lesailesdandromede

Les Ailes d'Andromède est une association créée en mai 2010. Né de la volonté d'utiliser la culture comme outil de réflexion et d'action sociale, par des créations théâtrales et cinematographiques et par des interventions ou formations utilisant prioritairement les techniques du théâtre de l'Opprimé. Nous sommes constitués de personnes ayant l'expérience du milieu associatif (Tarace Boulba, N.A.J.E., etc...), de formateurs, de comédiens, de musiciens et de techniciens souhaitant utiliser leurs talents, dans une démarche associant la création artistique et l'action sociale. Nous sommes ouverts à toute personne et tout organisme poursuivant les mêmes buts. Fabien Lindenmann, Président A la base de formation scientifique, Fabien est successivement diplômé de l’École Nationale Supérieure des Mines de Paris en 2004, titulaire d'un Master 2 Recherche de Gestion et Dynamique des Organisations à Nanterre en 2005 et d'un Master 2 de Psychologie Sociale Appliquée à Nanterre en 2010. Parallèlement à ces formations il collabore comme consultant dans une start-up de développement scolaire au Brésil en 2006 et à OBEA Formation en 2010 puis devient chargé d'enseignement en psychologie sociale à l'ESCA à partir de 2011. Il co-fonde l'année suivante VERSACOM une agence de communication dans laquelle il est plus particulièrement Responsable de la Stratégie. Au niveau artistique Fabien a toujours baigné dans les belles lettres aussi bien à l'écriture qu'à l'interprétation, parfois de manière professionnelle en fonction de ses autres engagements. A l'écriture on notera sa participation au court métrage amateur Rencontres de Julien Rey (rencontré en stage au Cours Florent en 2005) prémisse des idées qui aboutiront à la création des Ailes d'Andromède dont il cosignera le premier court métrage professionnel Coups de Poker et dans lequel il interprétera le rôle principal. Fabien signera également pour le théâtre Croisement en 2008 et Un conte d'aujourd'hui, court métrage en 2012. Sur scène Fabien s'est illustré dans Le Visiteur d'Eric Emmanuel Schmitt (mise en scène Anne Stoetzel) en 2004, dans La Ronde d'Arthur Schnitzler (mise en scène Cyril Veillée) en 2005, dans l’Égérie de Charles VII (écrit et mis en scène par Danielle Léon) en 2006, dans Anarchie en Bavière de Rainer Werner Fassbinder (mise en scène Stéphane Arnoux) en 2007 et dans Sur la grand'route d'Anton Tchekhov (mise en scène Laurent Bouhaer) en 2009. Ayant continué à suivre l'évolution des Ailes d'Andromède ; la réorganisation de celle-ci pousse Fabien à intégrer début 2013 l'association qui le porte à sa présidence. Julien Rey, Directeur Artistique, metteur en scène Ancien étudiant en psychologie, Julien découvre en 2003 les techniques du théâtre de l’Opprimé par la compagnie N.A.J.E. A la suite de cette rencontre, il décide de devenir comédien et metteur en scène. Tout en collaborant durant plus de 5 ans avec N.A.J.E. au travers de divers spectacles et interventions, il se forme au métier d’acteur à Acting International et par des stages au cours Florent et au théâtre de l’Opprimé (avec des professeurs comme Robert Cordier, Jean-Pierre Garnier, Emile Salimov, Tiffany Stern, Eric Bartonio, Alexandre Louschik et Manu Doublet). Julien joue à l'écran dans le court-métrage de Véronique Wüthrich Trois arbres sur un banc en 2006 et dans Je suis liée de Stéphane Macagno en 2008. Après une première réalisation en amateur en 2008 Rencontres et une participation au documentaire Dyspraxique Simplement (au sein de l’association D.M.F), il écrit, réalise et interprète le premier projet de l’association Les Ailes d’Andromède Coups de Poker, un huis clos sur les dangers des parties privées en 2010. En 2011, Julien écrit, réalise et interprète Personnes Sans Personne, un court métrage qui aborde la question de la non assistance à personne en danger lors d'un viol. Courant 2012 il transforme Personnes Sans Personne en pièce de théâtre et la met en scène en 2013 tout en reprenant son rôle. Il est également l’auteur de nombreux poèmes. Zoé Lemonnier, metteuse en scène Venue de la danse classique (pratiquée pendant huit ans) Zoé débute sur scène en 2007 dans Le mariage de Figaro de Beaumarchais sous la mise en scène de Michel Boutier. L’année suivante, ce dernier la dirige dans Treize à table de Sauvageon. La même année, elle interprète Un grain de sable, un court métrage d’Antony Adam. Tout en suivant des études théâtrales à La Sorbonne Nouvelle puis à l’université de San Francisco, Zoé interprète L’île des esclaves de Marivaux (mise en scène Sissia Buggy), Un monde différent de Mathieu Verdier en 2009 et débute la mise en scène en adaptant Cyrano de Bergerac. Pendant son année à San Francisco, elle joue sous la direction de Corbin Went Blithe Spirit de Noël Coward puis Equus de Peter Schaeffer, met en scène Les Justes de Marcel Camus et traduit et met en scène Le bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau. De retour en France, Zoé danse dans Civic Mimic sous la direction de Richard Siegal, met en scène La Chambre des souvenirs d’Audrey Saoli et traduit Danny and The deep blue sea de John Patrick Stanley en 2011. En 2012, elle joue Hécube d’Euripide (mise en scène Laure Petit) et met en scène Lettres à l’humanité de José Pliya. Fin de 2012 Zoé découvre le court métrage Personnes Sans Personne. Séduite par les causes notamment féministes défendues par Les Ailes d’Andromède, elle intègre l’association début 2013 et co-dirige avec Julien Rey l’adaptation théâtrale de Personnes Sans Personne et met en scène en parallèle Eurydice de Jean Anouilh.