Théo Jouanneau

Orléans, France

Enfant de la balle, il tombe dans la marmite depuis tout petit et n’a qu’une idée en tête : continuer… Il est régulièrement employé par le Théâtre du Cormier dirigé par G. Jouanneau. Après un baccalauréat Littéraire option théâtre en poche il poursuit son chemin au Conservatoire d’Art Dramatique d’Orléans et en sort en 2012. Il suit en parallèle des cours d’escrime artistique. Il travaillera donc sous la direction de C. Maltot, P. Lanton, puis F. Pruvost, A. Bricolo, R. Fohr, E. Nesci, P. Lardaud, C. Caustier… Il travaille aussi avec M. Gonzalez. En 2011, il joue dans Othello mis en scène par T. Falvisaner. Jeune comédien et metteur en scène il monte sa propre compagnie, La Tête d’Ô, en Mars 2012. Il signe sa première mise en scène en novembre 2012, Radeaux de C.Siméon. Il monte Roméo et Juliette de Shakespeare, travail qui durera trois ans et verra le jour en 2015. Il se forme à l’hypnose thérapeutique sous la direction de Sylvain Brosset en 2016. Comédien mais aussi musicien, il se forme très jeune à la musique auprès de différents professeurs et pratique ainsi chant, guitare et accordéon. En 2009 il crée le Chat Fume, personnage qui reviendra pendant quatre années au Festival Manouche des Puces de Saint-Ouen parmi les orchestres résidents. Le Chat Fume devient un trio qu’il co-crée avec Bertrand Castelain et Joan Tillay en 2016. En 2017 il signe la mise en scène du Cabaret du Chat Fume, spectacle musical. Il démarre également un projet solo autour de la poésie chantée, « L’enfant nu» accompagné par l’accordéoniste Karen Chaminaud. Trouvant sa singularité dans l’écriture de ses propres textes qui lui permettent une expression plus libre et plus proche de ce qu’il est, il utilise sa plume pour de nouveaux projets théâtraux et se lance dans la réécriture de Roméo & Juliette, « J’expire à la terre ». Il écrit aussi pour de jeunes lycéennes rencontré en atelier, un spectacle « Parole pluri’elle ».