires de vie et leurs liens aux dimensions mythiques. Ceci l’a conduit à la réalisation de films, d’abord dans l’Arctique inuit et en Polynésie, mais aussi dans notre propre société pour ses dernières coréalisations. Il a réalisé un premier court métrage documentaire au Groenland en 1998, avant de coréaliser avec Renaud De Putter cinq films : la trilogie "Upper Passage Trilogy" ("J’ai rêvé" en 2006, "Daphné, éloge du lointain" en 2009 et "Circe’s Place" en 2011), puis "La Cavale blanche" et "L’Être venu d’ailleurs" en 2013.------------ "L’Effacée" sera notre sixième réalisation commune.