Laïla HM

La culture amazighe m’a toujours fascinée. Ces femmes tatouées, ces femmes qui dansent, qui chantent. Elles sont créatrices. D’origine franco-marocaine, je n’ai réellement découvert la culture marocaine et amazighe qu’à mes 20 ans, je me suis rapidement reconnue dans les valeurs artistiques et animistes de cette culture. Après un travail de recherche sur le syncrétisme culturel au Maroc entre la culture arabe et la culture amazighe, l’envie de réaliser un documentaire s’est vite fait ressentir. L’axe de l’Art parut évident à mes yeux puisqu’il est la raison pour laquelle j'apprécie tant la culture amazighe. Principalement par le fait qu’il soit vecteur d’émancipation pour la femme. «  Au Royaume des radieuses », c’est cette envie de valoriser la femme marocaine amazighe et libre. Laïla - Réalisatrice