Elie

France

Je m’appelle Elie, depuis 2008 j’explorais et pratiquais de nombreux domaines artistiques ; dessin, peinture, sculpture, vidéo, art numérique et même de la musique avant de revenir a ma première passion, la photo. J’ai toujours été fasciné par la photographie, petit déjà, ça a commencé par le materiel, avoir un appareil photo dans les mains c’est comme avoir le pouvoir d’arreter le temps, j’aimais bien jouer avec le Reflex Olympus de mon père, je n’avais pas de pellicule mais j’adorais « mitrailler » et entendre le bruit du déclencheur. Je me souviens aussi d’avoir été fasciné par la photographie « École rue Buffon » (1956) de Robert Doisneau et d’être tombé en admiration sur les portraits de Jean Loup Sieff. Puis plus tard, Araki et Moriyama. Photographe professionnel depuis 2015, comme beaucoup de photographes j’ai pratiqué la photographie événementielle, la réalisation de reportages photo de mariage, et de portraits. J’ai adoré pratiquer ce genre de photographie mais avec le temps je me suis rendu compte que j’avais envie de pratiquer une photographie plus spontanée, m’éloigner de la mise en scène, avoir une approche de la photographie plus simple, trouver l’esthétique dans la nature et le quotidien sans le créer ou le mettre en scène. Basé donc sur une recherche de forme et de lumière présente naturellement et que je trouve belles a mes yeux et non à travers ceux d’un client. En 2020 j’ai décidé d’arrêter la photographie commerciale pour me consacrer désormais a cette photographie plus personnelle, photographier des instants de non-événement et de documenter mon environnement et celui que je cherche à découvrir.