NADJ

Commence la musique à 5 ans en passant par un cursus classique, apprend la guitare en autodidacte à 12 ans et écrit sa première chanson. A 20 ans, se lance en solo et tourne avec de grands noms (Arno, Brigitte Fontaine, Dominique A, JL Murat), des Francofolies à l’Elysée Montmartre. 1998: signe un contrat d’édition chez Warner Chappell, puis enregistre des démos avec Gary Lucas, compositeur du cultissime «GRACE » de Jeff Buckley, qui la soutiendra dans son évolution. Bloquée par un label indépendant, après un procès qu’elle finira par gagner, nadj part au Québec à l'occasion d'une rencontre culturelle, l’occasion de travailler avec les éminents KARKWA. Francofolies de Montréal en 2003. Retour en France, Le CIEL (salle SMAC et structure d’accompagnement) à Grenoble la programme pour le festival "Les femmes s'en mêlent" et lui offre la possibilité d'enregistrer un premier album autoproduit avec Olivier Depardon. Warner rachète l’album et lui propose un contrat d’artiste. Second album en 2007 « Là » produit par Warner donc. Grosse tournée en France et en Suisse. Taratata, Ce soir ou jamais, Rolling stone, Rock'n folk, France 4 etc. le buzz... Mais Warner va mal et ferme les portes de son label de développement. nadj et bien d’autres artistes se retrouvent à la porte du jour au lendemain. Nouveau procès... qu’elle gagnera. Avec son groupe, elle démarre l'enregistrement d'un nouvel album, « Lasse Vegas » inspiré par les paysages du grand ouest américain. l’album sort en indé sur le net en mai 2009 via cd1d. Pause... écriture, introspection... puis elle revient sur scène en juin 2010 en duo guitare, batterie. enregistrement de l'album "L'Oeuvre Au Noir" au Control Studio à Grenoble co-produit par Sébastien Riou. L’album sort chez PIAS en mars 2012. 2013: tournée en solo partout en france, espagne et italie. prochain EP pour 2015... Parcours atypique d’une artiste qui trace sa route depuis 20 ans sans se soucier des tendances. nadj ouvre une voie, la sienne... pour une dimension hors frontière, un univers unique et sans concession. Wild wild girl…

No project yet

Discover projects