Mademoiselle H ?

Voilà deux ans que j’ai créé Street Book. À ses débuts,j’avais simplement comme objectif d’abandonner dans des lieux publics mes propres récits. Mais afin que je ne sois pas seule à me ‘’délivrer’’ de ces œuvres, j’ai alors décidé d’inviter tous les artistes qui le souhaitent : photographes, nouvellistes, romanciers, poètes, peintres, dessinateurs etc., à faire de même. Car, voyez vous, c’est ce que nous faisons nous les créateurs : nous mettons bas des œuvres fruits de nos entrailles et nous les abandonnons. La plus part du temps en les envoyant à toutes les personnes capables de les détruire (maisons d’éditions, productions, concours etc.), ou bien en les laissant sommeiller dans nos capharnaüms artistiques. Ces œuvres destinées au refus et à la destruction, nous avons souhaité vous les faire partager. Comment ? En les abandonnant dans des lieux publics. ”” Mademoiselle H ?… Présidente de l’association.