Schaff

Schaff, c’est l’histoire de quatre musiciens aux styles variés et parfaitement complémentaires. Le groupe attire les regards par sa formation originale : une chanteuse aux commandes – qui a d’ailleurs taper dans l’oeil de Louis Bertignac dans The Voice saison 2 – et 3 musiciens passionnés au talent incomparable. Qu’on se le dise : Schaff est un groupe incontestablement rock-pop et non l’inverse ! Et il a plus d’un tour dans son sac pour s’imposer sur la scène française et au-delà. Marlène, la chanteuse, est d’ailleurs destinée à une carrière internationale : elle grandit entre la France et l’Allemagne où elle étudie le piano pendant dix ans et donne ses premiers concerts. Pleine d’ambition et aventureuse dans l’âme, elle décide à l’âge de 17 ans de partir en Oklahoma aux Etats-Unis. Marlène y développe son talent artistique et participe à des productions musicales et théâtrales. C’est en anglais que depuis toujours elle livre ses chansons. De retour en France, elle part à la recherche des meilleurs musiciens pour concrétiser son projet. Elle rencontre Côme, un batteur prodige qui fait tourner ses baguettes et garde le rythme depuis le début de l’aventure. Kilin, le guitar hero qui électrise avec ses solos et assure le show sur scène et en studio (Oh!). Et last but not least, Simon, un bassiste, chanteur, rappeur, beat boxeur au groove implacable. En 2007,SCHAFF est né. Auteur-compositeur, pianiste et chanteuse, Marlène a une voix qui nous retourne. Cette artiste aux yeux bleus renversants nous fait voyager entre des ballades aux textes intimes et du rock énergique; aucun registre ne résiste à cette voix hors du commun. Schaff fait preuve d’une maturité acquise en alternant la scène (Café de la Danse, Sentier des Halles, la Boule Noire, Le Réservoir, la Scène Bastille, Rock en Seine, …) et le travail de composition et d’arrangement en studio. Sur scène, la complicité entre la chanteuse et ses « frères » devient évidente et lorsque le groupe décide de nous offrir une version acoustique de leurs compositions, nous restons bouche bée.