nicolas.delrieu.54

Paris, France

Après un an dans un centre culturel à dessiner et un stage d'une semaine de découverte des techniques du dessins dans une école toulousaine, Nicolas Delrieu décide à 17 ans de quitter sa ville natale de Castelsarrasin pour faire une école préparatoire à Paris pendant un an avec une spécialité animation pour apprendre à dessiner et à s'initier un petit peu sur le langage cinématographique. Il décide ensuite de faire une école à Orly pendant trois ans où il y étudiera tous les métiers de la production d'un film du scénario au montage final avec à la clé un film de fin d'études « The Hope : 66,7E ; 139,8S ». Court-métrage sous la forme d'une bande-annonce, co-réalisé avec un autre étudiant, mêlant la prise de vue et les effets spéciaux, traite de la fin du monde et de la vengeance d'une femme. Voici le lien: https://www.youtube.com/watch?v=7QWCgTLnP7Y En parallèle, il fait du théâtre en classe « amateur » au cours Simon aussi bien en français qu'en anglais. Ainsi, il a connaissance aussi bien de la technique que de la façon dont un comédien se comporte pour interpréter un personnage. Ceci se ressent par la suite puisqu'il fait aussi bien de la figuration pour quelques longs métrages (« Talk show » de Xavier Giannoli, « Faslife » de Thomas Ngijol, Bird People » de Pascale Ferran) que l'assistant réalisatrice ou le régisseur. Il s'agit donc de son premier court-métrage en tant que réalisateur.