Paul.Barbieri

Strasbourg, France

Il a grandi avec les cassettes audio de ses parents (Georges Brassens, Pierre Perret, Barbara...). Sous perfusion de langue française du côté de sa mère et de swing du côté de son père , l'adolescent mélancolique est balloté entre musique et poésie, entre piété mystique et fêtes populaires, entre philosophie et football de terroir... Ces voyages de l'esprit sont riches mais inconfortables, ils lui font certainement délaisser les études supérieures classiques post-BAC pour la fac de musicologie et le conservatoire ; mais l'obtention sage des prix académiques de jazz et de musique classique n'empêchent pas l'inéluctable virage punk de ses 20 ans. Sillonnant depuis lors la France avec Laréosol (chanson française) et La Fanfare En Pétard (électro brass band), c'est à 33 balais que, déjà un peu usé par l'impitoyable monde moderne, Paul vient désormais jeter à la face du monde ses chansonnettes mélancoliques et brumeuses. Alcool, poésie du XIXè et Football restent ses principales sources d'inspiration. Seul ou accompagné par le talentueux pianiste Thomas Valentin, c'est désormais sous le regard des fantômes d'Allain Leprest, Mano Solo, Barbara et Rimbaud, que tombent des névroses de notre ami ses chants sombres et chauds.