L'GAZ'L

Sallebœuf, France

Sophie & Lydie, 2 soeurs au Rallye des Gazelles 2017 du Maroc. Sophie est une femme en « tenue retenue » 50 ans, 2 enfants. C’est une sportive, passant du tennis, au sport en salle, au vélo et à la danse de salon. Elle a mené de front, pendant 20 ans l’activité à plein temps d’épouse et l’activité de mère de famille tout en se dévouant pour des organisations syndicales spécialisées dans la défense des droits des salariés. Après avoir repris ses études il y a 5 ans pour passer un Master en administration des entreprises, elle partage actuellement, avec le groupe Germe, le développement du Manager de demain. Elle s’est fixée des challenges sportifs, notamment l’été 2012 en parcourant 1600 kms en vélo pendant 15 jours au Portugal sous un soleil se rapprochant de celui du désert avec le vent en prime… Toujours en quête de la recherche du dépassement de soi, elle a suivi sur le net le Rallye des Gazelles de mars 2013, a rêvé d’y participer en 2014, s’est pré-inscrite en 2015, se lance en 2017 accompagnée d’une super nana, volontaire, dynamique, polyvalente, et qui ne lâche rien … Pourquoi pas avec sa Petite’sœur ! Lydie est une femme en « constante acitivité » 47 ans, 2 enfants. Etre toujours là pour les autres, être à l’écoute, apporter son sourire, son réconfort, son énergie, son courage, son dynamisme. Sa priorité tant pour sa famille, ses amis que dans le cadre professionnel qu’elle exerce depuis 23 ans au sein d’une concession automobile. Sa plus belle richesse est sa diversité. Elle est sur tous les fronts, autant investie au sein des écoles de ses enfants que de l’association des « romains » de France. Elle est toujours présente quand il s’agit d’organiser une fête. Elle s’est mise récemment à la marche nordique et complète par du vélo de temps à autre. « Plusieurs facteurs nous poussent à faire ce challenge : le statut de femme en montrant la volonté et le courage, les valeurs de ce rallye, l’entraide, le respect, le partage. Le côté sportif avec la détermination d’arriver au bout. Mais aussi l’adrénaline qui va apparaître, accroître et ne plus nous quitter au fur et à mesure de l’avancée du projet. Et surtout les moments inoubliables de partage entre Soeurs»