Pierre Ferriere

Paris, France

C’est « L’homme de Rio » de Philippe de Broca qui m'a donné l’envie de devenir réalisateur, dès l’âge de 10 ans. En grandissant, les influences évoluent : Hitchcock, Capra, Tati, Chaplin, Melville, Spielberg, Coppola, De Palma, Zemeckis, Stone, Scorcese, Woo, Gilliam, Burton, Fincher, Lurhmann… Les thrillers, les comédies, les dessins animés, les comédies musicales... Tous les genres m’attirent, avec une prédominance pour le Noir… J’adore les histoires qui vous font croire que tout va rouler droit et qui, finalement, vous emmènent sur une route imprévue… C’est ce que je sais faire, c’est ce que j’aime réaliser. J'ai écrit plusieurs scénarios de longs-métrages, et je continue encore : écrire le scénario d’un film, en être le premier spectateur est un plaisir sans fin. Réaliser ce scénario est aussi un autre moment magique : celui où l’imprévu bouscule le prévu. C’est l’épreuve obligée pour partager son plaisir avec les autres ; c'est aussi le plus beau jouet de "grande personne" que je connaisse.