PRINCE DES LOUBARDS

Appointé éducateur spécialisé à plein temps dans une association de prévention du 19ème arrondissement de Paris, le Père Guy Gilbert (le curé des loubards) a lancé et dirigé une équipe d’éducateurs de rue durant près de 10 ans dans le quartier de La Villette. En 1973, un bureau d’accueil de jeunes est créé à Paris. Une ruine achetée en 1974 dans les Gorges du Verdon à la demande des jeunes de la rue, et rebâtie en grande partie par eux, est devenue en 10 ans une superbe bâtisse provençale appelée : Bergerie de Faucon. Depuis le début, les animaux ont été intégrés au projet pédagogique de la bergerie. Près de 250 jeunes en difficulté y ont travaillé avec des professionnels et des éducateurs. En 1977, une association, « la bergerie de Faucon » est créée pour gérer ce lieu de vie ; elle est fondée avec des jeunes multirécidivistes, déstabilisés, agressifs, paumés, rejetés. En 2000, l'association obtient le statut de bienfaisance. En 2001, la structure est agréée lieu de vie. En 2002, les statuts de cette association ont été modifiés pour clarifier les buts et les mettre en adéquation avec la réalité, c'est-à-dire : - héberger, réinsérer, former, orienter et suivre à long terme des jeunes en difficulté ou en délinquance, - recréer un cadre familial par la présence permanente des compagnons, - pratiquer la zoo-pédagogie dans notre ferme des Gorges du Verdon à caractère social et pédagogique, - proposer cours et stages adaptés, - aider des jeunes en prison ou abandonniques, - organiser conférences et débats animés par Guy. Elle porte alors le nom de « Association Père Guy Gilbert, Bergerie de Faucon ».