La comtesse

Interprète Dominique Conte, danseuse, chanteuse, comédienne, metteur en scène, maîtresse de ballet et chorégraphe aux Folies Bergères, puis à l'Alcazar de Paris, où Jean Marie Rivière la baptise La Comtesse et la nomme directrice artistique, Dominique Conte n'a cessé de se produire sur les scènes parisiennes et à travers la France, depuis plus de 30 ans. Sur scène on a pu la voir dans "Paris Music-hall", "Ces années là", "La France en chansons", "Chantons le cinéma", joué dans les plus grandes salles de la capitale, de La Cigale à l'Olympia en passant par l'Odéon et le théâtre de la Porte Saint-Martin. Autre répertoire, autre ambiance, "Mots d'Amour, Maux d'Amour" écrit par Natan Hercberg et Dominique Conte, composé par Roland Romanelli a été joué en Avignon, à Paris et en tournée à travers la France. Son amour pour la chanson française, lui a aussi permis d'enregistrer 4 albums "Paris Guinguettes", "Paris Music-hall", "Paris Java" et "Libertine". En amoureuse de la chanson française et imprégnée de ces auteurs des années 50, Dominique Conte créée avec ses 3 jeunes musiciens "Ces années là à Saint-Germain des Prés", qui se joue toujours à la Gaité Montparnasse. Forte de ce succès, et à la demande de plusieurs théâtres parisiens, Dominique Conte décide de rendre hommage à celle que l'on appelle la chanteuse des existentialistes, icône de Saint-Germain des Prés, Juliette Gréco, habillée sur mesure par ces auteurs Sartre, Queneau, Prévert, Aznavour, Ferré, Brassens, Brel, Gainsbourg. Entourée et accompagnée de 3 jeunes musiciens de talent, Théo Ceccaldi au violon, Paul Jarret à la guitare et Florian Satche aux percussions, les arrangements ont été réalisés par Arthur Simonini qui ont su apporter à ce répertoire, un nouveau souffle musical.